Nourriture en conserve : Bonne ou Mauvaise ?

Les aliments en conserve sont souvent considérés comme moins nutritifs que les aliments frais ou congelés.

Certaines personnes prétendent qu’ils contiennent des ingrédients nocifs et doivent être évités.

D’autres disent que les aliments en conserve peuvent faire partie d’une alimentation saine.


Cet article explique tout ce que vous devez savoir sur les aliments en conserve.

Qu’est-ce que des aliments en conserve ?

La mise en conserve est une méthode utilisée pour conserver les aliments pendant de longues périodes de temps en les emballant dans des contenants hermétiques.

La mise en conserve a été développée à la fin du 18ème siècle comme un moyen pour maintenir une source de nourriture stable pour les soldats et les marins en guerre.

Le processus de mise en conserve peut varier légèrement d’un produit à l’autre, mais il y a trois étapes principales. Celles-ci incluent :

  • Le traitement : La nourriture est pelée, mise en tranches, coupée, dénoyautée, désossée, décortiquée ou cuite.
  • L’étanchéité : La nourriture traitée est scellée dans des boîtes.
  • Le chauffage : les boites sont chauffées pour tuer les bactéries nocives et éviter leur pourrissement.

Cela permet à la nourriture de rester stable au stockage et sûre à manger pendant 1 à 5 ans voire plus.

Les aliments en conserve communs comprennent les fruits, les légumes, les haricots, les soupes, les viandes et les fruits de mer.

Conclusion : La mise en conserve est une méthode utilisée pour conserver les aliments pendant de longues périodes de temps. Il y a trois étapes principales : le traitement, l’étanchéité et le chauffage.

Comment est-ce que la mise en conserve affecte les niveaux nutritionnels ?

Les aliments en conserve sont souvent considérés comme moins nutritifs que les aliments frais ou congelés, mais la recherche montre que ce n’est pas toujours vrai.

En fait, la mise en conserve conserve la plupart des éléments nutritifs d’un aliment.

Les protéines, les glucides et les graisses ne sont pas affectés par le processus. La plupart des minéraux et des vitamines liposolubles comme les vitamines A, D, E et K sont également conservées.

Par conséquent, les études montrent que les aliments riches en certains nutriments gardent encore les mêmes taux élevés en nutriments après avoir été mis en conserve (12).

En revanche, depuis que la mise en conserve implique généralement la chaleur élevée, les vitamines hydrosolubles comme la vitamine C et la vitamine B peuvent être endommagées (345).

Ces vitamines sont sensibles à la chaleur et l’air en général, de sorte qu’elles peuvent également être perdues au cours des traitements quotidiens tels que la cuisson et les méthodes de stockage utilisées à la maison.

Cependant, alors que le processus de mise en conserve peut endommager certaines vitamines, certaines quantités d’autres bons composés augmentent (6).

Par exemple, les tomates et le maïs libèrent plus d’antioxydants lorsqu’ils sont chauffés, ce qui rend les variétés en conserve une meilleure source d’antioxydants (78).

Les changements dans les niveaux nutritionnels individuels mis à part, les aliments en conserve sont de bonnes sources d’importants vitamines et minéraux.

Dans une étude, les personnes qui ont mangées 6 ou plusieurs éléments en conserve par semaine avaient des apports plus élevés en 17 nutriments essentiels que ceux qui ont mangé 2 ou moins d’éléments en conserve par semaine (9).

Conclusion : Certains niveaux de nutriments peuvent diminuer à la suite du processus de mise en conserve, tandis que d’autres peuvent augmenter. Dans l’ensemble, les aliments en conserve peuvent fournir des nutriments comparables à leurs homologues frais ou congelés.

Les aliments en conserve sont abordables, pratiques et ne se détériorent pas facilement

Les aliments en conserve sont un moyen commode et pratique pour ajouter plus d’aliments riches en nutriments à votre régime alimentaire.

La disponibilité des aliments de la qualité et bons pour la santé fait défaut dans de nombreuses régions du monde. La mise en conserve aide à s’assurer que les gens aient accès à une grande variété d’aliments tout le long de l’année.

En fait, pratiquement tous les aliments peuvent être trouvés dans une boîte de conserve de nos jours.

En outre, étant donné que les aliments en conserve peuvent être stockés en toute sécurité pendant plusieurs années impliquant souvent un temps de préparation minimal, ils sont incroyablement pratiques.

De plus, ils ont tendance à coûter moins cher que les produits frais.

Conclusion : Les aliments en conserve sont une source pratique et abordable d’éléments nutritifs essentiels.

Les conserves peuvent contenir des quantités infimes de BPA

Le BPA (bisphénol-A) est un produit chimique qui est souvent utilisé dans les emballages alimentaires, y compris les boîtes de conserve.


