Les meilleures plantes pour éliminer la pollution intérieure

C’est difficile à croire, mais il est très probable que l’air que vous respirez chez vous soit pire que l’air extérieur.

Selon plusieurs sources (par exemple: www.quechoisir.org ou  l’Environmental Protection Agency), c’est souvent 2 à 5 fois pire.

Mais pas de panique, il existe des solutions pas chères, décoratives, et NATURELLES: il s’agit des plantes d’intérieur qui éliminent la pollution.


Pendant des décennies, les capacités d’épuration des plantes ont intrigué les chercheurs. De nombreux scientifiques s’intéressent aux meilleures plantes d’intérieur qui éliminent la pollution de l’air intérieur. (C’est même un sujet exploré par la NASA dans les années 80). Et chaque année, de nouvelles données émergent et indiquent quelles plantes sont les mieux adaptées pour nous protéger contre les composés toxiques qui se cachent dans notre air intérieur.

Les meilleures plantes d’intérieur contre la pollution

En août 2016, Vadoud Niri, un chimiste de l’Université d’Etat de New York a présenté les résultats de son équipe sur les meilleures plantes d’intérieur qui éliminent la pollution.

Sa recherche a permit d’examiner les plantes d’intérieur et leur capacité à extraire des composés organiques volatils particuliers, ou COV, de l’air. En les testant dans une chambre scellée, il a pu montrer l’efficacité et le taux d’élimination simultanée des COV par ces plantes. Pour chaque type de plante, son équipe a noté les COV que les plantes ont absorbées, la vitesse à laquelle elles ont éliminé les COV de l’air et la quantité de COV qui a finalement été enlevée à la fin de l’expérience. (source: www.acs.org)

Les chercheurs ont testé des plantes d’intérieur communes, et ils ont constaté que certaines plantes étaient particulièrement efficaces pour absorber des composés spécifiques. Par exemple, toutes les plantes ont la capacité à éliminer l’acétone – produit chimique “piquant” courant dans les salons de soins des ongles. Le docteur Niri nous partage ses résultats:

Les meilleures plantes d’intérieur qui éliminent la pollution

Broméliacées

La plante broméliacée a très bien réussi à éliminer six des huit COV étudiés. La plante tropicale a éliminé plus de 80 pour cent de chacun de ces composés de l’air dans un délai de 12 heures. Le Dr Niri dit que c’est l’une des meilleures plantes d’intérieur à avoir à la maison ou au travail.

La plante a aussi permit d’éliminer le toluène de l’air, un solvant toxique qui même à des niveaux bas peut conduire à la fatigue et la faiblesse.

Les bougies à base de paraffine (les bougies les plus populaires) émettent du toluène et du benzène. Hors le benzène est un solvant cancérogène que l’on retrouve dans les gaz d’échappement des automobiles. (Nous ne vous recommandons pas de brûler des bougies à la maison, mais si vous le faites, orientez vous vers les bougies bio.) (2, 3)

Cette plante permet d’éliminer le benzène avec un taux d’élimination de 92 pour cent en 12 heures.

Dracaena

L’acétone, ce VOC méchant et puant que l’on retrouve notamment dans le dissolvant de vernis à ongles, peut déclencher des maux de tête, des étourdissements, une irritation de l’œil et des dommages du système nerveux central.  Toutes les plantes testées éliminent une partie de l’acétone de l’air, mais le dracaena c’est un peu la superstar, capable d’enlever 94 pour cent de la substance chimique de l’air.

Le Dr Niri dit qu’il aimerait faire plus de tests dans le monde réel pour voir si l’introduction des plantes dans les salons d’ongle pourrait protéger les travailleurs et les clients contre les émissions toxiques dans les salons de coiffure. En fait, l’inspiration pour cette étude s’est produite quand lui et sa femme sont entrés dans un salon – et il a dû sortir immédiatement en raison de la pollution de l’air qui lui a paru écrasante. (source: www.washingtonpost.com)


Quelques lectures intéressantes:

Chlorophytum ou plante araignée

La plante araignée n’est pas très efficace pour  aspirer le benzène et le toluène, mais elle permet d’enlever plus de 80 pour cent de l’éthylbenzène, du p-Xylenes, du o-Xylène et de  l’acétone de l’air.

