Curry: propriétés médicinales et usage thérapeutique

Le Curry (Curcuma xantorrhiza) est un ondiment couramment employé aux Indes et à Java. On appelle souvent curry ou cari, des mélanges de divers aromates, variables suivant l’origine.

Le curcuma est l’épice qui donne sa couleur jaune au curry.
Il est utilisé en Inde depuis des milliers d’années comme épice et herbe médicinale. Herbe médicinale car il contient des composés ayant des propriétés médicinales (1).
Ces composés sont appelés les curcuminoïdes, dont le plus important est la curcumine.

Le curry comporte de nombreuses vertus démontrées par la science : Voir le détail


 

Autre appellation du curry : temoe lawaq.

Parties utilisées : rhizome.

Principaux composants: curcumine (cholagogue), huile essentielle (50% de curcumène, 1 % de 1- camphre).


Quelques lectures intéressantes:

Propriétés :

  • cholérétique (essence)
  • cholagogue
  • cholestérolytique (essence)
  • antispasmodique
  • bactéricide.

Indications :

  • insuffisance et congestion hépatique (de la mala­ria…)
  • ictère
  • cholécystite, angiocholite
  • rétention biliaire
  • lithiase biliaire
  • hypercholestérolémie
  • fermentations intestinales
  • infections urinaires

Mode d emploi :

  • infusion : 20 g pour 1 litre d’eau. 200 à 300 g par jour
  • extrait fluide : 20 gouttes avant les repas
  • poudre du rhizome stabilisé : 0,20 à 0,30 g par jour (cachets).

 

Cette plante fut utilisée, à l’origine dans les affec­tions hépato-biliaires parce que son emploi jaunit les téguments. Les expérimenta­tions modernes ont montré le bien-fondé de cette cou­tume.

Crédit photo: www.aromatiques.fr

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com