5 bienfaits du boswellia prouvés par la science

Le boswellia regroupe une vingtaine d’arbres qui appartiennent à la famille des Burséracées et qui sont originaires d’Asie ou d’Afrique. L’un des ces arbres en particulier, le boswellia serrata, serait particulièrement bénéfique pour la santé: c’est un anti-inflammatoire puissant et il représente un traitement efficace des voies respiratoires, notamment pour soulager l’asthme. La résine de ces arbres est utilisée pour faire de l’encens et l’huile essentielle d’encens aurait peut être un rôle à jouer dans la prévention du cancer. Découvrez tous les bienfaits du boswellia dans cet article.

Qu’est-ce que le boswellia ?

Le nom Boswellia désigne une vingtaine d’arbres de la famille des Burséracées. La résine de ces arbres est connue sous le nom d’encens ou oliban. Le boswellia serrata est un arbre originaire d’Inde qui produit des composés spéciaux qui se sont révélés intéressants pour leurs propriétés anti-inflammatoires et potentiellement anticancéreuses. En effet, bien avant l’apparition de médicaments et suppléments pour diminuer l’inflammation, des extraits dérivés de différentes espèces de Boswellia ont été utilisés pour traiter toutes sortes de troubles inflammatoires, tels que l’arthrite, la maladie inflammatoire de l’intestin et les maladies cardiaques.

Les autres types d’arbres du genre boswellia, notamment le boswellia sacra et le boswellia carteri, se développent dans des régions du Moyen-Orient comme le sultanat d’Oman et certaines parties de l’Afrique du Nord. Ces arbres présentent des propriétés de guérison similaires au boswellia serrata. Par exemple, ils aident à lutter contre l’arthrite ou la croissance tumorale. (12) La plupart des espèces poussent dans la région du nord-est de l’Afrique dont on estime qu’environ 75 % de ces espèces sont originaires.

Les différents composés chimiques régulent le système immunitaire, certains inhibent certaines cytokines et médiateurs ayant une activité pro-inflammatoire qui peuvent endommager l’ADN, alimenter la croissance de la tumeur et détruire les cellules saines. Ces dernières décennies, la recherche nous a permis de mieux comprendre comment le boswellia et l’huile d’encens peuvent être bénéfiques pour notre santé et stimuler le système immunitaire. Les extraits de boswellia semblent diminuer l’inflammation et soutenir la fonction immunitaire à plusieurs niveaux, notamment ls (3):
• interférent avec la production de cytokines qui  favorisent l’inflammation
• retardent les réactions aux sensibilités
• aident à réguler les lymphocytes (globules blancs) et les interactions des cellules T
• régulent la production d’immunoglobulines G (IgG), qui protègent le corps des infections bactériennes et virales
• régulent la production d »immunoglobulines M (igM), qui se retrouvent principalement dans le sang et la lymphe

 

Le boswellia aide à réduire l’inflammation et empêche les maladies auto-immunes. L’inflammation est la réponse des tissus corporels à toute forme d’irritation, de blessures, d’infections ou de troubles du système immunitaire. Chaque fois que vous ressentez une douleur, une rougeur, un gonflement et parfois une perte fonctionnelle, il s’agit d’une inflammation qui réagit à une agression.

5 bienfaits du boswellia serrata

1. Soulage les maladies inflammatoires de l’intestin

En raison des propriétés anti-inflammatoires de la plante, le boswellia peut être efficace dans le traitement des maladies  inflammatoires intestinales telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

Vous aimerez aussi :  Bons glucides, mauvais glucides – Comment faire les bons choix

Une étude a comparé, un extrait spécial de boswellia, H15, à la mésalazine, médicament anti-inflammatoire. Il n’a été noté aucune différence. Ce qui indique que le boswellia pourrait jouer un rôle utile dans la maladie de Crohn.

Des études distinctes ont révélé que la plante pourrait être efficace dans le traitement de la colite ulcéreuse.

2. Asthme

Le boswellia peut jouer un rôle dans la réduction des leucotriènes qui entraînent la broncho-constriction. Une étude sur l’effet de la plante sur l’asthme a révélé que les patients qui ont pris du boswellia ont connu une diminution des symptômes de l’asthme et des indicateurs d’asthme.

3. Arthrose

De nombreuses études sur l’effet de boswellia sur l’arthrose ont révélé qu’il est efficace dans le traitement de la douleur et de l’inflammation de l’arthrose.