L’éthylbenzène est un solvant toxique dans les encres, les peintures, le faux caoutchouc et les pesticides. Il est également couramment injecté dans le sol pendant les opérations de fracking (l’eau qui s’écoule après s’en retrouve polluée) mais cela concerne davantage les Etats Unis. (7, 8)

Les Xylenes ont le pouvoir de déclencher des étourdissements, des problèmes de mémoire, la fatigue, des tremblements, des problèmes respiratoires et même des dommages aux reins. Ces COV se retrouvent dans les diluants de peinture et les nettoyants. (sources: www3.epa.gov, www.toxipedia.org)

Le test du Dr Niri a révélé que la plante araignée était classée en tête dans l’élimination de l’éthylbenzène (taux d’élimination de 62%), des p-xylènes (taux d’élimination de 92%) et du o-xylène.

Le Crassula ovata ou arbre de Jade

L’arbre de jade, communément connu sous le nom «arbre de l’amitié», mérite vraiment son surnom lorsqu’il nous aide à nous débarrasser de la pollution intérieure.

Lors de l’étude, cette plante a éliminé plus de 80% de benzène, de toluène, d’éthylbenzène, de p-Xylènes et d’o-Xylène. Et 70 pour cent de l’acétone.

De toutes les plantes testées, c’était la meilleure plante d’intérieur pour éliminer la pollution du toluène de l’air intérieur (91 pour cent).

Juste un conseil rapide puisque nous parlons des meilleures plantes d’intérieur la pollution d’enlever: assurez vous d’éviter des pots en plastique, puisque le plastique t pollue aussi votre air. Recherchez des pots et de la terre bio, sans pesticides chimiques toxiques ou d’additifs.

La Phytoremédiation: une solution végétale pour la pollution

Depuis les années 1970, on peut observer un énorme changement des mentalités pour créer des maisons et des bureaux plus éconergétiques. C’est une bonne chose parce que cela permet de conserver l’énergie, mais si elle n’est pas faite correctement, ce n’est pas toujours une bonne chose pour votre santé. Les maisons bien isolées ne respirent pas autant, et laissent des composés toxiques emprisonnés à l’intérieur.Et c’est donc tout l’intérêt de trouver les meilleures plantes d’intérieur qui éliminent la pollution. Le concept de l’utilisation de ces plantes pour atténuer la pollution de l’environnement est connu sous le nom de phytoremediation. C’est plus économique que les solutions electroniques/electriques et c’est naturel.

En août 2016, des chercheurs ont présenté leurs résultats lors de la 252e réunion nationale et Exposition de l’American Chemical Society, montrant que les plantes d’intérieur communes présentaient chacune un don pour éliminer des composés organiques volatils particuliers, ces fameux COV que nous avons abordé plus haut.

C’est une excellente solution parce que les maisons et les bureaux contiennent des COV provenant de diverses sources, notamment des meubles, de la peinture, des tapis et des autres revêtements de sol, des matériaux de construction, des adhésifs, de votre imprimante, des pesticides, des nettoyants, des assainisseurs d’air et des bougies, des parfums et autres produits de soins personnels et même des vêtements nettoyés à sec. Il n’est donc pas rare que les matériaux de construction et les meubles contiennent des COV gazeux, y compris le formaldéhyde cancérigène. (source: www.cpsc.gov)

N’oubliez pas que vous n’avez pas à sentir les COV pour qu’ils fassent des dégâts.

Les COV sont des composés comme l’acétone, le benzène et le formaldéhyde qui sont émis en tant que gaz et peuvent causer des effets à court et à long terme sur la santé lorsqu’ils sont inhalés.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com