Pourquoi boire de la sève de bouleau au printemps ?

Le printemps arrive, le soleil brille de plus en plus et les jours rallongent. La sève commence à remonter dans les arbres et voilà qu’est déjà arrivée la saison de la sève de bouleau !

Vous en commencez peut-être déjà tous les ans, mais si ce n’est pas le cas, voilà qui devrait vous convaincre et expliquer l’extraordinaire renommée de la sève de bouleau.

 

Les propriétés de la sève de bouleau

Pendant l’hiver, vous avez peut-être moins bougé et en revanche vous avez bien mangé !


Votre corps s’est donc un peu encrassé et a besoin d’un coup de fouet pour retrouver vigueur et force pour l’année qui commence !

Le printemps est donc le moment idéal pour évacuer les toxines accumulées.

L’eau de bouleau est parfaite pour faire une cure de jouvence à cette époque de renouveau et draîner les toxines.

Cette sève est reconnue pour ses effets dépuratifs et diurétiques. Elle est idéale au changement de saison pour nettoyer, purifier et régénérer le corps et la peau.

C’est grâce à son action diurétique qu’elle facilite le drainage des toxines par les reins et donc leur évacuation.

 

Une cure deux-en-un

L’avantage de la sève de bouleau par rapport aux drainants liquides habituels, c’est apporte aussi des vitamines et des minéraux en plus de son effet détoxifiant.

En effet, les autres plantes chélagogues et diurétiques qu’on utilise aussi en naturopathie pour se nettoyer sont très puissantes et elles drainent aussi de bons éléments, les vitamines, les oligo-éléments et les minéraux, hors du corps !

C’est pour cette raison qu’après un drainage, votre naturopathe mettra toujours en place une cure de reminéralisation. Vous devez donc impérativement poursuivre le travail avec lui même après votre détoxification !

Mais avec la sève de bouleau, il n’y a pas besoin de faire cette cure de reminéralisation, ce qui en fait sa grande utilité et sa force.

Pour les personnes qu’un drainage classique va affaiblir, ou celles dont la force vitale n’est pas suffisante, la sève de bouleau est donc vraiment intéressante.

 

La sève de bouleau contre la cellulite

La sève de bouleau en drainant les capitons graisseux aide à éliminer efficacement la cellulite.

Par contre, ce n’est pas elle qui vous fera maigrir contrairement à ce que vous pourrez lire dans la presse ou sur internet !

Pour maigrir, pas de recette miracle : il vous faut réduire vos portions alimentaires, supprimer toutes les sources de glucides et faire du sport ! De façon à avoir plus de dépenses de calories que de rentrées.


Quelques lectures intéressantes:

 

D’où vient la sève de bouleau ?

La sève brute se récolte au printemps quand la sève monte dans l’arbre, juste avant l’apparition des premières feuilles du bouleau.

La sève de bouleau est alors appelée « eau de bouleau » en référence à sa couleur limpide et translucide. Quand les bourgeons sont sur le point de sortir, la sève monte dans l’arbre.

La récolte de l’eau de bouleau est principalement artisanale. Il est conseillé de trouver des bouleaux en pleine forêt, car la sève sera alors beaucoup plus riche en minéraux.

Si la sève devient blanchâtre et qu’elle perd en transparence, c’est que les feuilles de l’arbre commencent à sortir et la sève est déjà trop avancée. Il est alors trop tard pour la consommer.

Si vous avez des bouleaux dans votre jardin, vous pouvez récolter leur sève, avec leur permission ! Attention à ne pas trop en prélever pour ne pas épuiser votre arbre qui risquerait d’en mourir.

Comment faire votre cure de sève de bouleau

Pour une cure de bouleau efficace, il faut consommer de la sève de bouleau fraîche juste récoltée pour de vrais bénéfices, donc au printemps.

Vous pouvez soit en trouver en magasin bio (attention dans certains magasins il faut passer commande dès l’automne du fait de la forte demande), soit sur internet, soit… dans vos bouleaux !

Pour drainer le corps, il est conseillé de boire un verre le matin à jeun. Mais il est également possible d’en boire tout au long de la journée.

Vous devez en boire pendant 3 semaines à raison d’1 litre de sève de bouleau par semaine.

Nous vous conseillons de vraiment garder une cure de trois semaines, car c’est le temps qu’il faut au corps pour éliminer les toxines, bien se nettoyer et de régénérer.

Une fois récoltée, l’eau de bouleau se consomme immédiatement dans la semaine suivante. Il faut la conserver simplement au frais bien fermée. Ensuite elle n’est plus stable et elle peut fermenter, on obtient alors une sève trouble et acide.

 

Y-a-t-il des contre-indications ?

Non aucune !

Toute personne, y compris les enfants et les femmes enceintes, peuvent en boire.

Attention à ne pas confondre la sève de bouleau fraîche avec les macérats, les teintures-mères et le bouleau en gemmothérapie qui sont assez souvent des bases alcoolisées.

Demandez juste conseil à votre médecin si vous souffrez de pathologies rénales.

L’eau de bouleau a un goût légèrement sucré, assez neutre. Elle se boit donc facilement.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com