La bruyère, plante médicinale aux 4 bienfaits

La bruyère, plante médicinale très répandu en Europe  est un sous-arbrisseau de 0,20 à 1 m, ligneux et tortueux  poussant sur les sols siliceux et aci­des par manque de chaux. Les détritus de divers végé­taux, et surtout de bruyère, associés au sable constituent la terre de bruyère chère aux jardiniers.

(Erica cinerea et Calluna vulgaris, Ericacées)

Parties utilisées : sommités fleuries avec les feuilles.


Principaux composants : arbutoside, tanins (ac. galliques, caféiques, ac. phénols), éricoline, éricinol, triterpènes pentacycliques, ac. fumarique, citrique, gommes…

Propriétés :

  • diurétique puissant et antiseptique urinaire (appa­rentée à Busserole et Solidago)
  • dépuratif
  • sédatif des voies urinaires
  • astringent

Indications :

Usage interne :

  • cystites avec pyurie (surtout des prostatiques) — pour H. Leclerc, supérieur à la Busserole
  • colibacillose, phospnaturie, albuminurie
  • pyélonéphrites
  • oliguries
  • lithiase urinaire (?)
  • rhumatismes
  • leucorrhées.

Usage externe :

  • goutte, névralgies rhumatismales, paralysies
  • taches de rousseur, dartres.

Comment l’utiliser :

Usage interne


Quelques lectures intéressantes:

  • décoction : une poignée pour 1 litre d’eau. Bouillir 3 minutes et infuser 10 minutes. Boire erf 24 heu­res
  • extrait fluide : 1 ou 2 cuillerées à café par jour
  • dans la pyélonéphrite : par périodes successives de 10 jours, donner avant les 2 principaux repas :
  • 60 gouttes d’extrait fluide de bruyère ;
  • 50 gouttes d’extrait fluide de solidago ;
  • une cuillerée à soupe de la potion :
    • extrait mou de stigmates de maïs: 3 g
    • extrait fluide de prêle: 10 g
    • sirop de fambroise: 100 g
    • eau:  q.s.p 300 ml

Usage externe :

  • goutte, rhumatismes, paralysies: faire bouillir 500 g de plante entière dans quel­ques litres d’eau. Ajouter à un bain complet chaud
  • cataplasme pour les rhumatismes, la goutte : bouillie de fleurs appliquée sur les articulations
  • huile de bruyère
  • Remède contre les taches de rousseur, rougeurs, dartres :
    • sommités fleuries de bruyère: 60 g
    • huile d’olive: 250  g

laisser macérer 15 jours. Remuer énergiquement de temps en temps. Passer. Conserver bouché. En massages légers le soir.

  • en frictions contre les rhumatismes.

Crédit photo: www.jardipedia.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com