Hypervitaminose D: Symptômes et Traitement

Hypervitaminose D – Un excès de vitamine D entraîne une perte d’appétit, un amaigrissement, une polyurie (miction excessive), un affai­blissement, des nausées, la formation de dépôts de calcium sous la peau, une hypertension et une insuffisance rénale pouvant provoquer la mort. En cas de grossesse, l’hypervitaminose D présente un risque de rétrécissement de l’aorte chez le foetus.

L’extrême gravité des symptômes doit inciter à respecter scrupuleusement les dosages préconisés. Les besoins quoti­diens sont de 400 UI chez l’enfant et l’adulte. Certains sujets peuvent tolérer des doses importantes, d’autres pas. Des troubles graves ont été observés, chez l’enfant, avec des dosages relativement faibles (2 500 UI).

Quels sont les symptômes de l’hypervitaminose D?

Des quantités excessives de vitamine D dans l’organisme peuvent faire augmenter les taux de calcium dans le sang. Cela peut entraîner une hypercalcémie (excès de calcium dans le sang). Les symptômes sont:


  • fatigue
  • perte d’appétit
  • perte de poids
  • soif excessive
  • urine excessive
  • déshydratation
  • constipation
  • irritabilité, nervosité
  • bourdonnement dans l’oreille (acouphène)
  • faiblesse musculaire
  • nausées, vomissements
  • vertige
  • confusion, désorientation
  • hypertension artérielle
  • arythmies cardiaques

Les complications à long terme de l’hypervitaminose D non traitée incluent:

  • calculs rénaux
  • insuffisance rénale
  • perte osseuse excessive

De plus, l’augmentation du calcium sanguin peut causer des rythmes cardiaques anormaux.

Causes

La toxicité de la vitamine D, aussi appelée hypervitaminose D, est une maladie rare mais potentiellement grave qui survient lorsque vous avez des quantités excessives de vitamine D dans votre corps.


Quelques lectures intéressantes:

L’hypervitaminose D est habituellement causée par la prise excessive de suppléments de vitamine D.

Elle n’est pas provoquée par le régime alimentaire ou l’exposition au soleil (qui peuvent tous deux être sources de vitamine D). En effet,  votre corps régule la quantité de vitamine D produite par l’exposition au soleil, et même les aliments les plus riches en vitamine D ne contiennent finalement pas de grandes quantités de vitamine D.

Traitement

Votre médecin vous prescrira l’arrêt immédiat de la vitamine D, et peut être l’application d’un régime pauvre en calcium. Lorsque l’hypervitaminose atteint la phase de calcification et d’insuffisance rénale, les lésions sont souvent irréversibles.

Prévention

L’arrêt ou la diminution de votre consommation de suppléments de vitamine D peut prévenir l’hypervitaminose D. La limite supérieure tolérable, ou l’apport quotidien maximal de vitamine D qui ne devrait pas entraîner de risques pour la santé, a été fixée à 4 000 UI par jour. Des effets indésirables ont été observés chez les patients prenant moins de 10 000 UI par jour sur une période prolongée.

Votre médecin peut également vous recommander de réduire la quantité de calcium dans votre alimentation. Une surveillance attentive est nécessaire jusqu’ à ce que votre taux de vitamine D redevienne normal.

Pour ingérer la vitamine D naturellement, vous pouvez manger des aliments naturellement riches en vitamine D:

  • huile de foie de morue
  • les poissons gras, comme le saumon et le thon
  • foie de boeuf
  • fromage
  • jaunes d’œufs
  • lait
  • jus d’orange
  • yogourt.

L’exposition modérée à la lumière du soleil est une autre source naturelle de vitamine D. Vous pouvez exposer vos mains, pieds et votre visage environ 15 minutes avant de mettre un écran solaire.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com