Quels sont les effets du stress sur le système nerveux ?

Stress et ostéopathie

Beaucoup savent ce qu’est le stress et savent qu’il est préjudiciable à notre santé. Il augmente la tension artérielle, affaiblit le système immunitaire et peut entraîner des maux de tête et l’apparition du syndrome du côlon irritable (SCI), mais comment affecte-t-il notre système musculo-squelettique (muscles et articulations) et le système nerveux?

Respiration

Lorsque vous respirez, prenez-vous de longues respirations calmes ou une respiration rapide  superficielle ? Beaucoup respire du haut du torse plutôt que du diaphragme. Si nous respirons correctement, pendant la respiration, notre ventre devrait se dilater et  le diaphragme (les muscles sous vos côtes) devrait se détendre alors qu’il se contracte et pousse vers le bas sur notre cavité abdominale. Cette pression vers le bas contribue au drainage lymphatique et à la circulation, étire les poumons et attire plus d’air et aide à masser et à pousser les aliments le long de l’intestin.

Digestion

Le stress entraîne également un resserrement du sphincter (muscle circulaire) qui bordent l’intestin qui, à son tour, limite la capacité des matériaux de passer dans l’intestin. Le gaz et la matière se développent alors derrière ces restrictions conduisant à des ballonnements et à l’alternance constipation/diarrhée et potentiellement le syndrome du côlon irritable (SCI).

Le système nerveux

Lorsque vous êtes stressé, le système nerveux parasympathique (fait partie du système nerveux autonome) s’éteint en faveur du système nerveux sympathique, qui ralentit ou arrête l’action des systèmes reproducteur et digestif. Cela se produit parce que, lorsque nous percevons une menace, le corps doit se concentrer sur la réponse à la menace perçue avec une réponse combat- fuite- qu’il s’agisse d’un stress à long ou à court terme. L’adrénaline à court terme est libérée comme une réponse appropriée par le corps. Le problème est que beaucoup d’entre nous s’accrochent à cette menace perçue pendant beaucoup plus longtemps et continuent à un état de stress chronique. Cela affaiblit le système immunitaire et, en fin de compte, peut conduire à une fatigue surrénale où les glandes surrénales sont incapables de répondre, des problèmes de digestion comme le SCI et des problèmes de reproduction comme l’infertilité.

Vous aimerez aussi :  Etirements faciles à faire à son bureau

Posture

Lorsque vous êtes stressé vous élevez vos épaules jusqu’à vos oreilles, faites une courbure vers l’avant, serrez les muscles autour de votre mâchoire, votre cou, vos épaules, votre dos et vos bras. Cette tension à long terme nécessite beaucoup d’énergie tout au long de la journée, ce qui entraîne une fatigue musculaire et une douleur.

Les bienfaits de l’ostéopathie

Nous nous habituons à un certain niveau de stress et  à l’adrénaline que cela nous donne et il est très difficile de ralentir – peut-être en introduisant des exercices et des choses relaxantes comme la lecture et la méditation dans nos vies. La clé de la gestion efficace du stress consiste à examiner la situation à long terme et à traiter les aspects physiques et mentaux par une approche multidisciplinaire. L’ostéopathie peut aider en rééquilibrant le système nerveux sympathique de combat ou de fuite et le système nerveux parasympathique (ou  végétatif) pour réduire la tension musculaire (en particulier du diaphragme), favoriser la mobilité des articulations et améliorer la motilité dans le système digestif qui, à son tour, mène à un meilleur état d’esprit. Vous n’aurez peut-être pas besoin de nombreuses sessions pour « redémarrer » le corps et l’esprit à un état plus calme et plus content.  Plus de conseils et d’exercices à faire à la maison peuvent vous être donnés  pour maintenir l’équilibre le plus apaisé possible.

 

Source : essentialosteopathy.co.uk

Crédit photo : flickr.com