La communication dans le couple : émotions et relation à l’autre

Dans la relation de couple, on commet souvent l’erreur de penser que l’autre peut combler nos besoins, transformer nos peurs, réparer nos blessures. Et quand on s’aperçoit que l’autre n’est pas infaillible, quand il ne nous rend pas la force et la sécurité dont on a besoin, quand les réponses ne nous satisfont pas, le conflit s’installe.

Les conséquences sont forcément négatives. L’autre va recevoir des mots qui ne le concernent pas. Ne reconnaissant pas la forme de ce qui est dit, il se sentira agressé, jugé, critiqué. N’ayant rien pour se justifier ou expliquer, démuni de tout élément rhétorique, il sera alors lui-même agressif et en opposition.

S’adresser à l’autre devient alors forcément inutile et voué à l’échec. Car ce n’est pas de l’autre que l’on attend le changement, mais de soi-même.

Il est important de comprendre que derrière chaque dispute se cachent des émotions.
Bien souvent, la première erreur est de garder ses émotions, de ne pas en parler et ainsi de les laisser s’accumuler. Au risque que ce barrage cède tout d’un coup emportant toute possibilité de dialogue et relativité sur son passage.
Il s’agit alors de reconnaitre ses émotions et de chercher à en comprendre le sens.


Les émotions nous appartiennent. Que disent-elles ? Qu’est-ce qui est touché ? Qu’est ce qui est réveillé ? Et de travailler sur ces émotions (avec un thérapeute par exemple), plutôt que de les laisser s’exprimer sans filtres ni barrages et placer alors l’autre dans une situation de simple « récepteur », impuissant face à cette « crue » émotionnelle.

Trouvez l’espace-temps pour parler !

On a souvent tendance à nous exprimer à « chaud » quand quelque chose ne nous convient pas. De manière généralement violente ou ressentie par l’autre comme tel.

Il est important de trouver le bon moment pour communiquer en informant l’autre d’une attente, d’un besoin de discussion. Tout comme une voiture a besoin d’une révision, une machine à laver d’entretien, une habitation d’un coup de peinture et de rafraichissement, prenez soin d’entretenir votre couple. Le couple a besoin de « mains-tenance ».
Pour qu’il se « mains-tienne ». Ce qui au départ était une action individuelle devient un espace convenu à deux, où chacun est disponible et prêt.


Quelques lectures intéressantes:


Privilégiez la communication !

En acceptant en premier lieu que, dans une discussion, chacun communique à sa façon. N’attendons pas de l’autre qu’il nous parle comme nous parlons, mais lorsqu’on écoute l’autre, faisons l’exercice de recevoir ses mots en fonction de sa façon de s’exprimer et en posant tout dialogue sur ces différences. C’est l’exercice (certes pas facile) de l’empathie.

Si par exemple votre partenaire vous interpelle sur un sujet et que le ton, les mots employés vous semblent agressifs, accusateurs, prenez du recul et rendez-vous disponible pour l’autre, pour comprendre, sans se mettre dans la position de victime (des attaques de l’autre), sans se sentir accusé.

Comment réussir et ne pas passer à côté d’une bonne communication qui conviendrait aux deux, avec ces différences ?

En rendant les choses concrètes. Si l’un reproche à l’autre de n’avoir pas entendu, compris ce qu’il a dit, l’autre doit demander des précisions, des exemples concrets.

Il s’agit de ne pas laisser perdurer une situation de flou. Demander à ce que l’autre précise si on ne comprend pas. Pour permettre notamment de clarifier les sentiments.
De comprendre, derrière une critique, la demande cachée.
Chacun gardant en tête le principe de départ : nous n’avons pas toujours la même façon de communiquer.

Pour conclure, le couple est une association de deux individus, deux personnalités, deux histoires de vie, deux visions du monde et de la vie.

Dans cette vie à deux, l’autre nous est nécessaire pour nous permettre d’extérioriser ce que l’on a à l’intérieur de soi-même, écouter, recevoir, accompagner. Il est alors essentiel de bien communiquer avec l’autre,
Par ses conseils, sa disponibilité, il nous accompagne, nous guide et nous aide ainsi à trouver en nous-même les moyens de changer.
Il ne s’agira pas de chercher à « amalgamer » ces deux entités mais plutôt de composer, d’associer, de se servir de ces énergies différentes pour renforcer et assurer cette vie à deux.

Article rédigé par Fabien Saint-Maurice
Hypnothérapeute à Paris
Contact et prise de rendez-vous : therapeutes.com