Huile essentielle de citronnelle de Ceylan: Propriétés, Indications et mode d’emploi

Les termes “ Citronnelle ” et “ Verveine ” sont employés à tort et à travers pour désigner des plantes d’origines très diverses dont le seul point commun est d’exhaler un arôme chaud et citronné ; pour exemple, quelques espèces : Cymbopogon nardus (Citronnelle de Ceylan), Cymbopogon winterianus (Citronnelle de Java) et Cymbopogon citratus (Lemon-grass, Verveine des Indes), Cymbopogon martinii (Palmarosa), pour ne citer que quelques Cymbopogon (Poacées), mais également Melissa officinalis (Mélisse offici­nale ou Citronnelle, Lamiacée), Lippia citriodora (Verveine odorante ou Verveine citronnelle, Verbénacée) ainsi que de nombreuses autres plantes, contiennent des molécules aro­matiques citronnées et ont, de ce fait, des noms français vul­gaires identiques ou proches. Là encore, les propriétés res­pectives des huiles essentielles tirées de ces plantes ne doi­vent pas être confondues.

Description botanique :

Comme tous les cymbopogons, la Citronnelle est une herbe originaire d’Indonésie qui présente de longues feuilles étroites, des tiges et des inflorescences également linéaires.

Très utilisée dans la cuisine chinoise, l’herbe de Citronnelle ne doit pas être confondue avec la Mélisse – appelée couram­
ment du même nom – qui n’appartient pas à la même famille et qui a des propriétés thérapeutiques très différentes.


Distillation :

L’huile essentielle tirée de l’herbe fraîche ou séchée est jaune et très fluide avec un parfum vert, frais et citronné. Celle issue de Java (variétés Cymbopogon winterianus), plus rare, est de qualité supérieure. Elle contient essentiellement du géraniol comme le Pélargonium.

Le parfum de la Citronnelle a la propriété d’’éloigner les insectes, en particulier en synergie avec le Cèdre. D’où son usage dans les déodorants, les insecticides et les produits sanitaires.

Sa composition la contre-indique durant la grossesse.

Le patient dont la peau serait irritée par son emploi peut la substituer par l’Eucalyptus citronné moins “ agressif ” mais tout aussi efficace.


Quelques lectures intéressantes:

Usage : diffusion principalement. Voie cutanée possible.

Danger : à éviter durant la grossesse.

Des applications thérapeutiques cutanées de l’huile essentielle de citronnelle de Ceylan :

  • Mycoses

2 gouttes de Lavandin + Camomille sauvage + Géranium odorant + Citronnelle de Ceylan.

En applications locales.

  • Piqûres d’insectes (préventif)

Diffuser un mélange de Citronnelle et de Géranium.

2 gouttes sur le revers du col d’un pyjama ou d’un oreiller permet de garder à distance tous les “ hôtes piqueurs des nuits d’été ”.

  • Piqûres d’insectes (soins)

Appliquer quelques gouttes directement sur la peau avec de l’huile essentielle de Lavandin, de Tanaisie ou de Bois de Rose.

  • Poux et aoûtats :

2 gouttes de Citronnelles de Ceylan + Menthe poivrée + Camomille vulgaire + huile végétale.

En applications locales.

Bon complément des vermifuges (Ail, Chenopodium).

  • Rhumatisme, douleurs musculaires

En massage, avec la Gaulthérie, le Lemon-grass et le Romarin sur huile végétale de Macadamia.

Résumé des propriétés thérapeutiques :

  • Antiseptique aérienne et bactéricide ***
  • Diurétique, fébrifuge **
  • Vermifuge – Insectifuge **
  • Stimulant de la digestion – Antispasmodique ***, anti-inflammatoire **
  • Fongicide
  • Anti-inflammatoire percutanée

Résumé des indications thérapeutiques :

  • Transpiration excessive, soins des peaux grasses, désin­fection des locaux et de l’atmosphère, colite spasmodique **, tendinites, rhumatismes, cellulite, douleurs pelviennes ***, arthrite **.

Source: Docteur JP Willem (LMV editions)

Crédit photo: lesjardinsdepomone.be

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com