Les bienfaits curatifs du massage ayurvédique

La vie moderne est devenue d’une certaine manière très oisive. La plu­part des citadins ne font que peu de travail physique. Les exigences de leurs métiers ne leur permettent pas de participer à des activités qui solli­citent leurs muscles. En outre, ils jouissent peu du plein air, d’aliments naturels, de la lumière du soleil : aussi leur organisme connaît-il un fort déséquilibre. Le remède le meilleur, le plus aisé, et le plus naturel, à tout cela, c’est le massage.

Si on ne peut masser le corps entier, il convient de faire au moins un massage des pieds chaque soir avant le coucher. La tête doit être massée une ou deux fois par semaine, ou tous les trois jours.

Le massage régulier, fait même seulement une ou deux fois par semaine, empêche le développement de nombreux troubles cutanés comme l’eczé­ma, les cloques, les croûtes et la séborrhée. Il accroît aussi l’endurance, la patience, la confiance en soi, l’intelligence, la vitalité sexuelle, et la beauté physique.


Quelques lectures intéressantes:


Le massage est utilisé thérapeutiquement pour la neurasthénie, les maux de tête, l’insomnie, la goutte, la polio, l’obésité, l’arthrite, la tension irrégulière, l’asthme et les troubles mentaux. Il augmente la production de globules blancs et d’anticorps, ce qui procure une résistance contre les virus et les maladies causées par l’infection. Il aide les mécanismes de défense du corps et renforce le système immunitaire. Le massage accroît aussi l’aptitude du corps à s’adapter à des changements soudains de tem­pérature et de pression atmosphérique, ainsi qu’à d’autres changements environnementaux.

Le massage régulier aide à équilibrer les trois humeurs corporelles, appelées, en ayurveda, doshas: vata (vent),  pitta (bile), et kapha (mucus).

Il établit aussi l’équilibre entre les trois qualités fondamentales – sattva, rajas et tamas.

Quand le massage fait l’objet d’une pratique quotidienne, il donne des bienfaits agréables. La chaleur corporelle et la vitalité augmentent à mesure que les systèmes circulatoire et respiratoire s’ouvrent pour fournir de l’oxygène frais et de l’énergie vitale sous forme d’éléments nutritifs. En même temps, les gaz et les toxines sont éliminés de l’organisme.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com