Cancer de l’utérus: Symptômes, Causes et Traitements

Bassin | Oncologie | Cancer de l’utérus

Description

Le cancer du corps utérin, également appelé cancer de l’utérus, touche les femmes d’une quarantaine d’années – et dans 75% des cas des femmes ménopausées. Il concerne plus fréquemment les femmes qui ont eu des enfants, mais il peut également survenir chez celles qui n’ont jamais eu de rapports sexuels.


L’évolution du cancer de l’endomètre est lente, et s’étend sur plusieurs années. Les métastases peuvent atteindre le foie, le cerveau, les os. Le traitement chirurgical consiste en l’ablation complète de l’utérus et des ovaires.

Causes et facteurs de risque

Les facteurs de risque sont l’obésité, l’hypertension, le diabète sucré, la ménopause tardive. Une hyperplasie (épaississement) précède souvent le cancer de l’endomètre. Des saignements se manifestent: lorsque la femme a atteint la ménopause, un flux menstruel lourd se déclenche (ménorragies) ainsi que des saignements entre les menstruations (en particulier l’utérus). Une femme en ménopause est alertée par des pertes récidives hémorragiques.

Les facteurs de risque sont des infections génitales, notamment l’herpès et le virus du papillome, qui sont des maladies sexuellement transmissibles, une multiplicité des partenaires sexuels, une précocité sexuelle. Des lésions typiques pré cancéreuses (dysplasie) précédent le cancer. Parfois, aucun signe ne se manifeste, mais tout saignement de couleur ou perte de sang (après les rapports sexuels, entre les flux menstruels après la ménopause) sont des signes d’avertissement.


Quelques lectures intéressantes:

Diagnostic et traitement

Le diagnostic et l’évolution – le cancer de l’endomètre se diagnostique par un examen gynécologique régulier et une consultation médicale en cas de saignement vaginal léger qui survient après la ménopause. Le diagnostic est fait après radiographie et injection du produit de contraste) et / ou examen direct de la cavité utérine à travers un tube équipé d’un système optique, qui permet d’effectuer une biopsie ou un curetage utérin.

Le pronostic est lié à la précocité du diagnostic et à la garantie de guérison. Le cancer du col est le cancer le plus commun des organes génitaux féminins. Il occupe la deuxième place parmi les cancers féminins après le cancer du sein. Ce cancer survient le plus souvent avant la ménopause et chez les femmes ayant eu plus d’un enfant.

Le traitement fait appel à la chirurgie et à la radiothérapie, et à chimiothérapie associée ou non. Dans les cancers très localisés, une conisation (amputation du col utérin) est parfois suffisante….

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com