Kapalabhati : préparation énergisante avant le pranayama (explications et vidéo)

Kapal veut dire « front » en sanskrit et Bhati signifie « briller ». Kapalabhati n’est pas un pranayama en lui-même, mais c’est une partie essentielle de tout exercice de respiration.

Comme son nom l’indique, c’est une technique qui vise à purifier et donner de l’énergie avant de faire un pranayama.

Étapes :

Kapalabhati : préparation énergisante avant le pranayama


  1. Prenez une position confortable, assis avec les jambes croisées. Le dos, la nuque et la tête doivent être parfaitement alignés.
  2. Vos mains peuvent reposer sur vos genoux ou faire le geste du mudra de votre choix. Tous les muscles faciaux doivent être complètement détendus.
  3. Prenez trois respirations profondes avec un ratio de la durée de l’inspiration et de l’expiration de 1 pour 2.
  4. Inspirez profondément, puis expirez avec force, en contractant vos muscles abdominaux. L’air doit être poussé hors de vos poumons par la contraction du diaphragme.
  5. Ne vous concentrez pas trop sur les inspirations, elles devraient se faire mécaniquement, sans effort conscient de votre part.
  6. Commencez avec un rythme confortable et sans danger d’une expiration par seconde, et maintenez un rythme constant.
  7. Au départ, vous pouvez vous en tenir à 15 expirations pour cette préparation au pranayama. Puis vous pouvez peu à peu en faire plus, jusqu’à 30 ou même 60. Cela correspond à un cycle, ou une répétition.
  8. Peu à peu, augmentez le nombre de cycles que vous faites, tout en prenant quelques minutes de repos entre chaque cycle.

Ne faites pas travailler la gorge ou la poitrine pendant que vous faites Kapalbhati. Seul l’abdomen doit être sollicité. Pour bien sentir votre ventre se gonfler et se dégonfler, vous pouvez poser une main dessus au départ, jusqu’à ce que vous maîtrisiez cet exercice. Kapalbhati est un exercice de respiration abdominale qui permet de donner beaucoup d’énergie.


Quelques lectures intéressantes:

Les bienfaits pour le corps :

Pratiquer Kapalbhati régulièrement permet d’avoir un visage radieux, illuminé par le rayonnement intérieur. Il permet aussi de se débarrasser de l’air résiduel dans les poumons, qui peut donner une impression de renfermé, et d’en remplacer toute trace par un air pur. Cet exercice permet aussi de purifier le sang et de charger toutes les cellules au maximum avec la respiration et le prana. Il renforce aussi les muscles abdominaux, stimule le métabolisme cellulaire et améliore la digestion, permettant une selle plus facile.

Il peut aussi renforcer le cœur et le système nerveux. Enfin, il aide à faire monter l’énergie du corps jusqu’au cerveau pour préparer l’esprit à la méditation.

Dans l’idéal, vous devriez faire Kapalabhati régulièrement, tous les jours si possible, particulièrement si vous allez faire un exercice de respiration (Pranayama) par la suite ou que vous venez de faire Jala neti (une technique de yoga).

Précautions à prendre :

Vous devriez éviter de faire la préparation énergisante avant le pranayama si :

  • Vous êtes enceinte,
  • Vous avez vos règles,
  • Vous avez subi une intervention chirurgicale récemment,
  • Vous avez une inflammation du thorax,
  • Vous avez une maladie pulmonaire telle qu’un emphysème,
  • Vous avez des problèmes cardiaques,
  • Vous souffrez d’hypertension.

Source et crédit photo :

yogawiz.com

ekhartyoga.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com