Une étude publiée dans la revue Phytomedicine a révélé que 30 patients souffrant d’arthrose du genou qui ont reçu du boswellia serrata ont signalé une diminution de la douleur au genou. Ils ont également signalé qu’ils pouvaient marcher plus longtemps et une amélioration au niveau de la flexion du genou.

Une autre étude, financée par une société de production de boswellia, a révélé que l’augmentation de la dose d’extrait enrichi de boswellia a entraîné une augmentation de la capacité physique. La douleur au genou a diminué après 90 jours avec ce produit à base de boswellia. Il a également contribué à réduire les taux d’une enzyme dégradant le cartilage.

4.Polyarthrite rhumatoïde

 Des études sur l’utilité du boswellia dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ont donné des résultats mitigés. Une étude publiée dans le Journal of Rheumatology a révélé que boswellia pourrait aider à réduire le gonflement articulaire de la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, elle a également révélé que boswellia ne fonctionne pas mieux qu’un placebo pour soulager d’autres facteurs de la polyarthrite rhumatoïde.

Certaines recherches suggèrent que boswellia peut interférer avec le processus auto-immun, ce qui en fera un traitement efficace pour la polyarthrite rhumatoïde.

 

5. Peut aider à lutter contre le cancer

L’huile essentielle d’encens, fabriquée par la purification de la résine du tronc du boswellia, a été utilisée pendant des milliers d’années de façon médicale, ainsi que dans les cérémonies religieuses et culturelles. Aujourd’hui, les recherches indiquent que l’huile essentielle d’encens est fortement liée à la prévention du cancer. L’encens est utilisé par de nombreuses personnes dans le monde, sans effets secondaires connus. Il aide efficacement à cibler les cellules cancéreuses tout en préservant les cellules saines, c’est pourquoi l’huile essentielle d’encens est utilisée conjointement avec les traitements traditionnels contre le cancer par de nombreux thérapeutes holistiques.

La recherche montre un lien entre un composant chimique du boswellia, AKBA (acetyl-keto-beta-boswellic acid) et la protection contre les cancers du cerveau, du sein, du colon, du pancréas, de la prostate et de l’estomac. Ces propriétés des extraits de boswellia et de l’huile d’encens sont en partie attribuables à leur influence sur les gènes afin de favoriser la guérison à la façon dont ils limitent les graves effets secondaires des traitements contre le cancer. L’une des choses les plus difficiles et les plus dévastatrices au sujet de la lutte contre le cancer, c’est la souffrance provoquée par les effets secondaires potentiellement mortels des traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie. Cependant, les extraits de boswellia, comme ceux dérivés de l’espèce boswellia carteri, sont prometteurs pour lutter contre ces complications. (9)

Par exemple, il a été démontré que les extraits d’encens et de boswellia pouvaient lutter contre les douleurs articulaires, les inflammations du cerveau, les complications digestives et les migraines sans détruire les cellules saines qui laissent les personnes vulnérables aux infections. En plus d’aider à lutter contre le cancer, l’encens soutien également le système immunitaire en empêchant les infections, en réduisant l’inflammation, en favorisant l’équilibre hormonal, en améliorant la santé de la peau et en réduisant l’anxiété (parfois décrite comme améliorant la «conscience spirituelle»).

Vous aimerez aussi :  Construire une maison saine: quels matériaux éviter?

 

Dosage

Les produits à base de boswellia peuvent être très différents. Suivez les instructions du fabricant et n’oubliez pas de consulter un médecin avant de suivre une thérapie à base de plantes.
Les directives générales de dosage suggèrent de prendre 300-500 milligrammes (mg) par voie orale deux à trois fois par jour. Le dosage peut être plus élevé pour les maladies inflammatoires chronique de l’intestin.

La fondation de l’arthrite  américaine conseille une dise de 300-400 mg trois fois par jour pou un produit qui contient 60% d’acides boswelliques.

 

Effets indésirables

Le boswellia peut stimuler le flux sanguin dans l’utérus et le bassin. Il peut accélérer le flux menstruel et peut induire une fausse couche chez les femmes enceintes.

Les autres effets secondaires possibles de boswellia incluent:
• nausée
• reflux d’acide
• diarrhée
• éruptions cutanées

L’extrait de boswellia peut également interagir avec des médicaments, notamment l’ibuprofène, l’aspirine et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Où trouver du boswellia ?

Tout simplement sur Amazon. Voici notre sélection:

Crédit photo:  wikimedia.org