Currently set to Index
Currently set to Follow

Fabriquer soi même une crème réparatrice pour les mains

En hiver, les mains sont agressées autant par le froid que par leur lavage régulier. Voici une recette expresse très simple et 100% naturelle pour les soulager et les régénérer en profondeur !

Crème réparatrice pour les mains : les ingrédients

  • 10 ml d’huile avocat :

C’est une huile très riche en omégas 6 et en vitamines, notamment vitamine A, D et E.

Elle est assez épaisse et d’une teinte tirant sur le vert.


Ultra nourrissante, c’est une huile protectrice des peaux abimées et desséchées par le climat.

Petite astuce si vous avez à la maison un avocat trop mur : plutôt que de le jeter, vous pouvez le mixer avec le jus d’un demi citron et enduire vos mains abimées d’un masque régénérant avec la préparation crémeuse obtenue !

A laisser poser une dizaine de minutes avant d’essuyer et de rincer.

Sans le jus de citron, on peut faire de même pour les cheveux très secs et/ou en masque visage peau sèche.

Par contre la préparation s’oxydera beaucoup plus vite : appliquer immédiatement et laisser poser seulement 5 minutes.

  • 10 ml d’huile de germe de blé :

Antioxydante, nourrissante et réparatrice, elle laisse un film doux et lisse sur la peau sèche.

  • 10 ml de macérat huileux de Calendula :

Issue de la macération des fleurs de soucis, c’est une huile végétale à la belle couleur chaude gorgée d’antioxydants, réparatrice, calmante et antiseptique.

Le macérat huileux de calendula convient autant aux peaux agressées par le soleil que par le froid.

Lire : Fabriquer soi même son macérat huileux de Calendula

  • 10 ml de beurre de karité (environ 2 cuillères à café) :

Beurre végétal ultra riche en acides gras insaturés, provitamine A, vitamine E, il est adoucissant, calmant et protecteur. Il favorise également la cicatrisation des peaux craquelées et/ou fendillées par une extrême déshydratation (crevasses, callosités…etc.). Il faut le choisir non raffiné : il aura gardé sa couleur jaune subtile et sa légère odeur de noisette. S’il est entièrement blanc il a été raffiné : comme les aliments, il aura perdu une partie de ses propriétés lors de cette étape.

  • 5 grammes de cire d’abeille de qualité cosmétique :

elle est utilisée comme épaississant dans les préparations cosmétiques.

Elle forme aussi une couche protectrice sur la peau pour obtenir une crème légère et hydratante.

Il faut la choisir de qualité biologique, non raffinée, pour les mêmes raisons que pour le beurre de karité.

Elle est disponible en paillettes sur les sites spécialisés en cosmétique maison, pour un dosage plus facile et une fonte plus rapide lors du passage au bain marie.


Quelques lectures intéressantes:

  • 5 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie :

Ses propriétés antibactériennes joueront un rôle de conservateur et ses qualités adoucissantes, cicatrisantes et calmantes contribueront à réparer l’épiderme agressé.

  • 5 gouttes d’huile essentielle de Citron :

Elle est très utilisée pour les soins des mains, surtout en cas de taches pigmentaires.

Elle est également réputé améliorer la résistance des ongles cassants.

En option, on peut rajouter 1 ml de glycérine végétale :

Cet actif naturel améliore la souplesse de la peau ; par contre elle ne doit être dosée au-delà de 15 à 20 % dans une préparation, l’effet pourrait s’inverser…

Le matériel nécessaire

  • Un pot en verre de contenance minimum 50 ml supportant le bain marie.
  • Un verre doseur ou un béchet gradué ou une pipette doseuse
  • Une balance de grande précision ou une cuillère à café.
  • Un mini fouet en inox de préférence
  • Une casserole

La recette

Compter environ 15 à 20 minutes de préparation, en comptant le temps de fonte des ingrédients.

1. Verser un fond d’eau dans la casserole et porter à ébullition.

2.Pendant ce temps, peser la cire d’abeille et le beurre de karité. Mesurer les huiles d’avocat, germe de blé et calendula. Les verser au fur et à mesure tous ensemble dans le pot en verre.

3. Quand l’eau bout, arrêter le feu et déposer le pot au fond de la casserole. Une plaque électrique sera plus confortable à utiliser pour ce type de préparation, car elle permet de maintenir la préparation au chaud pendant le temps de fonte.

4. Laisser fondre entièrement la cire d’abeille, plusieurs minutes peuvent être nécessaires pour cette étape.

5. Quand la cire a fondu, retirer du feu, ajouter les huiles essentielles et si besoin la glycérine végétale, en remuant bien à l’aide d’un mini -fouet.

6. Remuer jusqu’au refroidissement et l’épaississement pour obtenir une crème plus légère.

7. Une fois le mélange bien homogène, refermer le pot.

 

A garder à l’abri de l’air et de la lumière.

Si possible, prélever chaque jour la quantité nécessaire (environ une noisette) à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère pour éviter de déposer des bactéries dans la préparation…

A utiliser au moins une fois par jour.

Il est également possible de laisser poser une couche assez épaisse, comme un masque et de le garder plusieurs heures et/ou toute une nuit, sous des gants en coton.

A noter que cette recette peut aussi faire merveille sur des pieds secs et abimés !

 

Article rédigé par Marie Chetaille
Auteur Santé/Bien être
Diplômée CENA Robert Masson
Certificat de compétence en Homéopathie
Tel : 03 85 25 30 95
Mail: chetaille.marie@orange.fr




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com