Le massage beauté en Ayurvéda

Cela fait longtemps que l’homme est à la recherche d’une ambroi­sie miraculeuse qui empêcherait le déclin, voire la mort, du corps.

Les sages et les voyants ont prescrit des yamas (règles restrictives) et des niyamas (règles positives) pour garder une chimie corporelle équilibrée.

Les postures de yoga et le pranayama (exercices de respiration) étaient uti­lisées pour maintenir la virilité, la vitalité, la souplesse de la colonne ver­tébrale, la santé des os, de la musculature, des ligaments, et des nerfs.


La méditation et d’autres moyens de parvenir à une relaxation profonde, comme le massage, étaient aussi recommandés, pour améliorer sa santé et son rayonnement. La Sushrutra Samhitâ affirme que pour ceux qui cher­chent à avoir une santé parfaite et un corps sain, l’onction du corps, ou abhanga, est prescrite.

Vagbhata mentionne dans son Ashtanga Hridayâ, que le massage est appelé ayu-kara, qui signifie ” ce qui donne longévité “. Selon Vagbhata, quand toutes les pratiques sont combinées, elles peuvent aider un homme à mener une vie heureuse, saine, inspirée, et longue.

Des sentiments comme la peur, la passion, la colère, la convoitise, la mali­ce, la jalousie, l’envie, l’égoïsme et la paresse, endommagent constamment la chimie corporelle. Quand le corps est surchargé de toxines, ces qualités négatives commencent à influencer les cellules du corps, et la forme natu­relle et la texture de la peau est détruite. La colonne vertébrale devient ten­due, et l’éclat naturel du corps est perdu ; le corps devient grossier et laid.

La colonne vertébrale est le centre du système nerveux et de toutes les actions neuromotrices. Sa forme joue un rôle important dans la forme du corps. Si la colonne vertébrale n’a pas une bonne configuration, le corps en souffrira. La colonne vertébrale est liée à tous les organes internes, et est le siège des centres psychiques primaires. Si elle est massée de façon ap­propriée, les hormones de croissance sont libérées, et elles jouent un rôle important dans la beauté physique.


Quelques lectures intéressantes:

Avant l’âge de quarante-cinq ans, tout ce qui est nécessaire au bien-être se trouve à l’intérieur, et le massage ne fait qu’améliorer la circulation des éléments nutritifs de l’intérieur. Mais après cet âge, il faut ajouter des minéraux et des vitamines au régime régu­lier, sous forme d’oxydes et de poudres de pierres précieuses, et de rasaya­nas, qui sont des toniques régénérants faits d’herbes et de plantes médici­nales. Le massage de la colonne vertébrale peut régler beaucoup de pro­blèmes causés par une perturbation de vata et de kapha.

En pratiquant la non-violence, le contentement, la tolérance, et le par­don, et en s’abstenant de malice, de jalousie, et d’envie, en adoptant un régime végétarien approprié; et en ayant recours au massage, aux exercices de respiration, et à la méditation, on peur aider son corps à retrouver, dans une certain e mesure, son éclat et sa beauté naturels. La pratique du mas­sage seule, sans changement dans les habitudes et le mode de vie, est insuffisante. Si la dégradation du corps est due au vieillissement, alors des préparations spéciales nourrissantes et régénérantes, à partir d’herbes médici­nales, de pierres précieuses, et de poudres, doivent être utilisées dans le massage de beauté. Si le vieillissement et le déclin prématurés sont causés par une maladie, le traitement thérapeutique spécifique doit être suivi avant que ne soit rendu effectif le massage de beauté.

Le massage de beauté peut aider ceux qui sont en bonne santé et qui vivent en accord avec les yamas et niyamas mentionnés ci-dessus. Il peut aussi aider ceux qui sont en convalescence, ceux dont la peau est devenue rugueuse à cause d’un déséquilibre de vata, et ceux qui ont connu un vieillissement prématuré à cause du stress et de la tension. Le massage de beauté peut faire des miracles pour les gens jeunes et énergiques. Le mas­sage décrit dans ce chapitre est destiné aux personnes de tous âges, à condi­tion qu’elles mangent une nourriture appropriée, prennent un repos adé­quat, et pratiquent des exercices de respiration  profonde.

Les personnes âgées qui s’abstiennent de substances toxiques et de nourriture incorrecte, et qui font de l’exercice, paraîtront plus jeunes que leur âge non seulement pendant le traitement, mais bien après, pourvu qu’elles gardent de bonnes habitudes.

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com