Bronchite aiguë: Symptômes, Prévention, Traitement

Bronchite aiguë – L’inflammation des bronches peut être causée par une infection virale ou bactérienne. La bronchite survient plus fréquemment en hiver et dans les climats humides et froids. Débutant comme un simple rhume de cerveau ou une infection de la gorge, du nez ou des sinus, l’inflammation peut s’étendre en­suite à l’intérieur du thorax. Les facteurs favorisants sont ceux qui réduisent la résistance de l’individu, comme la fati­gue, les refroidissements, l’inhalation de gaz irritants, le contact avec des sujets souffrant d’infections respiratoires, la promiscuité de l’habitat. L’abus de tabac est une cause importante de bronchite.

Danger : Chez un sujet par ailleurs en bon état général, la bronchite sera de courte durée. Elle peut cependant se révéler dangereuse chez les nourrissons et les sujets âgés. La maladie peut se prolonger et se transformer en bronchite chronique, et se compliquer éventuelle­ment de pneumonie.

Bronchite aiguë Symptômes :

Les premiers symptômes sont similaires à ceux du rhume, avec rhinorrhée, malaise général, fièvre lé­gère et frissons, suivis rapidement de douleurs musculaires et de douleurs dans le dos. La toux est le symptôme le plus évident ; elle commence par une sensation d’irritation dans la gorge, puis elle s’intensifie, s’accompagnant d’une douleur rétrosternale. La toux est d’abord sèche, improductive et douloureuse ; la douleur s’atténue lors­que l’expectoration commence à appa­raître. Celle-ci est d’abord blanche, muqueuse, puis jaunâtre et purulente, parfois tenace et abondante. La toux s’aggrave généralement pendant la nuit. La fièvre peut être élevée et se prolonger durant toute la période d’état de la maladie.


Quelques lectures intéressantes:


Bronchite aiguë Traitement :

Le patient doit garder le ht, dans une pièce convenablement chauffée, avec une humidification de l’air ambiant pour atténuer la toux. Il doit absorber des boissons en abon­dance.

Le traitement comporte l’administra­tion d’aspirine pour faire baisser la fièvre. Une cuillerée à café d’hvdrate de terpine soulagera la toux sèche en favorisant l’expectoration. En cas de toux sévère et épuisante, on pourra administrer de la terpine avec de la codéine, antitussif très efficace mais pour lequel une ordonnance médicale est nécessaire. La plupart des expec­torants en vente libre sont de peu d’effet.

Si le patient est également asthmati­que (respiration sifflante et laborieuse), le médecin prescrira une médication visant à dilater les bronches.

La fièvre peut persister jusqu’à cinq jours, alors que la toux se prolonge parfois pendant plusieurs semaines. Une fièvre élevée et des expectorations persis­tantes accompagnées d’un malaise géné­ral sont généralement le signe d’une surinfection bactérienne qui nécessite un traitement par des antibiotiques ou des sulfamides. Les médicaments devront être prescrits en fonction de la sensibilité du patient et du type de germe relevé dans les expectorations.

Le repos est une condition importante de la guérison. Des infections pulmo­naires récurrentes peuvent résulter d’un traitement incomplet et retarder la convalescence.

Bronchite aiguë Prévention :

Les sujets prédisposés à la bronchite doivent éviter, dans la mesure du possible, les climats humides et froids, les agglomérations surpeu­plées à l’atmosphère polluée. Le tabac est un facteur incontestablement néfaste.

Résultat: La maladie guérit en géné­ral rapidement ; le pronostic est favora­ble.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com