Les scientifiques expliquent comment la randonnée change nos cerveaux

Alors qu’il peut sembler évident qu’une bonne randonnée en forêt ou à la montagne puisse vous aider à purger votre esprit, votre corps et votre âme, la science vient de découvrir que la randonnée peut réellement changer votre cerveau !

Les bienfaits de la randonnées: La randonnée dans la nature peut stopper les pensées négatives et obsessionnelles

Mis à part la sensation presque instantanée de calme et de sérénité qui accompagne l’activité extérieure, la randonnée dans la nature peut vous aider à arrêter de « gamberger ». Beaucoup d’entre nous se trouvent souvent consommés par des pensées négatives, qui nous emmènent hors de la jouissance de l’instant présent et nous conduisent vers l’anxiété et parfois même la dépression. Mais une étude récente, publiée dans Proceedings, et réalisée par l’Académie nationale des sciences, a constaté que passer du temps dans la nature diminue ces pensées obsédantes et négatives de manière significative.

Pour mener cette étude, les chercheurs ont comparé la propension aux pensées négatives des participants qui ont marchés à travers un milieu urbain ou naturel. Ils ont trouvé que ceux qui marchaient pendant 90 minutes dans un environnement naturel ont rapporté des niveaux inférieurs de pensées négatives et ils avaient également réduit l’activité neurale dans le cortex préfrontal subgenual, une région du cerveau liée à la maladie mentale. Ceux qui ont traversé l’environnement urbain, cependant, n’ont pas signalé une diminution de ces pensées négatives.

Les chercheurs ont noté que l’urbanisation accrue est étroitement corrélée avec l’augmentation des cas de dépression et d’autres maladies mentales. Prendre le temps de nous retirer régulièrement des milieux urbains et de passer plus de temps dans la nature peut grandement profiter à notre bien-être psychologique (et physique).

Vous aimerez aussi :  Comment le jeûne change votre cerveau et prolonge la vie

Les bienfaits de la randonnée: La randonnée en étant déconnectée de la technologie stimule la résolution créative de problèmes

Une étude menée par les psychologues Ruth Ann Atchley et David L. Strayer a constaté que la résolution créative des problèmes peut être considérablement améliorée en se déconnectant de la technologie et en se reconnectant à la nature. Les participants à cette étude ont fait des randonnées dans la nature pendant environ 4 jours, période pendant laquelle ils n’ont pas été autorisés à utiliser une technologie quelconque. Ils ont été invités à effectuer des tâches qui ont nécessité la pensée créatrice et la résolution de problèmes complexes, et les chercheurs ont constaté que la performance sur les tâches de résolution de problèmes s’est améliorée de 50% pour ceux qui ont participé à cette excursion de randonnée sans technologie.

Les chercheurs de cette étude ont noté que la technologie et le bruit urbain sont incroyablement perturbateurs, parasitant constamment notre attention et nous empêchant de nous concentrer, ce qui peut affecter nos fonctions cognitives. Une belle randonnée, longue, sans technologie, peut réduire la fatigue mentale, apaiser l’esprit et stimuler la pensée créative. Lire la suite