Vaincre ses phobies avec l’hypnose: ça marche vraiment ?

Comment vaincre ses peurs avec l’hypnose ?

Les personnes victime de phobies sont nombreuses et ces phobies peuvent être très diverses: peur des araignées, peur des aiguilles, peur de l’avion mais également des phobies moins fréquentes comme la trypophobie…la peur des trous!

Une phobie peut être très incommodante, devenir une source de stress et engendrer de l’anxiété. Elle peut s’avérer être un réel handicap dans la vie sociale et professionnelle. L’hypnose pourrait soulager, gérer voire même faire disparaître vos phobies. Comment l’hypnose peut-elle vous aider à vous débarrasser de vos phobies ? Nous allons approfondir le sujet dans cet article.

Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

Il est préférable de commencer par ce que n’est pas l’hypnothérapie. L’hypnothérapie n’est pas l’hypnose de scène, que l’on peut voir lors d’un spectacle.


Les hypnotiseurs de scène sont des excellents interprètes pour percevoir les personnes. Ils cherchent des personnes extraverties qui amuseront la foule. La question de savoir si leurs sujets sont vraiment hypnotisés est discutable, mais ils sont prêts à suivre les suggestions parfois scandaleuses de l’hypnotiseur de scène.

L’hypnothérapie, en revanche, utilise la conscience accrue de l’état hypnotique pour vous aider à explorer votre phobie plus profondément. Vous êtes guidé par l’hypnothérapeute pour vous visualiser dans un état de tranquillité et de détente, même lorsque vous affrontez l’objet de vos peurs.

Pendant l’hypnothérapie, vous gardez le contrôle. Il n’est pas possible, pour quiconque, de vous forcer à faire quelque chose contre votre volonté, même sous hypnose.

Vous ne faîtes peut-être pas attention à votre environnement, mais vous êtes toujours maître de vos propres actions, comportements et déclarations.

Vous vous souviendrez des choses qui se produisent pendant votre état hypnotique, vous n’êtes pas endormi ou inconscient et vous pouvez briser la transe hypnotique à tout moment.

Symptômes des phobies

L’indication la plus fréquente d’une phobie est un sentiment de peur ou d’anxiété lorsqu’on est exposé à la situation ou à la chose qui déclenche la peur. Les symptômes communs comprennent un rythme cardiaque accéléré, des nausées, des étourdissements, l’essoufflement, des douleurs thoraciques,  des bouffées de chaleur/ des sueurs froides, des engourdissements ou des sensations de picotements, tremblements, la peur de l’évanouissement ou de perdre le contrôle de soi-même.

Ceci est le résultat de la réponse combat-fuite, qui se produit lorsque l’amygdale (un petit groupe de cellules en forme d’amande au centre de votre cerveau) est déclenchée. L’hypnothérapie aide les victimes de phobies de deux façons: d’abord, en vous désensibilisant à votre déclencheur spécifique ( en rompant l’association); et deuxièmement, en vous apprenant à créer une réponse de relaxation sur commande. Cela crée un sentiment de contrôle que la plupart des personnes souffrant d’anxiété pensaient avoir perdu.

 

L’utilisation de l’hypnose pour soulager les phobies

L’hypnose est un processus pour vous amener dans un état d’esprit détendu, où les ondes cérébrales ralentissent et le subconscient peut être engagé. C’est un état de détente. Vous êtes en hypnose tous les jours, que vous le réalisiez ou non.


Quelques lectures intéressantes:

La rêverie est un état hypnotique, de même que lorsque nous perdons dans nos pensées lors d’un trajet en voiture, et que nous ne pouvons pas nous souvenir des quinze dernières minutes de notre trajet. Dans l’hypnose, le subconscient est capable de recevoir et de mettre en œuvre des suggestions de changement positif, et donc les changements peuvent être créés beaucoup plus rapidement que par des méthodes conscientes.

L’hypnothérapie vous aide à surmonter les phobies en reprogrammant la réaction de votre esprit au déclencheur. Les techniques utilisées par les hypnothérapeutes peuvent varier pour chaque patient, car les individus varient, et un bon hypnothérapeute doit être à l’aise avec un grand nombre de techniques et d’approches. Les sessions comprennent généralement une hiérarchie de désensibilisation et une formation aux techniques d’auto-relaxation.

 

Lors de l’état hypnotique, votre inconscient de se concentrer profondément sur votre problème (dans ce cas, votre phobie). Vous êtes également plus calme et donc plus réceptif à votre peur. La plupart des hypnothérapeutes utilisent une série de messages calmants, tels que «vous êtes en sécurité» et «personne ne peut vous faire du mal» pour rassurer leurs patients, et les convaincre qu’ils peuvent faire face objectivement à leurs phobies sans être paniqué.

Votre hypnothérapeute peut faire des suggestions douces pour des changements de comportement qui peuvent vous aider à conquérir votre phobie. Par exemple, vous pouvez apprendre à vous considérer comme un conseiller de soutien lors de vos réactions physiques,  et ainsi apprendre à faire confiance à vous-même et à votre capacité à faire face à la situation.

Vous pouvez même être amené à parler de la première fois où avez expérimenté votre phobie et de la façon dont vous vous êtes sentis à ce moment.

Comment trouver un hypnothérapeute ?

Le bouche à oreille est toujours une excellente façon de trouver un praticien.

Si vous connaissez quelqu’un qui a subi ce type de thérapie, demandez-lui des conseils. Gardez à l’esprit toutefois que certains hypnothérapeutes ne se concentrent que sur certains problèmes, donc le thérapeute d’un ami peut ne pas être le bon pour vous.

Vous pouvez également rechercher un hypnothérapeute en ligne sur l’annuaire de l’Association Française d’Hypnose, où sont répertoriés les praticiens par département ou bien sur l’annuaire de l’Institut Français d’Hypnose.

Devez-vous essayer l’hypnothérapie ?

C’est une question à laquelle seul vous et votre professionnel de santé mentale (psychologue, psychiatre …) pouvez répondre. Bien que les résultats aient tendance à être controversés, de nombreux experts pensent que l’hypnothérapie fonctionne dans certains cas. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance avant d’y avoir recours, car toutes les assurances ne remboursent pas ce qui est parfois considéré comme un «traitement expérimental».

Sources:  verywell.com          edgemagazine.net

Crédit photo: wikimedia.org

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com