Reconstruire la confiance du couple : un long mais pas impossible combat !

Parce que la vie est le narrateur le moins fiable, il est difficile de se projeter sur la durée d’une vie à « deux ».

J’ai aujourd’hui choisi d’aborder une thématique importante, celle relative à la vie à deux et à la sexualité du couple.

Les maux de la vie à deux proviennent du bouleversement d’un équilibre. Evénement traumatisant, émotionnellement éprouvant : décès, naissance, perte d’un emploi, déménagement, etc.


Il peut s’agir aussi des conséquences d’une séquence de vie, qui finit par fissurer les acquis et par détériorer l’un des deux partenaires : burn-out professionnel, déprime, addiction, etc.

Il peut aussi s’agir d’un éloignement qui s’instaure insidieusement entre les deux, sans que le couple ne s’en rende compte…

 

Amour et couple, le CDI le plus compliqué !

Vivre à deux est le CDI le plus dur au monde car bien souvent, le couple est soumis à l’usure du temps mais aussi aux épreuves d’une vie.

Au début d’une relation amoureuse, tout semble magique, passionnant, nous faisons souvent des plans sur la comète, le cœur fait boum boum et les papillons dans le ventre ne nous quittent jamais, présageant de belles pages d’amour et de désir infinis.

La vie n’est pas un fleuve d’amour linéaire

On dit que l’amour ne dure pas plus de trois ans.

Un certain personnage emblématique l’avait écrit mais beaucoup de thérapeutes s’emploient à prouver que cela est encore moins long en termes de temporalité.

Difficile de le concevoir et de l’accepter pour les plus romantiques et fleurs bleues d’entre nous.

Pourtant, rien ni personne n’échappe à la règle et même si nous avons souvent tendance à idéaliser nos vieux parents qui sont restés mariés fort longtemps, cela n’exclut pas le désamour ni l’absence de libido.

Sauf qu’à l’époque, divorcer ou quitter par désamour était exclu !

Aujourd’hui dans un monde du fast sex, fast consommé, tout est prétexte au dépassement de certaines limites.

 

Sommes-nous victimes de libéralisation sexuelle ?

Ou simplement vivons nous plus longtemps? Nous nous ennuyons plus vite ?

Les films, internet, les sites de rencontres, extra ou non extra favorisent cette tendance à ne plus se satisfaire du quotidien ou en tout cas à s’ennuyer plus vite.

Mais trahir l’autre n’est pas l’aimer moins, parfois c’est l’expression d’une douleur.

Quand la trahison fait un coup de canif au contrat

Si votre conjoint a trahi votre confiance, vous avez certainement du mal à comprendre à digérer.

La fracture émotionnelle est douloureuse et intenable.

Du coup, votre vie de couple devient un long parcours de combattant et le constat effroyable que rien n’est jamais acquis et que l’amour lui-même est conditionnel et conjoncturel au temps.

Une confiance brisée peut-elle revenir ?

Elle est primordiale. Elle est la seule garante de la santé du rapport.

Sans elle, la relation n’est pas saine.

Sans elle, le couple ne peut pas aller de l’avant.

Sans elle, forcément votre couple bat de l’aile.

 

Une chute brutale

Il s’agit avant tout d’une blessure narcissique d’abord mais aussi une fracture émotionnelle qui renvoi une autre image de soi et de l’autre.

Ce n’est pas u ne mince affaire à digérer car plus rien ne sera comme avant.

Pour celui qui a été trahi et celui qui a commis la faute.

 

Un procès moral sans fin

Un vrai travail de purge morale, car une nouvelle relation entre le couple doit naitre et s’installer.

Certaines personnalités ont du mal avec le pardon, la confiance, et le travail risque d’être plus laborieux.

 

Il est important de faire son chemin vers le pardon

D’abord pour soi et éventuellement pour l’autre après.

Aujourd’hui, cela vous semble peut-être impossible, inimaginable, pourtant il n’y aura pas d’autre issue pour guérir des plaies que cela a engendré.

Et de nombreuses personnes que j’ai accompagnées ont fait ce cheminement pour aller mieux.

 

N’écoutez que votre cœur et non les conseils des autres

Cela est du ressort de l’intime, de votre âme et conscience, ne laissez surtout personne interférer dans vos décisions de vie de couple.

Après la rupture de la confiance : les pièges sont encore là et peuvent anéantir votre objectivité.

L’absence de confiance n’est pas acceptable certes, pourtant il faut essayer de la retrouver.

Facile à dire mais il faut pourtant aller de l’avant pour ne pas mourir à petit feu.

 

Ne soyez pas cette personne

Souvent enfermé dans une impasse ; votre miroir vous ne l’aimez pas ;

Malgré vous, vous avez construit une personnalité suspecte et amère.

Ce n’est pas vous-même si l’on a brisé votre cœur et vos rêves !

 

Vous devez vous pardonner d’abord

Ce n’est pas votre faute et votre moitié n’avait pas l’intention de vous faire mal…

Pas de culpabilité surtout, de la lucidité surtout.

