Lenteur et manque de vigilance: Causes et approche thérapeutique nouvelle

La difficulté à se concentrer et est un phénomène normal pour la plupart des gens normaux. D’un point de vue neurologique, il est supposé que le trouble déficitaire de l’attention est une fonction du cerveau chez les enfants, les adolescents et les adultes, caractérisé par la présence persistante des symptômes comportementaux et cognitifs tels que déficit de l’attention, de l’hyperactivité et l’impulsivité.

Les problèmes de concentration, lorsqu’elles sont présentes dans un degré excessif, sont également typiques pour certaines affections physiques et psychologiques. L’affection caractéristique associée à des difficultés de concentration est le déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), une affection qui a été de plus en plus diagnostiquée chez les enfants que chez les adultes ces dernières années. Les maladies rares qui touchent les problèmes cérébraux et émotionnels et des troubles endocriniens peuvent également affecter les fonctions cognitives de l’individu et par conséquent, modifier la concentration.

Causes

La fatigue et le stress émotionnel peuvent causer des problèmes de concentration chez la plupart des gens. Les changements hormonaux, tels que ceux rencontrés lors de la ménopause ou de la grossesse peuvent également influer sur la façon de penser et de se concentrer.


Traitements

Nous avons déjà traité le sujet en apportant des réponses complètes dans cet article.

En complément, nous allons aborder l’utilisation de la musique comme approche thérapeutique nouvelle dans cet article.

La musique est un outil étonnant qui semble toujours nous toucher aux bons moments et évoquer des émotions et des souvenirs qui peuvent durer toute une vie. C’est à travers la musique que nous pouvons associer certains moments de notre vie, et de bons souvenirs. La musique peut aussi créer un lien émotionnel avec une certaine période de notre vie. Comment la musique affecte-t-elle notre capacité de concentration? De nombreuses personnes pensent qu’elle peut améliorer cette capacité et nous aider à conserver la mémoire.


Quelques lectures intéressantes:

Il existe des recherches qui suggèrent que la musique peut affecter de façon significative le fonctionnement du cerveau, en particulier la mémoire. Une étude a été menée sur un groupe d’étudiants en langues étrangères qui ont pu augmenter significativement leur capacité d’apprentissage des éléments de vocabulaire en une journée, tout en écoutant un certain type de musique classique.

Par ailleurs, l’étude laisse entendre que le taux de mémorisation de l’information était d’environ 92%. Les résultats sont très intéressants. Les tests ont également montré que la musique apaisante est idéale. La musique bruyante ou perturbatrice semblait avoir un effet négatif sur la mémoire. Bien que cette recherche soit basée sur l’amélioration de la mémoire, il est important d’établir un lien entre la mémoire et la concentration pour indiquer que tous les types de musique n’auront pas le même effet.

De nombreux partisans estiment que la musicothérapie a des effets profonds sur le cerveau et la capacité de concentration. Certaines études indiquent que la musique aide les circuits cérébraux et peut augmenter les fonctions mentales.

Certaines utilisations de la musicothérapie comprennent l’aide à la motricité, le développement social et interpersonnel, le développement cognitif et la conscience de soi. Les musicothérapeutes utilisent la musique pour amener des changements chez leurs patients.

L’amélioration de notre concentration dépend de divers facteurs: la concentration, l’intelligence, la prévention des distractions et, en fin de compte, le stress.


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.