Œsophagite: Symptômes, Prévention, Traitement

L’œsophagite est une inflammation de la muqueuse interne de l’œsophage ; elle peut être aiguë ou chronique. Dans sa forme aiguë, elle a des causes diverses : ingestion d’aliments irritants, de médicaments ou de drogues acides, séquelles d’une maladie infectieuse, vo­missements excessifs, réaction à une sonde gastrique après une intervention chirurgicale, abus de tabac. La forme chronique est plus fréquemment asso­ciée à la présence d’une hernie hiatale entraînant le reflux du suc gastrique dans l’œsophage.

Les différents types d’œsophagite

Il existe plusieurs types d’œsophagite.

L’œsophagite de reflux est causée par un reflux d’acide gastrique dans l’œsophage. Cela peut entraîner une œsophagite érosive.


L’œsophagite infectieuse est causée par des bactéries, des virus ou des champignons.

L’œsophage de Barrett résulte d’une inflammation non traitée de l’œsophage qui peut causer des changements dans le type de cellules qui composent la muqueuse interne de l’œsophage. L’œsophage de Barrett augmente le risque de cancer de l’œsophage.

L’oesophagite éosinophilique est une inflammation de l’oesophage due à une augmentation du nombre d’un type de globules blancs (eosinophiles) dans la paroi de la paroi oesophagienne. Elle est considérée comme un état allergique/immunitaire. Cela entraîne une dysmotilité de l’œsophage (les muscles ne fonctionnent pas correctement pour faire passer la nourriture) et des difficultés à avaler. Les causes de l’oesophagite éosinophile comprennent les allergies alimentaires, le reflux gastro-oesophagien (RGO), les maladies parasitaires ou les maladies inflammatoires de l’intestin.

Le syndrome de Behçet est une forme de vascularite qui peut causer des ulcères dans la bouche, l’œsophage et d’autres parties du corps. Cette maladie est rare aux États-Unis.

La maladie du greffon contre l’hôte est une complication qui peut survenir après une transplantation (habituellement une greffe de moelle osseuse) lorsque les cellules nouvellement greffées attaquent le corps du receveur. Une œsophagite peut survenir dans cet état.

L’œsophagite cancéreuse peut être un symptôme de cancer de l’œsophage, ou un cancer métastatique (cancer qui a commencé dans une autre partie du corps et qui s’est ensuite propagé à l’œsophage).

Symptômes :

Douleur rétrostemale in­tense, éveillant une sensation de brûlure, et gêne à la déglutition constituent les signes majeurs, qui s’accompagnent sou­vent de brûlures d’estomac et d’une perte de poids due à la crainte de manger. Cette douleur est souvent confondue avec celle d’une crise cardiaque.

Traitement :

Comme pour l’ulcère de l’œsophage, le traitement implique de suivre un régime alimentaire excluant les épices et les mets acides, de masti­quer soigneusement les aliments, de prendre des antacides toutes les heures ou toutes les deux heures et d’éviter de s’allonger après les repas.


Quelques lectures intéressantes:

Résultat: Tout à fait favorable après traitement.

Traitements naturels :

Prenez des suppléments et/ou ajustez votre alimentation pour aider à renforcer votre immunité. Cependant, consultez toujours un professionnel de santé avant de commencer ou d’arrêter un supplément, car de nombreux composés naturels peuvent interagir avec les médicaments.

Envisagez de prendre des compléments multivitaminés pour vous assurer que vous n’avez pas de carences en micronutriments.

Demandez à votre médecin si les suppléments pour stimuler l’immunité peuvent être bénéfiques pour vous. Les choix habituels comprennent l’échinacée, le gingembre, les probiotiques, la vitamine D et plus encore.

Vous pouvez également favoriser le système immunitaire en accentuant la prise de vitamines C, B6 et E dans votre alimentation.Pour ce faire, mangez beaucoup de légumes à feuilles vertes, d’agrumes, de saumon, de thon, de poulet, de pois chiches, de noix et de graines.

Demandez à votre professionnel de santé s’il serait utile de procéder à des changements alimentaires, notamment recourir à une diète anti-inflammatoire ou un régime alimentaire pour aider à réduire la levure.
Les changements alimentaires qui peuvent réduire l’inflammation consiste à éviter les aliments frits, les glucides raffinés, la viande rouge, les boissons sucrées et les graisses animales.
Privilégiez les baies, les noix, les graines, le poisson gras, l’huile d’olive, les tomates et les légumes verts à feuilles qui réduisent l’inflammation.

Adoptez un régime à faible teneur en sucre, utilisez l’huile de noix de coco comme bain de bouche et renseignez vous sur la prise de probiotiques.
Restez hydraté(e) et reposez-vous suffisamment pour aider votre corps à combattre votre infection.

Demandez à votre médecin si les médicaments immunosuppresseurs que vous prenez peuvent être réduits ou éliminés.
Suivez également les recommandations de traitement naturel pour l’œsophagite à reflux.

Modifiez votre hygiène de vie

Les changements du mode de vie qui peuvent atténuer les symptômes de la RGO et de l’oesophagite sont notamment les suivants:

  • Arrêtez de fumer
  • Restez debout pendant que vous mangez et pendant un certain temps (environ 2-3 heures) après.
  • Prenez de petites bouchées et mâchez les aliments lentement.
  • Évitez de manger dans les 3 heures suivant l’heure du coucher ou de vous allonger.
  • Soulevez la tête du lit de 4 à 6 pouces (mettez des blocs ou un coin de mousse sous la tête du lit; n’utilisez pas d’oreillers car cela peut exercer une pression sur l’abdomen)
  • Tachez de perdre du poids
  • Portez des vêtements amples
  • Évitez l’aspirine ou l’ibuprofène (Advil, Motrin)
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com