Technique de massage ayurvédique: les fondamentaux

Plutôt qu’une technique de massage ayurvédique, nous allons vous communiquer ici les consignes générales pour le massage ayurvédique

  1. La largeur de doigt, qui est utilisée comme unité de mesure dans les instructions qui suivent, est celle des doigts du
  2. Claquez vos mains l’une contre l’autre chaque fois que vous vous éloignez du corps du patient. Cette pratique est traditionnelle dans le massage indien, pour relaxer et recharger les mains du praticien.
  3. Quand vous massez les marmas, faites de petits cercles concen­triques avec l’extrémité de vos Allez dans le sens des aiguilles d’une montre avec votre main droite, et en sens contraire avec votre main gauche.
  4. Certains marmas sont situés dans les deux bras et les deux jambes, et ont ainsi le même nom.
  5. Les marmas peuvent recevoir une pression de deux directions. Quand un marma peut être massé du devant et de l’arrière, il est dit qu’il a des aspects antérieur et postérieur, comme par exemple le janu marma du genou. Quand un marma peut être massé des deux côtés, il est dit qu’il a des aspects latéral et médial, comme le gulpha marma de la cheville.
  6. Les marmas peuvent être « bloqués » On obtient cela en pressant ou en tenant le point marma avec le pouce afin de permettre brièvement à l’énergie ou aux fluides de circuler autour du marma.

Préparation

Placez un mince futon recouvert d’une natte de paille sur le sol (la natte de paille évite que le futon ne soit souillé par l’huile). Vous pouvez revêtir des vêtements confortables non serrés. Demandez au patient de se déshabiller, à l’exception de ses sous-vêtements. Il est conseillé que les hommes et les femmes ne massent que des patients de leur sexe, pour qu’ils ne soient pas distraits par l’énergie sexuelle.


Quelques lectures intéressantes:

Demandez au patient de s’allonger sur la natte dans la posture du cadavre et de se détendre.Tirez chaque cheville doucement pour écarter les jambes et réaligner les muscles et les articulations. Puis demandez au patient de se retourner, les bras étendus en position confortable. Accroupissez-vous, vos jambes écartées au-dessus des cuisses du patient et agenouillez-vous ou asseyez-vous sur le côté pour exécuter le massage.


Secouez vos mains jusqu’à ce qu’une sensation de fourmillement soit ressentie à l’extrémité de vos doigts. Puis faites tourner vos poignets alter­nativement vers la gauche et la droite, ou bougez vos mains rythmique­ment, comme si vous faisiez des mudras dans une danse indienne. Secouez vos poignets à nouveau, un petit peu plus vite. Quand la sensation de fourmillement est ressentie cette fois, les doigts sont chargés d’énergie fraîche. Frottez vos paumes l’une contre l’autre pour créer un petit peu plus de chaleur, puis commencez le massage.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com