Currently set to Index
Currently set to Follow

Crise de calme – un exercice de respiration pour se détendre

Le confinement et le contexte actuel amplifient les désordres anxieux et peuvent provoquer des symptômes tels que l’irritabilité, les insomnies, les difficultés de concentration, l’indécision, la résignation…

Chacun est confronté à de nombreuses sources de stress dans un contexte inconnu : la peur de l’infection pour soi même et ses proches, le manque d’informations claires et fiables associé à la désinformation, la frustration, l’ennui, la solitude, l’incertitude…

Et c’est normal !


Normal de se sentir pas en pleine forme, de ressentir des émotions, de l’anxiété, de l’impuissance, de la colère, de la tristesse, sensation d’oppression…

Nos habitudes, nos repères sont chamboulés, de nouvelles manières de fonctionner doivent être prises rapidement pour pouvoir s’adapter, continuer à travailler, parfois dans des conditions pas toujours optimales.

Notre vie privée en est chamboulée aussi, à se retrouver parfois avec toute la famille au quotidien ou au contraire se retrouver complètement seul.

Les repères sociaux évoluent aussi.

Je vous propose une méthode rapide et efficace, un outil de respiration pour facilement se détendre, se calmer, se relaxer…

Je vous propose la démonstration en vidéo :

Vous trouverez ci-dessous un résumé par écrit pour ceux qui préfèrent :

Cet exercice dont j’aime particulièrement le nom, “crise de calme”, permet grâce à une manière particulière de respirer, de retrouver rapidement un calme intérieur.


Quelques lectures intéressantes:

La respiration est un outil de base pour gérer le stress et les émotions désagréables.

Le principe est simple :

1. Prenez une grande inspiration, bloquez votre respiration et observez le moment où vous commencez a ressentir une gêne physique qui s’installe pour ensuite…

2. relâcher d’un coup complètement votre respiration.

3. Dès que vous avez relâchez l’expiration, observez ce qui se passe dans votre corps.

4. Puis recommencer autant de fois que vous en ressentez le besoin.

 

Le fait de rester en apnée, de retenir l’air dans ses poumons pendant quelques instants apporte des bénéfices, notamment en aidant à garder un rythme respiratoire lent.

Quand vous sentez la gêne, l’idée est de ne pas forcer, de ne pas devenir tout rouge ou de se faire du mal 😉 mais bien de relâcher à ce moment là.

Cette respiration favorise la libération des émotions en permettant l’ouverture de la cage thoracique.

Cet exercice est très utile dès que vous sentez que vous avez une émotion que vous n’arrivez pas à gérer, que vous êtes sous tension, dès que vous sentez que vous avez besoin de vous détendre.

Il est très utile aussi avant de s’endormir.

Article rédigé par Laurie Le Borgès,
Prendre RDV en ligne
Mail: laurielb.hypnose@gmail.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com