Voici comment lire les étiquettes alimentaires sans se faire piéger

Lire les étiquettes alimentaire est une affaire compliquée.

Les consommateurs s’inquiètent maintenant beaucoup plus de leur santé qu’auparavant, alors l’industrie alimentaire utilise des astuces trompeuses pour convaincre les gens d’acheter certains produits.

Les fabricants font souvent cela même quand les aliments sont hautement industrialisés et très peu sains.

Les règlementations derrière l’étiquetage des aliments sont complexes, donc ce n’est pas une surprise si le consommateur moyen a du mal à les comprendre.

Cet article explique brièvement comment lire les étiquettes des aliments, et comment faire le tri entre les cochonneries et les aliments réellement sains.

Ne Vous Faîtes Pas Avoir Par Les Allégations sur le Devant

Une des meilleures astuces est peut-être d’ignorer complètement les étiquettes sur le devant des emballages.

Les étiquettes du devant essaient de vous attirer pour vous faire acheter les produits en faisant des allégations sur la santé. Les fabricants veulent vous faire croire que leurs produits sont plus sains que d’autres options similaires.

Ceci a en fait été étudié. Des recherches montrent qu’ajouter des allégations liées à la santé sur les étiquettes du devant affectent le choix des gens. Cela leur fait croire qu’un produit est plus équilibré que le même produit qui ne liste pas ces mêmes allégations (1234).

Les fabricants sont souvent malhonnêtes dans la manière dont ils utilisent ces étiquettes. Ils ont tendance à utiliser des allégations sur la santé qui sont trompeuses, et, dans certains cas, véritablement fausses.

Par exemple, on peut citer de nombreuses céréales pour petit déjeuner riches en sucre, comme les “céréales complètes” Cocoa Puffs. Malgré les étiquettes, ces produits ne sont pas sains.

Cela rend difficile pour les consommateurs de choisir des options équilibrées sans une inspection complète de la liste des ingrédients.

Ce qu’il faut retenir : Les étiquettes du devant sont souvent utilisées pour attirer les gens et leur faire acheter les produits. Cependant, la plupart de ces étiquettes sont fortement trompeuses ou véritablement fausses.

Regardez la Liste des Ingrédients

Les ingrédients des produits sont listés selon la quantité, de la quantité la plus élevée à la quantité la plus basse.

Cela signifie que le premier ingrédient de la liste est celui qui a été le plus utilisé par le fabricant.

Une bonne règle de base est de regarder en détails les trois premiers ingrédients, parce qu’ils forment la plus grande partie de ce que vous mangez.

Si les premiers ingrédients incluent des céréales raffinées, quelques sortes de sucres ou d’huiles hydrogénées, vous pouvez être quasiment sûr que le produit n’est pas sain.

À la place, essayez de choisir des produits qui ont des aliments entiers listés dans les trois premiers ingrédients.

Une autre bonne règle de base est que si la liste d’ingrédients est plus longue que 2 à 3 lignes, vous pouvez assumer que le produit est largement industrialisé.

Ce qu’il faut retenir : Les ingrédients sont listés selon leur quantité, de la plus importante à la plus faible. Essayez de chercher des produits qui listent des aliments entiers dans les trois premiers ingrédients, et méfiez-vous des aliments avec de longues listes d’ingrédients.

Faîtes Attention aux Portions

Le dos des étiquettes alimentaires indique combien de calories et de nutriments sont présents dans une seule portion du produit.

Cependant, ces tailles de portions sont habituellement bien plus petites que les portions mangées par un individu en une seule fois.

Par exemple, une portion peut représenter la moitié d’une cannette de soda, un quart de cookie, la moitié d’une barre de chocolat ou un seul biscuit.

Vous aimerez aussi :  44 aliments faibles en glucides, sains et avec un goût incroyable

De cette manière, les fabricants essaient de berner les consommateurs et leur faire croire que l’aliment a moins de calories et moins de sucre qu’il en a vraiment.

Beaucoup de gens ne sont pas du tout au courant de ce mécanisme lié aux portions. Ils pensent souvent qu’une boîte entière représente une seule portion, alors qu’elle peut en contenir deux, trois ou plus.

Si vous êtes intéressé à connaître les valeurs nutritionnelles de ce que vous mangez, vous devez multiplier les portions données sur le dos de la boîte par le nombre de portions que vous consommez.

Ce qu’il faut retenir : Les tailles des portions listées sur les emballages peuvent être trompeuses et non réalistes. Les fabricants listent souvent des quantités plus petites que ce que la plupart des gens mangent en un seule fois.

Les Affirmations les Plus Trompeuses sur les Emballages – et ce qu’elles signifient vraiment

Les affirmations liées à la santé sur les aliments emballés sont conçues pour attirer votre attention et vous convaincre que le produit est sain.

Voici certaines des plus communes, et ce qu’elles signifient réellement :

