Soins ayurvédique: le massage comme pratique quotidienne

Le massage quotidien du corps pendant une demi-heure ou trois quarts d’heure avant le bain peut améliorer la santé et la vigueur.

Par la friction, la température de la peau est augmentée, ce qui à son tour fluidifie le sang et l’aide à circuler à travers l’organisme. Etant donné que la chaleur ouvre aussi les pores, il ne faut pas prendre de bain tant que le corps n’a pas absorbé les huiles et n’est pas revenu à une température moyenne.  Il faut ordinairement  pour cela d’une demi-heure  à une heure, à partir de la fin du massage.

Le massage est essentiel pour chaque personne, quels que soient son état et sa condition – enfant, maître de maison, personne âgée, handicapé, infirme, ou athlète. Pour les gens incapables de s’exercer, le massage est un excellent moyen de favoriser la croissance et le développement du corps. Et pour les jeunes gens qui s’adonnent aux arts martiaux, le massage est un must. La tension musculaire accumulée au cours de l’exercice ne peut être supprimée qu’au moyen du massage. Il rafraîchit les muscles, les ramenant à leur forme initiale.


Pour les gens souffrant d’insomnie ou de troubles du sommeil, le mas­sage est de la plus grande importance. Le massage du pied, qui est bon pour l’organisme entier, est spécialement  recommandé pour les gens  fatigués. Selon Chakara, l’auteur du fameux texte ayurvédique Chakara Samhitâ, les insomniaques doivent se faire masser avant de se coucher. Pour que les résultats les meilleurs soient obtenus, il recommande un mas­sage combiné du pied, de la colonne vertébrale et de la tête.

Soins ayurvédiques: Le massage comme exercice 

Le massage doit être un exercice pour le praticien. Etant donné qu’un bon massage fait appel à l’énergie ou force pranique, celui qui masse doit respirer  profondément  et lentement.  Il faut  prendre  garde à  ne  pas s’es­ souffler, car cela crée une tension au niveau du  cœur, et peut  dilater les muscles cardiaques. Le praticien doit être à même de contrôler sa respira­ tion, se relaxant entre les actes pour inspirer profondément. Un bon mas­ sage doit faire transpirer le praticien, et cela est bénéfique.


Quelques lectures intéressantes:

Quand ils sont donnés sous forme d’exercice, les « coups » sont durs.  Si le praticien applique une pression supportable quand il pétrit et frotte, sa force pranique et sa puissance musculaire sont accrues.

Soins ayurvédiques: Le massage comme relaxation

S’il est exécuté avec douceur, le massage est une excellente technique de relaxation. Le masseur doit se réchauffer les mains en les frottant l’une contre l’autre, puis il doit les lubrifier avec une huile parfumée pour évi­ter l’irritation, ou d’autres inconvénients. Le massage de la colonne verté­brale, des pieds et des bras, des épaules, et de la tête, peut devenir une expérience agréable pour n’importe qui. Le massage des points de pression (marmas) relaxe instantanément le corps. Si le praticien n’est pas détendu, la personne qui se fait masser ne peut l’être pleinement non plus. Le mas­sage de relaxation doit réduire le rythme de la respiration et du mental, chez l’un comme chez l’autre.

Avec l’âge, l’agilité et la célérité viennent à diminuer. La tension phy­ sique et mentale qui s’accumule chaque jour lors de l’accomplissement d’activités non naturelles, affaiblit les nerfs et gêne la circulation des fluides vitaux. La tension, le souci constant, l’insatisfaction, l’avidité et l’anxiété, affectent l’organisme. Ces ennemis suscitent un vieillissement prématuré. Pour pallier cela et réduire la tension physique et psychique, la relaxation est nécessaire. Les postures de yoga et les exercices de respiration profonde assurent certes la relaxation, mais le massage apporte encore plus de bienfaits. C’est parce que le massage inclut, outre la stimulation muscu­ laire, le miracle du  contact  et  les  huiles  parfumées  préparées  à  partir d’herbes régénérantes. En somme, le massage peut arrêter le vieillissement prématuré, supprimer les rides, tonifier les muscles, et restaurer l’agilité des jointures. Il confère à la peau une texture lisse, renforce les nerfs et le système immunitaire, et aide le corps à garder sa forme et son élasticité. La régularité est la clef de l’obtention du maximum de bienfaits conférés par le massage.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com