Le massage des oreilles en ayurvéda: énergie et mental

Commencez cette partie du massage avec un frottement léger des lobes. Partie la plus sensible de l’oreille, le lobe chauffe et rougit immé­diatement quand on est dans un état émotionnel.

Les lobes sont liés au cerveau par les nerfs crâniens. En Inde, on croit que de longs lobes pen­dants sont un signe de divinité et de longue vie. Les images religieuses représentent les dieux et les hommes avec de longs lobes, ordinairement percés.


Quelques lectures intéressantes:

Les kamphata yogi, une secte particulière de kundalini yogi, se per­çaient les oreilles et portaient de lourdes boucles d’oreilles. Dans les anciens temps, les hommes et les femmes se perçaient les oreilles et por­taient des boucles d’oreilles. Cette pratique est censée calmer le mental, dominer l’ego, et tirer de l’énergie de l’électricité statique présente dans l’environnement. Tirer le lobe des oreilles était une punition infligée par le maître pour dominer l’ego de l’élève. On peut voir souvent les gens tirer leurs lobes d’oreilles quand ils ne veulent pas que leurs paroles soient considérées comme égoïstes.


Les lobes d’oreilles doivent être frottés et tirés avec des doigts huilés. Cela est suivi par un frottement et une pression douce du cartilage et des plis de l’oreille. Enfin, massez doucement avec un doigt huilé la région accessible à l’intérieur de l’oreille, conduisant au tympan.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com