Les types de tempéraments en Ayurvéda: quel est votre profil ayurvédique ?

Selon l’ayurveda, on peut trouver l’un (ou souvent deux) de ces sept tempéraments dans tout organisme vivant:

  1. Vata (dominé par le vent)
  2. Pitta (dominé par la bile)
  3. Kapha (dominé par le mucus)
  4. Vata-pitta (dominé par une combinaison de vent et de bile)
  5. Pitta-kapha (dominé par la bile et le mucus)
  6. Vata-kapha (dominé par le vent et le mucus)
  7. Vata-pitta-kapha (dominé à égalité par les trois doshas).

 

En outre, quand on prend en considération les proportions variables de vata, pitta et kapha, on trouve une innombrable variété de tempéraments. Grâce à ces doshas, l’organisme humain s’adapte aux variations de l’environnement et reçoit de l’énergie de la nourriture. Le travail de ces trois doshas se concentre surtout dans la région comprise entre le cœur et le nombril. C’est là que les doshas interagissent sans cesse, menant à bien la tâche d’autoconservation et de croissance du corps. Toute perturbation dans un dosha crée immédiatement un déséquilibre dans le corps et inter­ rompt l’élimination des déchets.

Un équilibre harmonieux des trois doshas est essentiel pour le maintien du bien-être physique et mental. La perturbation de l’un des doshas crée des maladies et des désordres dans l’organisme. A cause du rôle essentiel qu’il joue dans la régulation, la conservation et la croissance de nos corps, le système tridoshique doit être étudié par tout masseur ayurvédique. L’examen du pouls radial est capital pour déterminer la vikriti d’une per­sonne, et le masseur doit l’apprendre. Pour choisir l’huile appropriée, il est nécessaire de savoir quel dosha est perturbé.


L’état de la chimie d’un corps varie selon des facteurs comme l’endroit, le climat et le régime alimentaire. Sous-tendant ces facteurs, qui peuvent varier quotidiennement, il y a la prakriti personnelle – une empreinte chi­mique fondamentale sur laquelle l’organisme a été construit. Ce code génétique dicte beaucoup d’aspects de la personne, comme les goûts et les dégoûts, le choix des aliments, et les préférences eu égard au goût, au par­fum et à la température. Alors que les types Vata et Pitta peuvent tirer de considérables bienfaits du massage avec de l’huile, les types Kapha doivent recevoir un massage sec, ou avec des huiles médicinales conçues spéciale­ment pour leur type.

Vâta

Les gens qui ont un tempérament Vata – ceux qui sont dominés par le vent (vayu) – dorment peu, marchent vite, et parlent trop. Leur corps est sec, et leur chevelure fine, clairsemée, et cassante. Ils ont un mental agité et leurs sentiments errent presque continuellement. Ils détestent le froid et les choses froides, ont peu de mémoire, et laissent des phrases incomplètes parce que leur esprit saute tout à coup d’une pensée à une autre. Ils sont amateurs de plaisirs sexuels et sensuels, et apprécient spécialement les ali­ments au goût sucré-acide-chaud et piquant. Ils mangent trop ou trop peu, et font du bruit quand ils boivent. Fondamentalement, les personnes Vata sont imprévisibles et peu sûres. Elles dépensent rapidement leur argent et ont tendance à rester pauvres. La durée de vie d’une personne Vata est relativement brève. Les gens Vata rêvent qu’ils demeurent sur des montagnes, dans des arbres, et dans l’air, et qu’ils volent sans aide mécanique.

Le corps Vata est grand et mince, avec des genoux cagneux et faibles. Le pouls est faible et a un mouvement serpentin.

Quand le vent (vayu) est perturbé, cela se caractérise par les affections suivantes : soif excessive, tremblements, sécheresse, rugosité, rougeur de la peau, douleur, asthme, toux, douleur d’oreilles, de nez et de gorge, troubles circulatoires, douleurs urinaires, constipation.

Si vata (vayu) continue d’augmenter, cela se traduit par la raucité de la voix, des sensations d’évanouissement, et un désir de chaleur ; le teint s’as­ sombrit, et la faiblesse s’instaure. Si vayu décroît, s’ensuivent des malaises et parfois de l’inconscience.


