Pavot: Plante médicinale sédative, antispasmodique, hypnotique

Le pavot (Papaver somniferum album Papavéracée) est une plante médicinale utilisée en phytothérapie contre l’anxiété, les insomnies et les diarrhées. C’est une plante précieuse également par son action sur la douleur. Mais il convient de l’employer avec prudence.

Attention: Toxique 

  • Autres appellations : pavot blanc, pavot somnifère.
  • Parties utilisées : feuilles, capsules (têtes) privées de semences.
  • Principaux composants : latex (ou opium) qui contient une vingtaine d’alcaloïdes : morphine (10%), papavérine (1 %), codéine (0,3 %), narcotine, thébaïne (0,15%), narcéine (0,02%), héroïne, paveron… et graisses, sucre, résine, acides lactique et acétique…

Propriétés :

  • sédatif de la douleur
  • calmant (après une phase euphorique et excitante des diverses fonctions)
  • antispasmodique
  • hypnotique
  • eupnéique
  • béchique
  • modérateur des sécrétions intestinales, biliaires, rénales (antidiarrhéique).

Indications :

  • toutes les douleurs (spasmes viscéraux, tumeurs, névralgies)
  • anxiété
  • insomnies dues à la douleur
  • hémoptysies
  • diarrhées, dysenterie
  • affections pulmonaires.

Contre indications :

  • états infectieux (diminue les réactions de défense et entrave l’élimination des déchets)
  • perméabilité rénale défectueuse
  • maladies aiguës, syndromes congestifs
  • tuberculose avancée.

Utilisation thérapeutique du pavot:

  • décoction : une tête de pavot, débarrassée de ses semences, bouillie 2 minutes dans 1/2 litre d’eau.

1/2 verre a des propriétés calmante et hypnotique


Quelques lectures intéressantes:


  • poudre d’opium : 10 cg par jour
  • teinture d’opium (au 20°) : 1 g (56 gouttes) par jour
  • extrait thébaïque : 5 cg par jour
  • laudanum de Sydenham : 1 g (48 gouttes)
  • élixir parégorique : 20 g, 1 ou 2 fois par jour
  • poudre de Dover : 1 g
  • morphine : 1 cg (2 ou 3 fois par jour, au maximum)
  • sirop diascode : 100      g par jour
  • sirop thébaïque : 25      g par jour
  • sirop de Karabé : 25 g par jour.

Usage externe :

  • la décoction de tête de pavot vue plus haut, en gargarismes, injections vaginales.

N.B. :

  • Les propriétés sédatives du pavot sont précédées d’une excitation nerveuse, musculaire, des fonctions cir­culatoires et respiratoires, intellectuelles.
  • Les propriétés de l’opium résultent de l’association de ses alcaloïdes. Par voie injectable, préférable à la mor­phine, s’avère un complexe renfermant le principe de tous les alcaloïdes composant l’opium (pantopon ou pavéron dont 0,02 g correspondent à 0,01 g de mor­phine).

L’extrait de capsules de pavot français peut avantageusement remplacer les préparations habituelles provenant de l’opium d’Orient. Il est préférable à la morphine par son action sédative plus nette et une moindre nocivité à l’égard des reins et de l’intestin (Giudicelli et Vigne­ron).

Crédit photo: media.ooreka.fr

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com