Des aides naturelles pour arrêter de fumer

Le tabac entraine des carences car les nombreuses substances toxiques qui s’en dégagent sont de grandes consommatrices de nutriments indispensables à une bonne santé.

Le fumeur empoisonne non seulement son organisme mais il le prive également de vitamines, minéraux, oligo-éléments ou encore antioxydants… Ces carences ont comme conséquences directes d’affaiblir l’ensemble de l’organisme notamment les systèmes immunitaire, pulmonaire, cardio-vasculaire ou encore hormonal. Le tabagisme engendre également le vieillissement cellulaire et rend l’individu dépendant physiquement et psychologiquement.

En effet, la nicotine qui est un poison violent, entraine l’addiction en agissant directement sur le système nerveux central. La cigarette procure un plaisir à court terme et permet souvent de gérer son stress et ses émotions.


C’est sur l’ensemble des ces phénomènes que le thérapeute va s’appuyer pour aider son consultant à stopper le tabac.

Ne pas rester seul et s’attaquer à la cause

Lorsqu’on souhaite arrêter de fumer, le plus important est d’être motivé et de ne pas rester seul, ce qui augmentera considérablement les chances de se libérer de l’emprise du tabac.

Arrêter seul peut être compliqué et il est important de comprendre les raisons qui ont amené à fumer afin de s’attaquer directement à la cause et éviter ainsi les rechutes.

L’acupuncture, l’ostéopathie ou une écoute thérapeutique sont des techniques qui ont toute leur place dans l’accompagnement de l’arrêt du tabac.

Se relaxer

Différentes disciplines peuvent contribuer à aider le patient dans sa démarche. L’hypnose, la sophrologie, la méditation ou toutes autres formes de relaxation sont des aides précieuses. La réflexologie plantaire ou les massages relaxants peuvent venir compléter efficacement ces protocoles. En prenant soin de soi, en se détendant et en se tournant vers d’autres plaisirs, il sera ainsi plus facile de se détourner de la cigarette.

Les fleurs de Bach pourront apporter une aide efficace lorsque les émotions en jeu dans le fait de fumer auront été identifiées.

Le rôle essentiel de l’alimentation

alimentation saine

Comme nous l’avons vu ci-dessus, le fumeur est particulièrement carencé. L’alimentation va donc jouer un rôle capital pour combler les manques en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Une alimentation équilibrée, vivante, et riche en antioxydants sera ainsi préconisée, elle comportera un apport conséquent en légumes et fruits frais, des céréales complètes et des protéines de bonne qualité.


Quelques lectures intéressantes:

Les graines germées, la spiruline et le pollen que l’on appelle des super-aliments, seront très intéressants pour leur apport en nutriments essentiels et contribueront à retrouver une belle énergie vitale, le fumeur étant souvent fatigué suite aux carences.

Il faudra également s’intéresser à éviter la prise de poids en conseillant de bien mâcher et en mangeant en pleine conscience dans un environnement calme.

Il sera conseillé d’éviter la consommation des sucres raffinés et de toute alimentation industrielle et raffinée, riche en acides gras saturés, sucres cachés et additifs multiples, et de remplacer par des fruits frais, du chocolat noir à plus de 70 % ou encore des oléagineux.

Enfin, la cigarette est souvent associée à la consommation d’alcool ou de café, il sera indispensable pour éviter une dépendance comportementale de supprimer ces excitants et de proposer à la place des jus de fruits frais ou des tisanes relaxantes comme par exemple le tilleul, la camomille, la mélisse, le coquelicot ou la lavande.

Pratiquer une activité physique

La pratique régulière d’un sport adapté à sa condition physique et à son tempérament est indispensable à plusieurs niveaux.

Elle apportera du bien-être, une meilleure gestion du stress et participera à un meilleur sommeil.

Elle évitera également la prise de poids souvent associée à l’arrêt du tabac. Enfin elle contribuera au nettoyage des poumons en évacuant l’oxyde de carbone et en augmentant la consommation d’oxygène.

Le drainage du foie

Le foie est un des cinq émonctoires du corps humain, chargé d’évacuer les toxines. Il est par contre le seul à évacuer les toxiques qui sont des polluants venant de l’extérieur et qui normalement n’ont rien à faire dans l’organisme.

Le drainage du foie sera donc essentiel à préconiser pour aider le foie dans sa lourde tâche.

On s’orientera vers du radis noir, artichaut, romarin … et vers du desmodium, chardon-marie ou du chrysanthellum americanum en cas de fatigue.

Les aides en phytothérapie

Il existe de nombreuses plantes qui pourront apporter une aide précieuse à l’arrêt du tabac, au niveau du stress et de l’addiction.

Des plantes relaxantes comme le millepertuis, la passiflore, la valériane ou des plantes adaptogènes comme la rhodiole, l’éleuthérocoque ou le schisandra, seront appréciables pour réduire les troubles nerveux et contribuer à un sommeil réparateur.

Le kudzu facilitera le sevrage.

Le choix des plantes et les posologies seront à déterminer par le thérapeute en fonction de son anamnèse, ne jamais se supplémenter sans l’avis d’un professionnel, l’usage de la phytothérapie peut se révéler dangereux si les traitements ne sont pas adaptés ou si les contre-indications ne sont pas respectées.

Vous l’aurez compris, l’arrêt du tabac nécessite pour mettre toutes les chances de son côté de se faire accompagner, de comprendre la cause qui a amené à l’addiction et mettre en œuvre une hygiène de vie globale tout en conservant le plaisir.

 

Article rédigé par Laurence Guillon,

Naturopathe

Laurenceguillon.naturo@gmail.com

06 07 04 26 76

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com