  • Allégé : Les produits allégés sont transformés pour réduire soit les calories, soit le gras, et certains produits sont simplement dilués avec de l’eau. Vérifiez attentivement si rien n’a été ajouté à la place, comme du sucre.
  • Multicéréales : Cela semble très sain, mais cela signifie seulement qu’il y a plus qu’une sorte de céréale dans le produit. Ce sont la plupart du temps des céréales raffinées, à moins que le produit ne soit marqué avec des céréales complètes.
  • Naturel : Cela ne signifie pas nécessairement que le produit ressemble à quelque chose de naturel. Cela signifie simplement qu’à un certain moment, le fabricant a utilisé une source naturelle (par exemple, des pommes ou du riz) pour travailler.
  • Organique : Cette étiquette en dit peu sur le fait que le produit soit sain ou non. Par exemple, le sucre organique est quand même du sucre. Seulement les produits cultivés de manière organique peuvent être garantis comme organique.
  • Sans sucre ajouté : Certains produits sont naturellement riches en sucre. Le fait qu’ils ne contiennent pas de sucre ajouté ne signifie pas qu’ils sont sains. Des substituts au sucre non sains peuvent même avoir été ajoutés.
  • Faible en calories : Les produits faibles en calories doivent contenir 1/3 de calories de moins que le produit original de la même Cependant, la version faible en calorie d’un produit d’une marque peut contenir un nombre similaire de calories que l’original d’une autre marque.
  • Faible en graisse : Cette étiquette signifie presque toujours que la graisse a été diminuée au prix de l’ajout de plus de sucre. Faîtes très attention et lisez les ingrédients listés au dos.
  • Faible en glucide : Récemment, des régimes faibles en glucides ont été associés à une meilleure santé. Cependant, les aliments transformés qui sont étiquetés comme faibles en glucides sont habituellement juste de la malbouffe transformée, de manière similaire à la malbouffe transformée « faible en graisse ».
  • Fait à partir de céréales complètes : Il y a probablement très peu de céréales complètes dans le produit. Vérifiez la liste des ingrédients et voyez où les céréales complètes sont placées. Si ce n’est pas parmi les 3 premiers ingrédients, alors leur quantité est négligeable.
  • Fortifié ou enrichi : Cela signifie simplement que certains nutriments ont été ajouté au produit. Par exemple, la vitamine D est souvent ajoutée au lait.
  • Sans gluten : Sans gluten ne signifie pas sain. Cela signifie simplement que le produit ne contient pas de blé, d’épeautre, de seigle ou d’orge. Beaucoup d’aliments sont sans gluten, mais ils peuvent être hautement industrialisés et pleins de graisses et de sucres non sains.
  • Aromatisé au fruit : Beaucoup d’aliments transformés ont un nom qui se réfère à un arôme naturel, comme le yaourt à la framboise. Cependant, il se peut qu’il n’y ait aucun fruit dans le produit, seulement des produits chimiques conçus pour lui donner le goût du fruit.
  • Zéro gras trans : « Zéro gras trans » signifie en fait « moins de 0,5 grammes de gras trans par portion ». Donc si les portions sont trompeusement petites, le produit peut en fait contenir beaucoup de gras trans (5).
Vous aimerez aussi :  10 bienfaits du curcuma prouvés par la recherche

Ceci dit, il y a beaucoup de vrais aliments équilibrés qui sont réellement organiques, céréales complètes, naturels, etc. Cependant, le fait de seulement posséder ces étiquettes ne garantissent pas que le produit est sain.

Ce qu’il faut retenir : Dans l’esprit des gens, il existe beaucoup d’expressions reliées à une santé améliorée. Elles sont donc souvent utilisées pour tromper les consommateurs et leur faire croire que des aliments non sains et transformés sont en fait bons pour eux.

Différents Noms Pour le Sucre

Le sucre se rencontre sous d’innombrables noms, dont beaucoup que vous ne reconnaîtriez peut-être pas.

Les fabricants alimentaires utilisent ça à leur avantage. Ils ajoutent exprès beaucoup de différentes sortes de sucre à leurs produits pour pouvoir en cacher la quantité réelle.

En faisant cela, ils peuvent mettre en haut de la liste des ingrédients « sains » et mentionner le sucre plus bas. Donc même si un produit est peut-être plein de sucre, le sucre n’apparaît pas nécessairement comme un des 3 ingrédients en haut de la liste.

Pour éviter de consommer accidentellement beaucoup de sucre, il peut être sage de chercher les noms suivants du sucre sur les listes d’ingrédients :

  • Types de sucre : sucre de betterave, sucre brun, sucre de beurre, sucre de canne, sucre en poudre, sucre de noix de coco, sucre de date, sucre doré, sucre inversé, sucre muscovado, sucre brut organique, sucre raspadura, jus de canne à sucre évaporé et sucre du confiseur.
  • Types de sirop : Sirop de caroube, sirop de sucre doré, sirop de maïs à haute teneur en fructose, miel, sirop d’agave, sirop de malt, sirop d’érable, sirop d’avoine, mélasse de son de riz et sirop de riz.
  • Autres sucres ajoutés : malt d’orge, mélasses, cristaux de jus de cannes à sucre, lactose, édulcorant de maïs, fructose cristallisé, dextrine, poudre de malt, éthyl-maltol, fructose, jus de fruits concentré, galactose, glucose, disaccharides, maltodextrine et maltose.

Il y a beaucoup d’autres noms pour le sucre, mais ceux-ci sont les plus communs.

Si vous voyez n’importe lequel de ces noms en haut de la liste des ingrédients, ou plusieurs sortes sur la liste, alors vous pouvez être sûr que le produit est riche en sucre ajouté.

Ce qu’il faut retenir : Le sucre porte de nombreux noms sur les listes des ingrédients, dont beaucoup que vous ne reconnaîtriez peut-être pas. Cela inclut le sucre de canne, le sucre inversé, l’édulcorant de maïs, la dextrine, la mélasse, le sirop de malt, le maltose et le jus de canne à sucre évaporé.

Choisissez Toujours les Aliments Entiers Quand C’est Possible

Évidemment, la meilleure manière d’éviter d’être trompé par ces étiquettes est d’éviter complètement les aliments industrialisés.

Cependant, si vous décidez d’acheter des produits préparés, il est nécessaire de trier les cochonneries des produits de bonne qualité.

Gardez à l’esprit que les aliments entiers n’ont pas besoin de liste d’ingrédients, parce que l’aliment entier EST l’ingrédient.

 

Source :

Authority Nutrition