Les bienfaits du massage ayurvédique du visage et du cou

Massage ayurvédique du visage

Tenez-vous debout derrière le patient et faites reposer sa tête contre votre abdomen. Le massage du front commence au point médian du front, là où se trouve le sthapni marma. Ce point est en aligne­ment parfait avec le troisième œil, ou sixième chakra. Avec les pouces à la lisière des cheveux, placez les doigts des deux mains sur le sthapni marma. Puis frottez les deux sringataka marmas supérieurs. Déplacez len­tement votre main en direction des tempes et exercez une pression douce sur les shankh marmas. Répétez ce massage quelques fois, finissant le massage du front sur le shankh marma.

Revenez au centre du front. Placez vos pouces sur les rebords supé­rieurs des sourcils et vos autres doigts au-dessous des sourcils. Pressez le long du rebord supérieur des paupières, déplaçant vos mains en direction des tempes (fig.96). Les avarta marmas sont situés près de l’extrémité des sourcils. Une fois que vous les avez palpés, pressez doucement avec vos pouces (fig. 97). Puis déplacez vos doigts en direction de l’arrière de la tête. Juste au-dessus des oreilles, se trouvent les utkshepa marmas (fig.98). Frottez-les doucement.

Après vous être assuré que le patient ne porte pas de verres de contact, remettez vos doigts au centre du front. Appuyez doucement sur chaque globe oculaire avec vos pouces, vous déplaçant en direction des tempes. Localisez l’apanga marma à la lisière de l’œil près de la paupière et appuyez doucement.


Le massage des joues est fait sans aucune huile. Tirez doucement chaque joue avec vos doigts et vos pouces. Appuyez sur les deux sringataka marmas inférieurs, au-dessus des lèvres et au-dessous du menton, pour supprimer la tension. Après avoir travaillé ces points, appuyez sur le menton avec de petits mouvements circulaires.


Quelques lectures intéressantes:

Pour le massage des lèvres, dites au patient de s’appliquer de l’huile d’amandes, ou du malai, la peau fine du lait bouilli, directement sur les lèvres. Le masseur ne doit pas masser les lèvres du patient.
Massez doucement les lobes et les pavillons des oreilles pendant quelques minutes. Puis, avec la tête du patient inclinée d’un côté, tirez doucement le pavillon et mettez une goutte d’huile pure d’amandes, de moutarde* ou de sésame dans l’oreille. Demandez au patient d’ouvrir et de fermer les mâchoires plusieurs fois, pour permettre à l’huile de pénétrer quand vous agrandissez l’entrée de l’oreille en la tirant de deux côtés.

Placez un morceau de coton dans l’oreille et reprenez les mêmes étapes avec l’autre oreille. Ce traitement contribue à lubrifier la région et aide l’oreille à expulser du cérumène indésirable.

Pour traiter les yeux, placez une goutte d’eau de rose dans chaque oeil avec un compte-gouttes. Non seulement c’est rafraîchissant et nettoyant, mais aussi le parfum calme le corps et fortifie les nerfs et les tissus ocu­laires. Pour finir le massage de la tête, ainsi que celui de tout le corps, frot­tez doucement le crâne et tirez sur la mêche de cheveux recouvrant la fontanelle.

Pour signaler la fin du massage, frappez vos mains l’une contre l’autre.

Recouvrez le corps du patient avec une grande serviette ou un drap, et demandez-lui de respirer profondément et de se détendre.

 

* Cette huile doit être pure, pressée à froid, et non raffinée. En cas de maux d’oreille, soit chauffez l’eau, soit utilisez des huiles médicinales prescrites par un médecin. L’huile de santal ou l’huile de scrofulariacée sont un ajout idéal aux huiles médicinales, à moins que d’autres herbes ne soient prescrites.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com