Comment soigner une hernie hiatale ?

La hernie hiatale est une sortie (hernie) d’une petite partie de l’estomac à travers l’ouverture (le hiatus œsopha­gien) du muscle du diaphragme que forme la jonction de l’œsophage et de l’estomac. Elle frappe plutôt les obèses et les femmes qui ont eu des enfants. Les risques augmentent avec l’âge.

Danger : L’inflammation répétée de l’œsophage peut conduire au rétrécisse­ment ou à de petites hémorragies occultes mais continuelles aboutissant à l’anémie ferriprive (carence en fer). Ce type d’hémorragie est très fréquent chez les personnes âgées.

Hernie hiatale Symptômes :

Cinq cas sur six ne produisent aucuns symptômes. Il n’y a pas non plus de lien entre l’intensité des symptômes et la taille de la hernie.


La douleur, rétrostemale, qui peut aller de la légère brûlure d’estomac à une douleur profonde, s’accompagne d’éructations. Elle irradie souvent dans l’épaule et le bras gauche, simulant une crise cardiaque, mais ne s’intensifie pas à l’effort et de ce fait se distingue de celle d’une thrombose coronaire. Elle se manifeste aussitôt après les repas et s’aggrave dans certaines positions : s’allonger ou se pencher en avant. Eternuer, tousser ou faire effort à la selle contribuent également à intensifier la douleur qui, par ailleurs, provoque des insomnies et oblige le malade à se lever la nuit.

Les hémorragies, d’importance très variable, sont visibles dans les vomisse­ments et les selles. Il arrive que les saignements soient continus, mais si infimes qu’ils n’altèrent pas la couleur des selles. Cette forme d’hémorragie occulte est dangereuse car elle est la source d’une anémie sévère qui peut passer inaperçue – seule la pâleur du patient peut la révéler.


Quelques lectures intéressantes:

Si la hernie se complique d’un rétré­cissement de l’oesophage, il y a dysphagie.

Comment soigner une Hernie hiatale-Traitement :

Le malade doit prendre six repas légers par jour, et le dernier au moins deux heures avant de se coucher. L’aérophagie (déglutition d’air) exa­cerbe les symptômes. Sont contre-indiqués : les boissons gazeuses, les vêtements serrés, le jus de citron, le tabac, l’alcool, le thé et les repas trop copieux. Il faut éviter de se pencher en avant, et s’abaisser en pliant les genoux afin de ne pas créer de pression intra- abdominale.

En cas de hernie bénigne, rester le plus souvent debout et boire après les repas apportent un soulagement. Il est en outre indispensable de surélever la tête du lit d’au moins quinze à vingt centimètres.

Il faut prendre des antacides entre les repas. L’intervention chirurgicale est un dernier recours et se pratique dans les rares cas où l’œsophagite persiste en dépit d’un traitement énergique de plusieurs mois.

Hernie hiatale Prévention :

Les risques d’une hernie hiatale se trouvent considérablement réduits si l’on évite l’obésité et si l’on s’entraîne à soulever correctement des poids.

Résultat: Favorable à condition de bien suivre le traitement indiqué plus haut. Une intervention chirurgicale sur le muscle affecté

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com