Currently set to Index
Currently set to Follow

La charge mentale et la Femme 2.0

5 clés du coaching et de la sophrologie pour s’alléger, par Flore Thuong

La charge mentale ne pouvait pas être plus au coeur de l’actualité car ce mot vient d’être fraîchement rentré (depuis le 21 mai dernier) parmi les nouveaux mots de l’édition 2020 du dictionnaire Larousse qui la définit ainsi :

Charge mentale : « Poids psychologique que fait peser (plus particulièrement pour les femmes) la gestion des tâches domestiques et éducatives, engendrant une fatigue physique et surtout psychique. »


Dans les années soixante-dix, le phénomène de charge mentale a été identifié par les sociologues et remis au goût du jour en 2017 par la blogueuse Emma et auteure de la bande dessinée « Fallait demander ».

Selon la psychiatre Aurélia Schneider qui a écrit « la charge mentale des femmes ( et
celles des hommes) » en 2018, les personnes les plus sujettes seraient celles avec un profil anxieux, perfectionniste et dans l’hyper-contrôle.

Et cette charge mentale serait accentuée quand elle agit simultanément sur les trois plans : personnel, domestique et professionnel.

A plus forte raison, en cette période de post-confinement, de télétravail et d’enfants scolarisés à la maison, toutes les conditions sont réunies pour l’amplifier…

Quelle femme connue pourrait être l’ambassadrice de la Femme 2.0 ?

Marge Simpson (épouse du célèbre Homer) et personnage fictif de la série télévisée d’animation Les Simpson serait l’exemple parfait pour illustrer la charge mentale des femmes !

C’est une femme cultivée qui vit vraiment dans son époque, en couple et mère de trois enfants.

Femme au foyer, elle a toutefois successivement occupé plusieurs métiers dans sa vie :
technicienne nucléaire, agent de police, vendeuse de brezels et a même travaillé dans une pâtisserie érotique… C’était déjà une « slasheuse » avant l’heure (autre nouveau mot rentré dans le dictionnaire Larousse cette année).

Elle met un point d’honneur à tenir une maison impeccable qui est le reflet d’elle-même (la perfection) et aussi celui qu’elle porte sur les autres.

Elle finit cependant par faire un burn-out parental au cours de la saison 3…

Précisons que ceci n’est pas un plaidoyer féministe car il faut reconnaître que les hommes d’aujourd’hui participent davantage aux tâches ménagères que la génération de nos pères ou grands-pères.

Malgré cela, il subsiste encore un déséquilibre dans la contribution et l’implication masculine versus féminine dans la sphère privée.

Je vous propose 5 clés du coaching et de la sophrologie pour vous alléger

Clé N°1 : Désencombrez-vous et éliminez vos parasitages

  • Listez sur une feuille TOUT ce qui encombre votre esprit en ce moment (sans retenue, sans censure, sans jugement) comme votre courrier administratif, un coup de fil sans cesse repoussé, une armoire devenue inutile qui doit être déposée à la déchetterie depuis des mois, des nuisances sonores, une demande de formation non formulée…
  • Posez-vous la question : « Est-ce que je veux vraiment garder ce parasitage ? »
  • Si la réponse est non, posez-vous la question : « Comment puis-je faire pour le supprimer ? Vous avez le choix de le faire vous-même, de déléguer, de vous faire aider, de le donner ou de le jeter…Et surtout, passez à l’action tout de suite ou posez une date butoir.
  • Relistez vos parasitages restants et constatez qu’il y en a moins : il y a de grandes chances pour que vous vous sentiez déjà plus légèr(e) au sens propre comme au figuré !

Clé N°2 : Clarifiez votre objectif du moment

  • Faites le point sur ce que vous voulez vraiment et simplifiez-vous la vie
  • Posez-vous LA question essentielle : « Qu’est-ce que je veux vraiment en ce moment ? »
  • Listez la première idée qui vous vient spontanément à l’esprit (c’est souvent la bonne)
  • Vous venez de formuler votre objectif, c’est le début de toute action car retenez cela : pas d’objectif, pas d’action…
    « Un objectif sans date est juste un rêve » Milton Erickson
  • Une fois votre objectif déterminé, fixez-vous une date butoir qui va vous « obliger » à aller jusqu’à sa réalisation.
  • Poursuivez-le jusqu’à l’atteinte de celui-ci !