Quelques lectures intéressantes:

Le bisphénol A (BPA) est une substance chimique principalement utilisée en association à d’autres substances chimiques pour la fabrication de plastiques et de résines. Le BPA est par exemple utilisé dans le polycarbonate, un plastique rigide et transparent de haute performance. Le polycarbonate est utilisé pour fabriquer des récipients alimentaires tels que des bouteilles recyclables, des biberons, de la vaisselle (assiettes et tasses) ainsi que des conteneurs destinés au stockage. Des résidus de BPA peuvent également se retrouver dans des résines époxy utilisées pour fabriquer des revêtements ou les films de protection qui recouvrent les canettes et les cuves destinées à recevoir des aliments et des boissons. Le BPA peut migrer en petites quantités dans les aliments et les boissons stockés dans des matériaux qui contiennent cette substance. (source: www.efsa.europa.eu)

Une étude portée sur 78 différents aliments en conserve a trouvé du BPA dans plus de 90% d’entre eux. De plus, la recherche a clairement démontré que manger de la nourriture en conserve est une cause majeure de l’exposition au BPA (1011).

Dans une autre étude, les participants ayant consommé 1 portion de soupe en conserve par jour pendant 5 jours ont connu une augmentation de plus de 1000% de BPA dans leurs urines (12).

Bien que les études soient controversées, certaines études humaines ont lié le BPA à des problèmes de santé comme les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et la dysfonction sexuelle masculine (1314).

Si vous essayez de réduire votre exposition au BPA, alors manger beaucoup de nourriture en conserve n’est pas une bonne idée.

Conclusion : Les aliments en conserve peuvent contenir du BPA, un produit chimique qui a été associé à des problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète de type2.

Les conserves peuvent contenir des bactéries mortelles

Bien que ce soit extrêmement rare, les aliments en conserve qui ne sont pas traités correctement peuvent contenir des bactéries dangereuses appelées Clostridium botulinum.

La consommation d’aliments contaminés peut causer le botulisme, une maladie grave qui peut conduire à la paralysie et la mort si elle reste non traitée.

La plupart des cas de botulisme proviennent d’aliments qui ne sont pas correctement mis en conserve à la maison. Le botulisme causé par des aliments mis en conserve dans le commerce est rare.

Il est important de ne jamais manger des boîtes de conserve qui sont bombées, bosselées, fissurées ou qui présentent des fuites.

Conclusion : les aliments qui ne sont pas traités correctement peuvent contenir des bactéries mortelles. Mais, le risque de contamination reste très faible.

Certaines conserves contiennent du sel, du sucre ou des conservateurs ajoutés

Du sel, du sucre et des conservateurs sont parfois ajoutés au cours du processus de mise en conserve.

Certains aliments en conserve peuvent être riches en sel. Bien que cela ne pose pas de risque pour la santé pour la plupart des gens, ça peut être problématique pour certains comme ceux qui ont une pression artérielle élevée.

Ils peuvent également contenir du sucre ajouté, ce qui peut avoir des effets nocifs.

L’excès de sucre a été associé à un risque accru de nombreuses maladies, y compris l’obésité, les maladies cardiaques et le diabète de type 2 (1516171819).

Une variété d’autres conservateurs naturels ou chimiques peut être ajoutée aussi.

Conclusion : Du sel, du sucre ou des conservateurs sont parfois ajoutés aux aliments en conserve, afin d’améliorer leur saveur, leur texture et leur apparence.

Comment faire les bons choix

Comme avec tous les aliments, il est important de lire l’étiquette et la liste des ingrédients.

Si la consommation de sel est une préoccupation pour vous, choisissez les aliments avec la mention « faible teneur en sodium» ou «sans sel ajouté».

Pour éviter le sucre ajouté, choisissez des fruits en conserve dans de l’eau ou du jus au lieu du sirop.

La vidange et le rinçage des aliments en conserve peuvent également réduire leurs teneurs en sel et en sucre.

De nombreux aliments en conserve ne contiennent pas d’ingrédients ajoutés. Toutefois, la seule manière d’avoir la certitude est de lire la liste des ingrédients.

Conclusion : Tous les aliments en conserve ne sont pas identiquement créés. Il est important de lire l’étiquette et la liste des ingrédients.

Devez-vous manger des aliments en conserve ?

Les aliments en conserve peuvent être une option nutritive lorsque les aliments frais ne sont pas disponibles.

Ils fournissent des nutriments essentiels et sont incroyablement pratiques.

Cela étant dit, les aliments en conserve sont aussi une source importante de BPA, ce qui peut causer des problèmes de santé en général.

Les aliments en conserve peuvent faire partie d’une alimentation saine, mais il est primordial de lire les étiquettes et de choisir en conséquence.

Source :

www.efsa.europa.eu

fr.wikipedia.org

https://authoritynutrition.com/canned-food-good-or-bad/

entrezdansmacuisine.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com