Patience: Plante médicinale oubliée pour le diabète et les rhumatismes

La patience est une plante vivace, qui appartient à la famille des polygonacées.

Les botanistes la nomme “rumex patientia” , nous la connaissons sous des noms communs, tels que: Oseille patience, oseille aquatique, patience des jardins, parelle, chou de paris, épinard immortel,…En phytothérapie on utilise les racines de la patience.

Ce légume très ancien et oublié fait partie des légumes dits “perpétuels” d’où son surnom. Les propriétés thérapeutiques des plantes du genre Rumex  étaient déjà connues dans l’Antiquité, ils ont été consommés comme légumes, utilisés en médecine, certains d’entre eux ont été cultivées. (source: www.after-plastie.com)


Rumex patienta (patience commune) et Rumex crispus (patience crépue) Polygonacées


Quelques lectures intéressantes:

  • Autres appellations : rhubarbe sauvage, oseille aquatique (dans les jardins : épinard immortel).
  • Parties utilisées : racine (a la propriété de fixer le fer du sol).
  • Principaux composants : combinaison phos­phore-fer, tanoïdes…

Propriétés :

  • tonique
  • antianémique (augmente le taux d’hémoglobline)
  • dépuratif

Indications :

Usage interne :

  • anémies
  • chlorose (Gilbert et Lereboullet)
  • tuberculose (Gilbert et Lereboullet)
  • diabète
  • hépatisme
  • dermatoses (dartres, eczéma, teigne)
  • rhumatisme chronique.

Usage externe :

  • plaies atones, ulcères de jambe
  • leucorrhées

Comment l’utiliser :

Usage interne :

  • décoction : 30 g de racine coupée dans un litre d’eau. Bouillir 2 minutes. Infuser 10 minutes. Boire en 2 jours (préparation amère)
  • poudre de racine : en cachets à 0,50 g (2 à 4 par jour, aux repas).

Usage externe :

  • pulpe de la racine fraîche en applications sur les ulcères
  • décoction en injections vaginales (leucorrhées).
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com