Diverticule cricopharyngien de l’œsophage: Symptômes, Prévention, Traitement

Le diverticule cricopharyngien de l’œsophage (diverticule de Zenker) est une poche ou cavité anormale (diverti­cule) qui se développe sur la paroi de l’œsophage – habituellement dans la partie postérieure du pharynx -, le diver­ticule de Zenker survient plutôt autour de la cinquantaine et frappe quatre fois plus souvent les hommes que les femmes.

Danger : L’accumulation dans la poche d’aliments ingérés peut être la cause d’un certain nombre d’infections pulmonaires.

Diverticule cricopharyngien de l’œsophage Symptômes :

Le malade se plaint essentiellement d’une gêne à la dégluti­tion (dysphagie). Les premiers mouve­ments de déglutition se passent normale­ment mais, dès que la poche se trouve remplie d’aliments ingérés, il y a obs­truction de l’œsophage et la déglutition devient de plus en plus pénible, voire impossible. Le fait de manger ou de boire entraîne un bruit de gargouille­ment provenant du diverticule. Les régurgitations sont fréquentes, de même que la toux qui se manifeste plutôt la nuit.


Il peut y avoir une perte de poids. Quelquefois, le diverticule est palpable sur le côté gauche du cou.


Quelques lectures intéressantes:

Diverticule cricopharyngien de l’œsophage Traitement :

Un petit diverticule ne nécessite aucun traitement. Mais si la poche est relativement importante, le malade peut éprouver quelque soulage­ment s’il mange en inclinant la tête sur le côté : en effet, un diverticule se développant toujours vers le bas, cette position penchée permettra au bol ali­mentaire, grâce à la force de gravité, d’éviter la poche.

Lorsque la dysphagie et la perte de poids sont sévères ou si les infections sont fréquentes, il faut recourir à une résection chirurgicale.

Résultat: Le diverticule cricopharyn- gien de l’œsophage est une maladie gênante, mais jamais mortelle. Il peut être complètement soigné.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com