Currently set to Index
Currently set to Follow

Avez-vous déjà pris le temps de constater quelle image vous avez de vous même ?

Voyez-vous vos qualités ou uniquement vos défauts ?

L’estime de soi est un élément indispensable à notre bien être général. Pour le comprendre plus en détails, vous trouverez ci-dessous un article sur le sujet.

Distinction entre confiance en soi et estime de soi

L’estime de soi est à ne pas confondre avec la confiance en soi. La confiance en soi désigne la croyance en ses propres ressources internes. Ce sont les capacités individuelles qui sont en jeu.
Les questions suivantes permettent d’avoir un aperçu de notre propre confiance en nous même :
– Est-ce que je me crois capable de … ?
– Est-ce que je suis à la hauteur de … ?
– Ai-je en moi les capacités pour … ?


Une mauvaise confiance en soi peut entraver les personnes dès les études scolaires : erreurs, remarques, critiques… sont des déstabilisateurs puissants pour une personne souffrant de manque de confiance en elle. Et ce manque de confiance en soi peut continuer par la suite à perdurer au travail.

Il est intéressant de différencier aussi les situations.

En général, quelqu’un qui arrive à un nouveau poste n’aura pas les mêmes capacités qu’un de ses collègues qui est à ce même poste depuis 5 ans.

La confiance en soi réside dans le fait que la personne va croire suffisamment en elle pour se dire qu’elle va pouvoir monter en compétences, en corrélation avec ses propres capacités.


La confiance en soi dépend aussi de notre capacité à définir les objectifs et les mettre en place. Si l’on défini quelque chose hors de notre portée ou sans les étapes intermédiaires pour y arriver, la confiance en soi peut chuter par manque de cohérence. Par exemple, si on souhaite bien joué d’un instrument mais qu’on a pas encore pris de cours, la confiance en soi risque de chuter. Excepté si on sait prendre du recul et qu’on accepte que du temps investi dans le travail de l’instrument soit nécessaire.

L’estime de soi

L’estime de soi est défini par le fait d’avoir une bonne image de soi même. Elle correspond à la valeur que nous nous accordons, en fonction de nos propres critères d’évaluation, sur qui nous sommes, nos actes…

Une bonne image de soi amène un équilibre, une bonne énergie permettant de s’ouvrir aux autres, à l’inconnu, à la nouveauté. Quand on a une bonne estime de soi, on accepte plus facilement les critiques, les jugements, les difficultés…

Souvent la confiance en soi découle de l’estime de soi, le cas inverse est moins présent.

Qu’est-ce qui joue sur l’estime de soi ?

L’environnement, l’éducation, la personnalité, les croyances aidantes ou limitantes, les capacités physiques, intellectuelles … sont des éléments qui vont avoir un impact sur la valeur que nous nous accordons.


Quelques lectures intéressantes:

L’estime de soi commence à se construire dès l’enfance et évolue au cours de la vie avec les expériences de réussite et d’échec.

Les croyances ont une forte influence.

Certaines personnes perçoivent leurs échecs comme une manière d’apprendre, de progresser et donc d’avancer. Pour d’autres, un échec signifie une remise en question complète, qui fait chuter cette estime de soi.

Quels sont les signes d’une mauvaise image de soi ?

  • Une mauvaise estime de soi peut se traduire par des comportements tels que :
  • se faire des reproches, se culpabiliser
  • se dévaloriser, se sentir inférieur(e) aux autres
  • se sentir incapable d’accomplir des choses, cela peut toucher le domaine professionnel mais aussi personnel
  • se juger par rapport aux critiques des autres et aux échecs
  • avoir du mal à se faire des amis, se renfermer sur soi même ou au contraire attirer constamment l’attention sur soi, être impulsif(ve)
  • se rendre malade avant un examen, une présentation, un entretien…
  • avoir des difficultés à régler des problèmes
  • être facilement dans la frustration

Quelles sont les conséquences d’une faible estime de soi ?

Quand l’estime de soi est faible, les conséquences peuvent être importantes comme :
– un mal être dans le rapport à autrui
– des troubles du comportement alimentaire : boulimie, anorexie…
– des troubles anxieux
– de la dépression
– des addictions : alcool, drogues, jeux…

Comment peut-on mesurer notre estime de soi ?

Certains psychologues, psychothérapeutes utilisent l’échelle de Rosenberg pour avoir une idée de l’estime de soi de la personne. Vous trouverez un article sur le sujet et le test dans le lien ci-dessous : Echelle de Rosenberg

Qu’est-ce qui peut améliorer l’estime de soi au quotidien ?

Plusieurs éléments permettent d’aider à développer l’estime de soi :
– apprendre à voir, accepter et valoriser ces qualités
– apprendre à être plus bienveillant(e) avec soi même
– apprendre à dire non

Comment l’hypnose peut apporter une aide sur l’estime de soi ?

En travaillant sur les causes profondes de ce manque et en amenant dans cet état modifié de conscience a changé les perceptions, les croyances limitantes, les modes de fonctionnement interne. Ainsi, la personne peut progressivement évoluer vers un mieux être. En général, quelques séances sont suffisantes.

Article rédigé par Laurie Le Borgès

Voir les avis et prendre RDV avec Laurie Le Borgès

Contact: laurie.leborges@hypnose-paris-10.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com