Perforation du tympan: Symptômes – Que faire ?

Perforation (aiguë) du tympan: On peut perforer le tympan en introduisant malencontreusement dans l’oreille un cure-dents ou une épingle à cheveux, en utilisant sans précautions un coton-tige pour nettoyer le conduit, en administrant sur le côté du crâne un coup ou une simple gifle « pour rire » qui provoque un phénomène brutal de compression/dé­compression.

Le tympan est situé dans le conduit auditif beaucoup plus près de l’oreille externe qu’on ne peut l’imaginer, aussi le risque de perforation par traumatisme est-il particulièrement grand. Les perforations d’origine infectieuse sont dues à la pression qu’exerce dans l’oreille moyenne un écoulement de pus contre la partie du tympan la plus vulnérable, générale­ment le centre. Or malheureusement, une perforation centrale ne cicatrise pas d’elle-même ; il faut recourir à une myringoplastie, intervention chirurgi­cale délicate qui permet de libérer le pus et d’obturer la plaie.

Danger : Les perforations bénignes par traumatisme direct cicatrisent générale­ment d’elles-mêmes. Si la plaie est très ouverte, elle nécessite une in­tervention chirurgicale complexe, qui comporte la greffe d’une portion de veine ou de tout autre tissu de même nature.


Quelques lectures intéressantes:


Perforation du tympan Symptômes :

La douleur qui ac­compagne la perforation du tympan peut être atroce. Baisse d’audition, sensation de flottement, vertiges, nau­sées et vomissements sont également caractéristiques. On constate parfois un écoulement de sang par le conduit auditif (otorragie).

Perforation du tympan, Que faire ?

Prendre des médicaments pour calmer la douleur, et placer à l’entrée du conduit, sans l’enfoncer, un petit morceau de coton sec et propre. Consulter immédiatement un médecin. Il existe maintenant des traitements susceptibles de favoriser une cicatrisa­tion spontanée, même en cas de perfora­tion importante.

Perforation du tympan Prévention :

Bien évidemment, il n’existe aucun moyen de prévenir un traumatisme. Toute infection de l’oreille doit être diagnostiquée et traitée sans délai. Le parachutisme et la plongée sous-marine doivent être entrepris avec prudence et pratiqués très progressive­ment. Les personnes souffrant d’une légère perforation du tympan doivent se boucher l’oreille avec un tampon avant d’entrer dans l’eau, nager tête hors de l’eau et éviter de plonger. En cas de perforation grave, l’immersion dans l’eau est absolument contre-indiquée.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com