Dyspareunie et vaginisme: Symptômes et Traitement du blocage pour faire l’amour

Accouplement douloureux avec spasme vaginal (dyspareunie et vaginisme)

La dyspareunie, ou accouplement douloureux, et le vaginisme, ou contrac­tion des muscles de l’orifice du vagin empêchant ou rendant très difficile la pénétration, ont presque toujours une origine psychique. Le viol ou des expériences sexuelles pénibles peuvent en être la cause. Mais aussi : une éducation rigide présentant la sexualité comme quelque chose de honteux ; la peur de l’acte sexuel ; une réaction de défense contre la grossesse ; une peur panique d’avoir des enfants ; la pruderie ; la répugnance pour l’odeur, l’haleine, la brutalité ou le manque de prévenance du partenaire ; l’impuissance ou l’anxiété du partenaire qui se répercute sur la femme.

Certains obstacles physiques en sont également responsables : pose incorrecte d’un diaphragme ou d’un stérilet ; pro­lapsus génital ; séquelles de défloration et d’avortement difficile ; nette dispro­portion du pénis et du vagin ; lésions vaginales cicatricielles (souvent consé­cutives à un accouchement) ; certaines affections gynécologiques, infection, en- dométriose, fibromes ; sécheresse vagi­nale due à une hyposécrétion hormonale ou à un manque de stimulation sexuelle ; smegma (substance blanchâtre, pâteuse, d’odeur nauséabonde, située dans les replis des organes génitaux externes) ; perte de l’élasticité vaginale après la ménopause. En outre, une simple igno­rance de l’anatomie et des fonctions sexuelles peut être à l’origine de l’un ou l’autre trouble.


Quelques lectures intéressantes:


Dyspareunie et vaginisme Symptômes :

Le symptôme principal, qui entraîne irritation et douleur, est une sécheresse vaginale due au manque de sécrétions habituellement produites lors de la stimulation sexuelle pour faciliter la pénétration de la verge. Ces sécrétions diminuent également l’acidité du vagin afin de permettre aux spermatozoïdes de survivre. A cette sécheresse vaginale s’ajoute classiquement l’absence d’or­gasme.

Dyspareunie et vaginisme Traitement du blocage pour faire l’amour:

Les causes physiques doi­vent être traitées médicalement. Lors­que le trouble est dû à l’ignorance, l’éducation des deux partenaires suffit. Mais si les causes psychiques dominent, l’assistance d’un conseiller conjugal ou d’un psychothérapeute est indiquée, particulièrement lorsque le trouble est ancien.

Dans les formes bénignes, des pom­mades calmantes, des bains de siège et l’emploi d’un lubrifiant léger sont très efficaces. L’hygiène féminine est essen­tielle à la santé et à l’attrait physique. Lorsque la vulve est enflammée, il faut toujours la garder propre et sèche.

En général, il faut interrompre les rapports sexuels jusqu’à guérison complète de toute inflammation, lésion ou irritation.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com