Il est toutefois plus aisé de se faire accompagner par un coach professionnel pour définir son objectif car son questionnement fera émerger vos besoins réels. Seul, c’est un peu plus compliqué.


Quelques lectures intéressantes:

Clé N°3 : Libérez-vous de vos croyances bloquantes

Les croyances bloquantes ou limitantes sont des injonctions familiales entendues maintes fois pendant notre enfance du type « Une femme doit toujours travailler et ne dépendre de personne… ou une jolie fille n’a pas de souci à se faire et trouvera l’homme sur lequel elle pourra se reposer… » .

Ces croyances qui sont « nos vérités », nos réalités subjectives peuvent nous limiter dans l’avancement de nos projets de vie.

Elles peuvent être aussi des parasitages (cf. Clé N°1)

Mon conseil : la meilleure façon de s’en affranchir est de les trangresser.

OK pour les trangresser mais sans oublier de communiquer avec vos proches (votre compagnon/compagne, vos collègues, vos enfants…) des nouvelles règles à définir ensemble.

Aller à contre sens de vos (anciennes) croyances et passez à l’action !
Faites tout ce que vous ne pensiez pas être capable de faire.

Clé N°4 : Mettez-vous à l’action : Osez !

  • Passez de la réflexion à l’action
  • Foncez, osez et vous verrez que vos actions dépasseront vos craintes initiales, et même si ce n’est pas si aisé au début, vous avancez de toute façon, à votre rythme.
    Comme le dit le proverbe chinois :
    « Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter».

Clé N°5 : Accordez-vous une pause en savourant le moment présent

  • Soyez dans le moment présent : Ne ressassez pas votre passé en ruminant une situation anxiogène ou en regrettant des moments merveilleux (le passé est dépassé)
  • N’interprétez pas un futur qui n’existe pas encore en échafaudant des plans qui ne se réaliseront probablement pas comme vous les aviez imaginés…

Dans son livre « l’art de la méditation », Matthieu Ricard écrit que « l’esprit ressemble à un singe, entravé par de nombreux liens, qui ne cesseraient de sauter dans tous les sens pour se détacher. Il gesticule tant et si bien qu’il empêche quiconque, y compris lui-même de défaire un seul noeud. »

Comment être dans le moment présent ?

En pratiquant un exercice de sophrologie pour se reconnecter avec sa respiration :
« Le Paysage – ressource »

5 minutes pour soi qui permettent de se reconnecter avec sa bulle de calme intérieur comme un sas de décompression nécessaire pour passer d’un espace de travail à un espace privé (notamment dans le contexte de télétravail).

Consignes :

  • Assis(e) sur une chaise ou allongé(e), les yeux fermés (éloignez les appareils connectés).
  • Prenez une profonde inspiration par le nez en gonflant le ventre comme un ballon en pensant « j’inspire le calme en moi » et expirez par la bouche comme si vous souffliez dans une paille en pensant « je diffuse ce calme dans tout mon corps et l’installe durablement ».

A faire 3 fois, les mains placées sur le ventre.

Appréciez cet allégement en vous et diffusez cette sensation agréable dans toutes vos cellules.

  • Projetez-vous maintenant dans un paysage que vous aimez particulièrement, dans lequel vous vous sentez tout simplement bien.
  • Imaginez-vous vous plonger dans ce paysage-ressource et ressentez ce qui se passe en vous : les images, les couleurs, les lumières, les arômes , les effluves, les sons, les rires qui vous parviennent, les matières agréables qui vous enveloppent…
  • Sentez-vous acteur (actrice) de cette scène et imprégnez-vous de ces sensations qui vous ressourcent.

Ces sensations restent présentes en vous, reprenez contact avec les zones d’appui de votre corps, inspirez par le nez et soufflez par la bouche pour vous dynamiser, étirez-vous, baillez et revenez ici et maintenant en ouvrant doucement les yeux.

Pour conclure, j’aimerais citer le philosophe américain, Henry David Thoreau :
« Notre vie se perd dans les détails. Simplifiez, simplifiez, simplifiez… »

A méditer…

 

Article rédigé par Flore Thuong, le 26 Mai 2020
Coach professionnelle de transitions de vie certifiée RNCP
Sophrologue certifiée RNCP
Praticienne en hypnose Ericksonienne certifiée
Prendre rendez-vous pour une séance à distance
email : flore.thuong@free.fr
tel : 06 75 04 08 92

Un accompagnement en coaching ou sophrologie ne peut se substituer à un traitement médical




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com