Bien choisir son ginseng bio : les différents critères expliqués

L’extrait concentré de ginseng rouge coréen

Le site Panax Ginseng.fr, propose un extrait de ginseng rouge, de la plus haute qualité, réputé pour être parmi les meilleurs extraits que l’on trouve sur le marché français. En effet il répond à tous les critères des normes européennes et françaises.

 

Présentation du ginseng

Le ginseng est fortement utilisé en Asie, au sein de la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 4000 ans, grâce à ses nombreux bienfaits. Il occupe une place essentielle dans la pharmacopée chinoise, on l’appelle d’ailleurs « racine de vie ». Son nom scientifique est « panax ginseng », panax signifiant guérison en grec.

Le ginseng rouge est essentiellement cultivé avec grande qualité en Corée du Sud, premier pays producteur et fier de cette racine aux vertus multiples.


 

Les propriétés du ginseng rouge

Le ginseng rouge contient deux principes actifs appelés saponines et ginsénosides, à l’origine de nombreux bienfaits sur l’organisme :

Ils ont une action stimulante sur le système immunitaire, en effet la consommation régulière de ginseng entraine une augmentation des globules blancs, boostant par voie de conséquence le système immunitaire. Il est ainsi conseillé de faire une cure de ginseng à l’automne pour se prémunir des maux de l’hiver.

Le ginseng est d’une grande aide pour lutter contre stress et fatigue. Sa richesse en vitamines, minéraux et acides aminés favorise l’état général et il a un effet protecteur sur le stress en régulant le cortisol, hormone à l’origine de celui-ci.

Le panax ginseng montre des effets positifs sur la libido et les divers troubles sexuels, notamment sur la fonction érectile. Il apporte également une aide efficace dans les troubles de la ménopause.

Les sportifs l’apprécient particulièrement car il améliore, l’endurance, les performances et aide à la récupération. Enfin le ginseng renforce les capacités intellectuelles avec notamment une action favorable sur la mémorisation.

Les critères de choix du ginseng coréen

Le ginseng est partout sur le marché, il est parfois difficile de s’y retrouver et d’éviter les nombreuses arnaques. Vous trouverez ci-dessous les différents critères qui vous aideront à choisir un ginseng de haute qualité.

 

Les principes actifs

Les deux principes actifs, saponine et ginsénoside sont responsables des propriétés médicinales du ginseng. Il est donc essentiel que l’extrait choisi comporte un taux élevé en principes actifs. Les saponines contiennent des molécules de ginsénoside. Malheureusement certaines entreprises peu scrupuleuses ajoutent des saponines provenant d’autres plantes que le ginseng, à des extraits de ginseng de bas de gamme. Le ginseng sera donc exempt de ginsénoside et n’aura alors aucun effet. Une législation a donc été instaurée par le ministère de la santé de Corée du Sud afin d’obliger les producteurs à afficher le taux de ginsénosides sur le produit. Un bon taux de ginsénoside garantit que le produit est de grande qualité et non trafiqué. Le site Panax ginseng.fr affiche sur son extrait de ginseng rouge une teneur de 80 mg/gr de saponine et de 10 mg/gr de ginsénoside, ce qui garantit une haute qualité du produit.

 

Les différentes variétés de ginseng

Il existe plusieurs variétés de ginseng, les vrais et les faux.

Le ginseng rouge de Corée, Panax ginseng CA Meyer, est celui qui contient le plus de propriétés médicinales et de principes actif. C‘est le plus efficace, en effet il contient 36 types de ginsénosides différents.

Il existe deux autres variétés de ginseng, l’américain et le japonais qui possèdent également de grandes qualités, mais comportent moins de principes actifs que le Panax ginseng CA Meyer.


Quelques lectures intéressantes:

D’autres plantes sont appelées ginseng en raison de leurs propriétés adaptogènes. L’éleuthérocoque ou ginseng sibérien, l’angélique chinoise, le ginseng péruvien, malaisien ou encore indien font partie des « faux » ginseng, en effet leurs propriétés diffèrent de la variété originale.

 

Ginseng rouge ou blanc, les différences

Les deux ginsengs proviennent de la même plante, ce sont les procédés de fabrication et de conservation qui diffèrent et aboutissent aux différentes colorations, leurs propriétés sont également divergentes.

La fabrication du ginseng rouge est plus longue et par conséquent plus onéreuse que celle du ginseng blanc. Ses racines de 6 ans d’âge sont plongées dans un liquide à base de sucre, puis étuvées au dessus d’une source de vapeur, elles prennent ainsi leur couleur rouge. Cette méthode permet de préserver les principes actifs et une bonne assimilation par l’organisme.

Les procédés de fabrication et de conservation du ginseng blanc sont différents. Les racines sont récoltées à partir de leur 4e année, elles sont pelées, nettoyées puis séchées au soleil entre 30°C et 40°C, ce qui va éclaircir la racine et lui donner l’appellation de « ginseng blanc ». Le temps de conservation est d’une année environ et il est nécessaire de les conserver dans un endroit frais et aéré, sous peine de perdre les principes actifs. De plus les racines sont fragiles face aux insectes, moisissures et fermentation et suscitent parfois l’usage de pesticides.

 

La certification biologique

Il est essentiel de choisir un ginseng de qualité biologique, pour éviter d’y retrouver des résidus de pesticides ou herbicides. S’assurer que le label bio français figure bien sur l’emballage garantissant l’absence de pesticides et autres métaux lourds. Préférer un ginseng originaire de Corée, les contrôles y étant stricts, le savoir faire ancestral et le climat idéals pour le développement de la racine. La Corée est réputée meilleur pays producteur de ginseng et tient à préserver son excellence.

 

La certification biologique

C’est à l’âge de six ans que la racine de ginseng obtient sa plus forte concentration en principes actifs. Une racine de six ans contient plus de principes actifs qu’une racine plus jeune ou plus vieille. Malheureusement, là encore des producteurs peu scrupuleux, récoltent la racine au bout de 3 ou 4 ans, celle-ci étant fragile et mourant fréquemment avant l’âge de 6 ans.

 

Les différentes formes de commercialisation

 

L’extrait pâteux est la forme traditionnelle utilisée en Corée, son titrage en principes actifs est de bonne qualité, néanmoins son usage n’est pas pratique et son goût âcre et amer n’est pas des plus agréable.

 

La poudre en gélules reste la plus commercialisée, elle est pratique, peu chère, offre une bonne concentration de ginseng, cependant les gélules ne peuvent contenir que 300 à 600 mg de plantes et sont donc très peu dosées. Il faut en consommer beaucoup pour obtenir des résultats.

 

La racine entière est peu pratique à utiliser (macération, décoction) et elle ne comporte que 2 à 3 % de ginsénosides.

 

L’extrait sec en gélules est la forme recommandée par panax-ginseng, en effet sa concentration est optimale et donc plus efficace, elle est d’usage facile. L’extrait sec résulte d’un procédé consistant en une macération d’eau et d’alcool qui offre le double avantage de préserver les actifs et d’améliorer leur absorption par l’organisme.

Bien choisir son ginseng bio – les différents critères expliqués par Panax Ginseng.fr

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com