Le gombo: prometteur pour réguler votre diabète !

Quel légume ressemble à un croisement entre un piment jalapeño, un mini concombre et un fruit étoilé, jouit d’une longue tradition méridionale et pourrait se montrer très bénéfique pour votre santé ? C’est le gombo !

Un peu d’histoire

Un peu d’histoire du gombo : Également appelé “doigts de dame” et étroitement apparenté au coton et à l’hibiscus, le gombo se décline en plusieurs variétés, c’est à dire qu’il peut être teinté de rouge et avoir une texture lisse ou rugueuse et même épineuse.

Il est très prisé dans le sud des États-Unis et dans les régions de l’Afrique et de la Méditerranée, où il est habituellement cuit pour révéler une texture visqueuse. En France en revanche, il reste encore assez méconnu…On le retrouve dans certains plats mediterranéens, mais on ne peut pas dire que ce soit la coqueluche de nos marchés !


Le diabète augmente

En France, entre 2000 et 2009, le taux de prévalence du diabète n’a cessé d’augmenter. Il a même progressé plus vite que prévu. En 2009, on estimait à plus de 3,5 millions le nombre de personnes atteintes, des chiffres attendus normalement pour 2016. Ils témoignent d’une véritable croissance de l’épidémie. En ligne de mire, comme causes principales du diabète : surpoids, obésité, mauvaise alimentation, sédentarité et faible activité physique.

Combien de personnes affectées en France ?

En France, en 2015, 3,7 millions de personnes prenaient un traitement médicamenteux pour leur diabète (soit 5,4% de la population).*** A cela, s’ajoutent les personnes diabétiques qui s’ignorent. Cette prévalence* ne cesse d’augmenter en France, particulièrement chez les hommes, les jeunes (<20 ans) et les plus âgés (>80 ans).
Toutefois, cette progression enregistre un ralentissement depuis 2009 : le taux de croissance annuel moyen était de 5,4 % sur la période 2006-2009 et de 2,8 % sur la période 2014-2015.

L’insulinorésistance (diabète de type 2)  touche plus de 90% des diabétiques.

Le diabète insulino-dépendant (DID) dit “diabète de type 1” concerne environ 10 % des diabétiques.

Source: federationdesdiabetiques.org

Une étude démontre que le gombo est un allié viable contre le diabète

Une étude menée en 2014 a révélé que les extraits de gombo peuvent aider à réduire le stress oxydatif et la résistance à l’insuline et, par conséquent, à améliorer la glycémie. (1)

Dans une autre étude clinique, les graines de gombo grillées (que les Turcs mangent depuis des années pour compenser les excès de sucre) se sont effectivement révélées efficaces contre le diabète. (2)

De plus, une vaste analyse phytochimique a montré que les extraits de graines de gombo avaient également des effets antistress (adaptogènes) et nootropiques (stimulants cognitifs) sur les volontaires.


Quelques lectures intéressantes:

Or il est bon de rappeler à toute personne ayant des tendances glycémiques élevées que la capacité à gérer le stress est un facteur important dans la gestion du diabète. (Les situations de stress peuvent provoquer l’accumulation d’insuline dans votre sang)

Prometteur pour les 3 types de diabète

Il est important de comprendre les différences entre les trois types de diabète (diabète de type 1, de type 2 et gestationnel) et les problèmes que chacun peut causer.

La référence au diabète désigne un groupe de troubles métaboliques qui empêchent votre corps de stocker et d’utiliser correctement le glucose comme carburant ; ce peut être parce que vous ne produisez pas assez d’insuline, que les cellules de votre corps ne répondent pas correctement à l’insuline, ou les deux.

Bien que la recherche en soit encore à ses débuts, le gombo semble efficace pour tous les types de diabète:

  • Diabète de type 1 (lorsque votre corps ne produit pas d’insuline)
  • Diabète de type 2 (lorsque votre corps ne produit pas assez d’insuline pour fonctionner correctement)
  • Diabète gestationnel (qui affecte les femmes enceintes)

D’autres bienfaits

Améliore la vision

Le gombo contient une teneur très élevée en vitamine A, ainsi que des composants antioxydants comme les bêta-carotènes, la xanthéine et la lutéine. Les antioxydants sont des composés puissants qui détruisent ou neutralisent les radicaux libres, qui sont dangereux pour le métabolisme cellulaire. Les radicaux libres sont responsables de la dégradation des cellules de l’organisme, notamment celles responsables de la vision. En augmentant la consommation de ce merveilleux légume dans votre alimentation, vous pouvez protéger vos yeux contre la dégénérescence maculaire et la cataracte.

Soins de la peau

Des niveaux élevés de vitamines C et A dans le gombo aident à protéger la santé de la peau en favorisant une guérison plus rapide, en réduisant l’apparence des cicatrices et de l’acné et en éliminant les rides. Pourquoi ? Parce que les antioxydants sont capables de neutraliser les radicaux libres qui peuvent avoir endommagé les cellules de la peau. (3)

Réduit la douleur articulaire

Aucune preuve scientifique à ce stade, mais une longue tradition populaire – L’eau de gombo a été traditionnellement utilisée comme remède populaire – pourrait laisser suggérer des bénéfices pour soulager les douleurs articulaires et arthritiques.

Le remède était le suivant:

Faire bouillir les gombos fendus dans de l’eau filtrée jusqu’à ce que l’eau devienne collante. A consommer avec du sel et du poivre. Ce liquide épais est rempli des nutriments du légume.

Anti fatigue

Une étude citée dans le Nutrients Journal a révélé que le légume a des propriétés anti-fatigue.

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com