Vous avez peut-être déjà réussi à pardonner à l’autre pour ce qu’il a fait,


Quelques lectures intéressantes:

Mais votre couple change.

C’est inéluctable et c’est très compliqué à vivre.

Parce que retrouver une vraie confiance c’est compliqué.

En sophrologie nous travaillons avec les couples

Lâchez prise de ce qui fait mal

Il faut arriver à se re-concentrer sur le présent. Mais pour cela il faut accepter la réalité, et avaler la couleuvre cad digérer.

Il faut arrêter de voir le passé

Idéaliser le passé est vain et accabler l’autre ne tarira pas votre chagrin au pire, il accentuera une rancœur malsaine pour votre santé.

Il faut regarder de l’avant

Pour pouvoir se re-projeter dans le présent et dans l’avenir.

Le purgatoire commence

Pour le conjoint qui a trahit la confiance, vous entrez dans une spirale infernale de devoir toujours prouver à l’autre qu’il (elle) peut vous faire confiance.

Vous avez l’impression que ça n’est pas suffisant, que cela ne suffit pas à votre conjoint.

Comme si toutes les réponses aux question qu’il fournit ne sont jamais suffisantes.

Un travail qui prendra beaucoup  de temps

Parfois si le couple n’implose pas avant…

Il faudra la réflexion et ensuite le déclic pour aller se faire accompagner.

Car sachez-le-vous ne vous en sortirez pas seuls !

 

Cassés mais pas irrémédiablement brisés

Tout dépendra de l’amour que vous avez pour l’autre…

Rien n’est parfait en amour ni dans le couple, et la résilience décidera de tout.

 

Faites-vous accompagner par un professionnel

Il n’ y a pas de solution miracle ni de pilule miracle pour avaler la douleur.

Dans l’idéal, cela demande un investissement des deux conjoints.

Si la personne qui a brisé la confiance vous aide dans ce travail c’est important.

Mais vous pouvez le faire seul, bien évidemment (C’est souvent la personne blessée qui va le faire).

 

Revoyez les bases de votre couple et posez-vous les bonnes questions

Pourquoi cette confiance a t’elle été brisée ?

Quelles sont les raisons qui ont pu vous amener jusque-là ?

Vous devez revoir toute votre histoire, ces petits morceaux de puzzle, ces signes précurseurs actions et ou omissions qui auraient amené le dérapage.

 

Arrêtez de refaire l’histoire en votre faveur, trompé ou trompeur !

Ne plus accabler l’autre, ne plus être le culpabilisant et le moralisateur demande certes beaucoup d’intelligence émotionnelle et cela n’est pas inné quand on a mal.

 

Il faut se reconstruire

Les menaces, la peur, la manipulation, la culpabilisation la de responsabilité le contrôle sont aussi des poisons pour la victime de trahison alors attention. Une personne que vous n’aimez pas être d’ailleurs, mais que vous vous sentez obligé d’être.

La nouvelle confiance que vous devez bâtir doit savoir prendre ses responsabilités et celle des actes qui se sont passés.

 

Il faut accepter le risque de l’amour

Pour le conjoint trahi, cela veut dire être prêt à redonner confiance. Pour le conjoint qui a trahit la confiance, cela veut aussi dire être prêt à recevoir cette nouvelle confiance.

Il ne faut pas attendre que tout vienne uniquement de l’autre.

Vous devez être acteur de ce travail.

N’attendez pas simplement que l’autre vous confirme que vous pouvez lui faire confiance.

 

Commencer le plus vite possible

Il est toujours possible de se sortir d’une mauvaise situation. Vous méritez d’être heureux, et c’est ce que je souhaite pour vous. C’est le but de cet accompagnement.

La majorité des difficultés rencontrées dans un couple ne sont pas insurmontables.

 

Rétablissez la communication

L’absence de partage et de communication sont le lit des conflits et des dérapages.

En Sophrologie on peut vous aider à repérer les causes de votre malaise, à mieux cerner et analyser les mécanismes psychiques de chacun.

 

Retrouver des perspectives des projets

L’objectif est que chaque partie puisse se projeter dans le futur de manière sereine, avec comme finalité un épanouissement dans des projets de vie communs et personnels. La place est donc faite au dialogue, au rétablissement d’un lien de confiance, pour libérer des tensions, et briser le cercle négatif dans lequel le couple est empêtré.

 

 

Article rédigé par Fériel Berraies,

Chercheur en Sciences Sociales Experte Genre
Sophrologue certifiée RNCP spécialisée (cancer, sexualité, périnatalité, enfance, adolescence, personnes âgées et Entreprise)
Hypnothérapeute, en formation en Naturopathie
Prix Sanitas de l’innovation santé à Monastir Tunisie en 2018
Prix UFA 2015 à Bruxelles
Site: www.feriel-berraies-thérapeute.com
Lui écrire: fbsophro@gmail.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com