Quelques lectures intéressantes:

Pitta

Les gens de tempérament pitta – ceux qui sont dominés par la bile – ont des dispositions colériques et transpirent abondamment ; ils sont aussi instruits, brave et fiers. Leurs cheveux sont doux, huilés, et jaunes, et ils deviennent blancs üU gris pïématmément. Ils aiment les f1rnrs et les par­ fums. Gens à l’agréable caractère, aux vues spirituelles, ils sont gentils, courageux, et sauveront même leurs pires ennemis. Les Pittas ne suivent pas la religion en vogue, et leur attachement au sexe opposé est faible. Ils aiment les aliments au goût sucré- amer- et astringent, et sont particuliè­ rement amateurs de boissons fraîches. Ils sont d’un naturel jaloux et se rendent souvent aux toilettes. Leur couleur est claire, la température de leur corps est élevée. Leurs articulations et leurs muscles sont lâches, leur virilité et leurs désirs sexuels ne sont pas forts. Ils ont les yeux rouges, et rougissent sous l’effet de la colère, de l’ivresse et de l’exposition au soleil. Ils ont une durée de vie moyenne. Les pittas ont une peau douce, huilée, et chaude. Ils sont agressifs et évitent les troubles, ou la fréquentation des endroits propices aux querelles. Ils rêvent de feu, d’étoiles tombantes, d’éclairs, de soleil, de lune, d’objets brillants et de plantes vénéneuses. Ils dépensent de l’argent pour le luxe, et conçoivent leurs méthodes propres pour gagner leur vie.

Quand pitta est perturbé, cela se caractérise par des sensations de brû­lure, de l’acidité, de la soif, de l’irritabilité, la rougeur des yeux, l’indiges­tion, de la chaleur dans la poitrine et l’estomac, des maladies de peau, une vue défectueuse, de la transpiration et de l’hystérie.

Si pitta continue d’augmenter, cela se traduit par des sensations aggra­vées de brûlure, une préférence pour le froid et les aliments froids, des yeux et un teint jaunes, des selles et une urine jaunes, de l’insomnie, des

évanouissements, et une diminution du fonctionnement des organes des sens. Si pitta décroît, il en résulte un teint brouillé et une diminution de la chaleur corporelle.

 

Kapha

Les gens de tempérament kapha – ceux qui sont dominés par le mucus – ont une disposition au pardon, et beaucoup de virilité. Leur corps est bien bâti et rembourré, parfois un peu trop gras. Le mental kapha est stable; ces gens sont sobres par nature. Leur visage est lunaire et leurs arti­culations sont solides, fortes, lisses et profondes. Leur corps a la couleur du cuivre, de l’or, ou du lotus, avec de longues mains, et une force poitrine. Ce sont des gens attirants, avec un front large et un corps cendre. Les che­veux du Kapha sont forts et huileux, denses, épais et ondulés. Les per­sonnes de ce tempérament ne sont pas perturbées par la faim, la soif, la douleur, les interruptions, ni le bruit. Avisés et aimant l’ordre, les Kaphas tiennent parole. Ils suivent les principes et les pratiques de la rectitude ; leur parler est doux, mais ils gardent longtemps de l’hostilité à l’encontre de leurs ennemis. Ils prisent fort les plaisirs sexuels. Ils sont industrieux, humbles et lents. Ils aiment les aliments au goût amer-astringent-aigu-sec, et ont tendance à dormir profondément et longtemps. Ils rêvent de rivières, d’étangs, d’océans, de lacs, d’oiseaux aquatiques, et de lotus.

Quand kapha est perturbé, cela se caractérise par de la lourdeur, de la somnolence, de la torpeur, des démangeaisons, nausées, de l’anorexie, de la dyspepsie, des pertes de mémoire, la blancheur de l’urine et des selles, de la lourdeur et de la rigidité dans les articulations, et un sentiment de vieillissement. On a souvent un goût sucré dans la bouche.

Si kapha continue d’augmenter, cela produit une lourdeur accrue dans les membres, des sensations de froid, un sommeil excessif, un relâchement des articulations, de la somnolence, et un teint pâle. Si kapha diminue, cela produit de la sécheresse, une sensation intérieure de brûlure, une sen­sation de vide dans l’estomac et les intestins, de la soif, une faiblesse des articulations, un affaiblissement général et de l’insomnie.

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com