Constipation: Que faire pour en sortir naturellement?

Affectant les personnes âgées, les maladies confinés au lit, les invalides, les sujets atteints de troubles psychi­ques, la constipation d’origine fonc­tionnelle provient essentiellement du manque d’activité physique. Toutefois, lorsque l’enfant en est atteint, l’anxiété d’une mère obsédée par ce trouble peut en être la cause. La constipation est également le fait de mauvaises habi­tudes, celle de ne pas aller à la selle dès que l’on en éprouve le besoin, ou bien la dépendance aux laxatifs et aux lavements, administrés parfois dès l’en­fance. Les hémorroïdes, les fissures anales et les fistules entraînent une défécation douloureuse et provoquent la constipation par inhibition du réflexe. Les facteurs névrotiques jouent égale­ment un rôle important, le côlon réagis­sant de façon négative à l’agitation, le stress, la peur et l’anxiété. Des boulever­sements même mineurs, comme un voyage ou un changement d’activité, entravent le fonctionnement du côlon.

La constipation se prête à une grande variété d’interprétations. La définition médicale généralement admise est une rétention des matières fécales d’au moins trois jours, puis l’apparition de selles très sèches.

Danger : Aucun, à moins que la constipation ne soit liée à une autre maladie. Une rétention excessive des selles chez les personnes âgées peut précipiter une crise cardiaque ou une apoplexie.


Constipation Symptômes :

L’unique symptôme sé­rieux est la constipation sans gêne ni douleur, excepté chez les personnes névrosées.


Quelques lectures intéressantes:

Constipation que faire pour en sortir?

On peut souvent venir à bout de la constipation grâce à une alimentation naturellement laxative – fruits, légumes (particulièrement ceux riches en fibres végétales), mucilages (maïs) – et à l’absorption d’un litre d’eau et d’un verre de jus de prune quotidiens. En même temps, le patient doit s’effor­cer d’aller à la selle chaque jour à la même heure.

Chez les sujets jeunes et sains, la rééducation du réflexe de défécation et l’exercice physique quotidien sont des règles absolues.

Lorsque la constipation est due à la déshydratation provoquée par une fièvre prolongée, il suffit de faire boire au malade une grande quantité de liquide.

Il arrive qu’un lavement baryté ou l’absorption de baryte provoque le blo­cage des matières fécales, avec douleurs gastriques et défécation difficile. Le traitement est en général un lavement lubrifiant à l’eau tiède. S’il ne suffit pas, on administre un lavement purgatif plus irritant.

Constipation Prévention :

L’effort physique régulier, l’habitude d’aller à la selle dès que l’on en éprouve le besoin, une alimentation saine et équilibrée sont autant de règles préventives de la constipation. Il faut également éviter de faire de la constipa­tion une préoccupation obsessionnelle : si ça ne marche pas aujourd’hui, ça marchera bien demain ou, au pire, après-demain…

Pronostic : Suivre les conseils d’un bon médecin ou son propre bon sens aboutit presque toujours au rétablissement du fonctionnement normal des intestins.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com