Solanum-paniculatum: Propriétés, Indications et Usages thérapeutiques

SOLANUM PANICULATUM – L. (Solanacées)

Noms :

  • Solanum jubeba
  • Solanum belfort

Autres appellations :

Jurubebinha – Jurubeba verdadei ra* – Juuna – Juvena – Jubeba – Juripeba, Jurupeba altéra – Jupeba – Croc de chien (Guyane française).

Le nom de « Jurubeba » désigne aussi une dizaine d’autres espèces de Solanum. C’est un remède très connu, depuis longtemps, dans tous les Etats du Brésil et dans la Pharmacopée brésilienne.


Origines :

Pousse dans les terres sablonneuses du nord du Brésil, des Guyanes à Sao Paulo et Minas Gérais, et dans d’au­tres parties de l’Amérique méridionale.

Solanum-paniculatum – Description :

Arbuste pubescent, aux poils courts, grisâtres, tiges et rameaux épineux.


Quelques lectures intéressantes:

  • Feuilles entières ou lobées, à 5-7 lobes, sinuées, angu­leuses et acuminées, ayant des épines au pétiole et sur la nervure médiane très saillante, glabres, de couleur vert brillant sur la face supérieure et vert grisâtre, pubescentes-veloutées, sur la face inférieure.
  • Fleurs : lilas, en panicule terminal.
  • Fruit : baie ronde blanc-verdâtre ou jaune-verdâtre, de 13 mm de diamètre, contenant de nombreuses graines lenticulaires, de couleur brun sombre.
  • Racine très dure, de 50 cm de long sur 12 cm de cir­conférence environ, garnie de nombreuses et fines radicelles.

Parties utilisées :

La racine, les fruits et les feuilles.

Solanum-paniculatum – Composition chimique :

Jurubibine (principe amer ), jurubine et jurubépine (ré­sines), un mucilage et une matière pectique.

(Diniz da Silva)

Indications thérapeutiques :

  • Diurétique, tonique, désobstruant, cholagogue, fébrifuge.
  • Affections hépatiques, jaunisse, fièvre biliaire, engor­gement du foie et de la rate, paludisme.
  • Associé à un ferrugineux est très employé dans les ané­mies, convalescences, maladies infectieuses, fièvres in­termittentes.
  • Inappétence, atonie gastrique, dyspepsie et diabète.
  • Abcès internes, ulcères, tumeurs de l’utérus, de l’ab­domen, des glandes.
  • Hydropisie, érisypèle.

👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com