Quand la déshydratation vous fatigue et vous rend malade

Le corps humain est composé d’environ 70% d’eau.

Elle est la matière première de notre organisme, présente partout dans nos cellules et nos vaisseaux sanguins.

L’eau est en mouvement perpetuel dans notre quotidien: nous en perdons chaque jour lorsque nous respirons, transpirons, urinons et déféquons mais nous reconstituons nos réserves en buvant régulièrement.


Le corps peut aussi déplacer l’eau vers les zones où elle est le plus nécessaire si la déshydratation commence à se produire.

En effet, notre organisme sophistiqué maintient l’équilibre entre nos niveaux d’eau et notre mécanisme de la soif nous indique quand nous avons besoin d’augmenter notre consommation de liquides.

En fait, le mécanisme physiologique de la soif de votre corps se déclenche généralement avant que vous ne soyez déshydraté, ce qui vous permet de vous réhydrater avant qu’il ne soit trop tard.

Pourquoi notre corps a besoin d’eau ?

L’eau dans notre organisme représente environ 70 % de notre poids corporel.

Notre sang est composé à 85 % d’eau, nos muscles à 80 % d’eau, notre cerveau à 75 % d’eau et même nos os à 25 % d’eau, ce qui indique l’importance de ce liquide pour notre santé.

Le facteur de risque n°1 de calculs rénaux est le manque d’eau.

C’est notamment une étude qui a permis de montrer que les femmes qui buvaient cinq verres d’eau ou plus par jour ont réduit leur risque de 41 % par rapport à celles qui en buvaient moins. Les hommes, quant à eux, ont réduit leur risque de 54%.

Notre corps a également besoin d’eau pour la circulation sanguine, le métabolisme, la régulation de la température corporelle et l’élimination des déchets.

La déshydratation affecte notre humeur et notre fonction cognitive

Si vous êtes déshydraté, même légèrement, votre humeur et votre fonction cognitive peuvent également en souffrir.

Dans une étude menée auprès de 25 femmes, les femmes qui souffraient d’une déshydratation de 1,36 % ont vu leur humeur  et leur concentration se déteriorer et leur irritabilité, leurs maux de tête augmenter.

Selon une étude publiée dans la revue Physiology & Behavior, lorsque vous ne buvez pas assez d’eau, vous pouvez également représenter un danger sur la route, car les conducteurs déshydratés font 2 fois plus d’erreurs que les conducteurs hydratés ! (3)

Comment le corps réagit à un manque d’eau

Votre corps fonctionne de façon optimale lorsqu’il est bien hydraté, alors que des changements biologiques négatifs se produisent lorsque vous manquez de liquide.

Lorsque vous êtes déshydraté, le liquide des tissus cérébraux diminue, ce qui entraîne des changements dans le volume du cerveau.


Quelques lectures intéressantes:

Votre sang devient également plus épais et circule moins bien, ce qui peut entraîner des crampes musculaires et inciter vos reins à retenir l’eau, donc votre débit urinaire diminue.

Par ailleurs, plus le sang devient épais et concentré, plus il est difficile pour votre système cardiovasculaire de compenser en augmentant votre fréquence cardiaque pour maintenir votre tension artérielle.

Lorsque votre corps déshydraté est soumis à une épreuve – par exemple lorsque vous faites de l’exercice ou que vous faites face à un stress thermique – le risque d’épuisement ou d’affaissement augmente. Vous risquez de vous évanouir, par exemple, lorsque vous vous levez trop vite.

Moins d’eau entrave également les mécanismes du corps à réguler la température, ce qui peut causer l’hyperthermie (une température corporelle bien au-dessus de la normale).

 

Les signes surprenants de déshydratation

Lorsque votre corps est déshydraté, le manque d’eau peut se manifester par des signes et symptômes surprenants, notamment:

Mauvaise haleine : La salive est antibactérienne, mais lorsque vous êtes déshydraté, votre salive diminue dans la bouche. Cela permet aux bactéries responsables des odeurs de se développer.

Des envies de sucre : La soif peut se déguiser en faim, et beaucoup de gens prennent une collation lorsqu’ils ont soif. Les envies de sucre sont particulièrement fréquentes lorsque vous êtes déshydraté parce que votre foie, qui libère le glucose stocké, a besoin d’eau.

Lorsque vous faites de l’exercice déshydraté, vous utilisez le glycogène (glucides stockés) à un rythme plus rapide, ce qui diminue vos réserves plus rapidement.

– Baisse des performances sportives: Si vous êtes au milieu d’une séance d’entraînement, une diminution de 2 % du poids corporel par la perte d’eau peut entraîner une baisse de performance pouvant atteindre 10 %.

Diminution de la vigilance et augmentation de la fatigue : Dans une étude réalisée en 2013, 20 femmes en bonne santé dans la vingtaine ont été privées de toute boisson pendant 24 heures. Bien qu’aucune anomalie clinique n’ait été observée dans les paramètres biologiques (urine, sang et salive), la soif et la fréquence cardiaque ont augmenté et le débit urinaire a été considérablement réduit (et l’urine est devenue plus foncée).

En ce qui concerne les effets sur l’humeur, les auteurs ont noté que ” les effets significatifs de la privation de liquides sur l’humeur comprenent une diminution de la vigilance et une augmentation de la somnolence, de la fatigue et de la confusion“. D’autres recherches ont montré que même des niveaux de déshydratation de seulement 1 % peuvent nuire à la performance cognitive.

– Des frissons : Si vous avez froid sans raison, c’est peut-être parce que vous avez besoin de boire de l’eau. Lorsque vous êtes déshydraté, votre corps limite le flux sanguin vers votre peau.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com