Lepidium Latifolium: Propriétés, Indications et Usages thérapeutiques

LEPIDIUM LATIFOLIUM – L. Crucifères

Autres appellations :

Herva pimenteira – Pfefferkraut (Allemagne) – Pepperwort (Angleterre) – Lepidio (Espagne, Italie) – Grande passe- rage, Herbe au poivre (France) – Herva serra (Portugal).

Description :

Plante glabre, glauque, de 60 à 80 cm de haut. La tige souterraine, stolonifère, donne naissance à de robustes tiges dressées, rameuses.


  • Feuilles de la base ovales, très larges, dentées en scie ; vers le sommet de la tige, elles sont lancéolées, entières.
  • Nombreuses petites fleurs blanches, en panicule pyramidal. . Fruit : petite silicule orbiculaire, non ailée, pubescente, portée par un pédicelle 2 à 4 fois plus long que la silicule.

L. latifolium est une plante vivace érigée et ramifiée originaire du sud de l’Europe et de l’Asie occidentale. Elle a été accidentellement introduite dans des pays en dehors de son aire de répartition naturelle comme contaminant de semences telles que Beta vulgaris.

L. latifolium présente une large adaptation écologique à différents facteurs environnementaux, tolérant une gamme de conditions d’humidité et de salinité du sol, ce qui lui a permis de se propager de manière explosive ces dernières années dans les zones humides et les zones riveraines, en particulier dans l’ouest des Etats-Unis.


Quelques lectures intéressantes:

L. latifolium prospère dans de nombreux écosystèmes des basses terres et est extrêmement coriace, formant des peuplements monospécifiques qui peuvent éclipser les espèces indigènes désirables et un certain nombre d’espèces menacées et en voie de disparition.

L. latifolium altère l’écosystème dans lequel il croît, agissant comme une « pompe à sel » qui prend les ions salins des profondeurs du sol et les dépose près de la surface, ce qui modifie la composition des plantes et altère la diversité.

Parties utilisées :

La plante entière (en Fr. Codex 1818).

Composition chimique :

  • Renferme une huile essentielle sulfurée (Steudel).
  • La graine contient un ferment : la myrosine (Lepage).

Indications :

  • Stimulant, tonique, antiscorbutique.
  • En usage externe, agit comme résolutif, détersif et excitant.
  • Le suc et la décoction auraient été utilisés dans le trai­tement de quelques maladies de peau, telles que les dartres, la gale ; tandis que la racine fraîche, pilée, était appliquée pour produire une rubéfaction dans les cas de sciatique (Cazin).

Note : Cette espèce pourrait être employée, avec le cresson et la cardamine, soit sous forme de salade, soit sous forme de suc d’herbe.


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com