Fièvre récurrente: Définition, Dangers, Traitements

La fièvre récurrente existe à l’état endémique dans le sud de l’Europe, en Afrique, en particulier en Ethiopie, au Moyen-Orient, dans le nord de l’Inde, en Amérique latine, dans l’ouest des Etats-Unis et du Canada.

Il s’agit d’une fièvre infectieuse et récurrente transmise par des poux ou des tiques. Les bactéries spirochètes (de la famille de la syphilis) pénètrent dans la peau écorchée par le biais du sang ou des fluides organiques résultant d’un pou écrasé ou d’une piqûre de tique.

Danger : Le taux de mortalité global est inférieur à 5 p. cent, mats il s’élève chez les petits enfants et les personnes âgées ou affaiblies.


Fièvre récurrente Symptômes :

La maladie se caractérise par des frissons, une fièvre élevée, une accélération du rythme cardiaque, de violents maux de tête, des vomisse­ments, des douleurs musculaires et articulaires, des suées abondantes et une éruption de couleur rose sur le tronc et les extrémités. Il arrive aussi qu’une jaunisse se déclare


Quelques lectures intéressantes:

Le symptôme qui permet de distin­guer la fièvre récurrente des maladies similaires telles que la malaria, la fièvre jaune, la variole et le typhus, est celui dont elle tire son nom, à savoir la nature récurrente de ses attaques. La fièvre atteint une température normale, puis reprend de la vigueur, jusqu’à atteindre des niveaux élevés. La durée des accès varie entre deux et trois jours, celle des intervalles tourne autour d’une semaine. La fièvre se comporte comme une balle dont les rebonds perdent progressive­ment de leur puissance. La maladie s’éteint d’elle-même au bout de trois rechutes.

Fièvre récurrente Traitement :

L’alitement et l’adminis­tration d’antibiotiques (tétracycline) ac­célèrent la guérison. La codéine est recommandée en cas de violents maux de tête.

Prévention : Toute piqûre de tique doit être considérée comme dangereuse car elle peut être à l’origine d’une maladie grave. Il faut jamais retirer une tique par la force (voir Table 19, Tiques : comment les retirer). La prévention contre les tiques et les poux limitera bien sûr les risques de maladie.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com