Un goût métallique dans la bouche ? 4 remèdes naturels contre la dysgueusie

Vous avez peut-être déjà eu l’impression d’avoir un goût métallique dans la bouche sans savoir pourquoi. Cet effet a un nom : la dysgueusie. C’est une pathologie surprenante qui se manifeste par une sensation persistante et désagréable dans la bouche. Les personnes qui éprouvent cette perturbation du goût déclarent souvent avoir une perception gustative altérée, avec un goût fétide, rance, métallique ou salé. Vous vous interrogez sur l’origine de la maladie? Cherchez autour des changements physiologiques dans votre organisme, à certaines maladies, à d’éventuelles carences en vitamines ou à la consommation de certains médicaments.

Goût métallique dans la bouche : les causes

Vous prenez certains médicaments

Les antibiotiques (notamment la tétracycline et l’amoxicilline), le lithium (utilisé pour traiter les troubles psychiatriques), certains médicaments cardiaques et l’allopurinol (qui traite la goutte et les calculs rénaux) provoquent tous un goût métallique dans la bouche.

Certains médicaments provoquent une sécheresse de la bouche qui perturbe le goût en diminuant la quantité de salive que vous produisez.


Certains médicaments peuvent aussi contenir des métaux qui sont excrétés par la salive.

D’autres encore peuvent brouiller les signaux que vos papilles gustatives envoient à votre cerveau, ce qui altère votre perception et vous donne l’impression d’un goût métallique.

Vous prenez des compléments alimentaires ou des vitamines

Les multivitamines peuvent contenir de grandes quantités de métaux, qui perturbent le goût en perturbant les canaux ioniques qui signalent notre perception du goût.

Les médicaments contre le rhume ou encore les vitamines prénatales contenant des quantités élevées de cuivre, de zinc, de chrome, de calcium ou de fer, peuvent aussi être à l’origine du goût métallique.

Vous avez une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Avec le temps, lorsque vous évitez le brossage des dents et l’utilisation du fil dentaire, vous pouvez développer une gingivite, ce qui vous expose à des infections comme la parodontite. En présence d’une infection, le flux sanguin vers la langue peut être réduit, les papilles gustatives peuvent se bloquer ou la production de salive peut diminuer, ce qui a également un impact sur les papilles gustatives et entraîne une altération du goût.

Chimiothérapie et radiothérapie

Certains types de chimiothérapie et de radiothérapie peuvent causer un goût métallique. Cet effet secondaire est parfois appelé chimio bouche.

Des études suggèrent que certains suppléments de vitamines, comme la vitamine D ou le zinc, peuvent aider à prévenir la distorsion du goût chez les personnes qui suivent une radiothérapie ou une chimiothérapie. Cela peut indiquer que certaines carences en vitamines pourraient contribuer à la distorsion du goût.

Chirurgie de l’oreille moyenne

La chirurgie de l’oreille moyenne et du tube de l’oreille est souvent pratiquée en raison d’infections chroniques de l’oreille ou d’otite moyenne. De temps en temps, la membrane tympanique (une structure proche de l’oreille interne qui contrôle le goût dans les deux tiers arrière de la langue) peut être endommagée pendant la chirurgie. Cela peut entraîner une altération du goût ou une « parageusie« .

Une étude de cas a montré une amélioration significative du goût avec la prise de certains médicaments. (1)

Grossesse

Certaines femmes enceintes rapportent avoir un goût métallique en bouche, surtout au début de la grossesse. La cause est inconnue, mais certains croient qu’elle est causée par le changement hormonal survenu au début de la grossesse. D’autres ont attribué une augmentation du sens de l’odorat, un symptôme communément associé à la grossesse comme cause. (2)


Quelques lectures intéressantes:

Quand consulter un professionnel de la santé

Le goût métallique dans votre bouche disparaîtra le plus souvent lorsque la cause sous-jacente aura été traitée, surtout si la cause est temporaire.

Et si le mauvais goût persiste, vous devriez alors en parler avec votre médecin. Votre médecin vous dirigera souvent vers un oto-rhino-laryngologiste.

L’oto-rhino-laryngologiste vous suggérera alors un test de goût pour aider à déterminer la cause et l’étendue du problème. Les tests de goût mesurent la réaction d’une personne à différents produits chimiques. Votre médecin peut également demander des examens d’imagerie pour examiner vos sinus.

La perte de goût peut être un problème grave. Le goût est important notamment pour identifier les aliments avariés. Il vous aide aussi à vous sentir rassasié après un repas. La distorsion du goût peut entraîner la malnutrition, la perte de poids, la prise de poids ou la dépression.

Pour ceux qui doivent s’en tenir à certains régimes, comme les personnes atteintes de diabète, la distorsion du goût peut rendre difficile la consommation des aliments nécessaires. Elle peut aussi être un signe avant-coureur de certaines maladies, dont la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer.

Les moyens de prévenir ou atténuer les symptômes

Il y a souvent peu de choses que vous pouvez faire pour prévenir ce problème.

S’il s’agit d’un problème de sinus, l’altération du goût devrait disparaître dès lors que le problème est résolu. Si l’altération du goût est causée par un médicament, parlez-en à votre médecin.

Vous pouvez déjà commencer par trouver des moyens de masquer le goût métallique en attendant de régler le problème, surtout s’il est causé par la chimiothérapie, la grossesse ou d’autres traitements ou pathologies qui peuvent s’inscrire dans le temps.

Voici quelques façons de réduire ou d’éliminer temporairement l’altération du goût :

  • Mâchez de la gomme à mâcher sans sucre ou des bonbons à la menthe.
  • Brossez-vous les dents après les repas.
  • Variez différents aliments, épices et assaisonnements.
  • Utilisez de la vaisselle, des ustensiles et des ustensiles de cuisine non métalliques.
  • Pensez à bien vous hydrater toute la journée.
  • Évitez de fumer.
  • Il existe aussi des médicaments qui peuvent améliorer le goût après une parosmie (distorsion de l’odeur) ou une chirurgie de l’oreille. Parlez-en à votre médecin pour en savoir plus sur les options qui s’offrent à vous.

Consommation d’aliments acides :

Les jus, surtout ceux qui contiennent des agrumes, peuvent aider à neutraliser le goût métallique dans la bouche. Privilégiez donc les limonades et les jus d’orange. Les cornichons et les aliments marinés au vinaigre peuvent aussi beaucoup aider. Ces aliments acides* augmentent la production de salive, ce qui aide à éliminer le goût désagréable des métaux. Attention toutefois, il est important de s’assurer que son estomac peut supporter de tels aliments.

Changer de suppléments :

Comme nous l’avons vu plus haut, certaines vitamines prénatales peuvent provoquer ce goût métallique, surtout lorsqu’elles ne sont pas bien absorbées. Parmi les plus à risque: le potassium et le fer. Si vous êtes enceintes et consommer ces suppléments, vous pouvez en discuter avec votre médecin.

Gargarisez-vous avec une solution d’eau et de sel :

Une femme enceinte peut aussi se rincer la bouche avec une solution d’eau et de sel. La solution peut être faite en ajoutant une cuillère à café de sel dans de l’eau tiède.

Bicarbonate de soude :

C’est un agent utilisé pour neutraliser le pH de la bouche.

Mélangez un quart d’une cuillère à café remplie de bicarbonate de soude à un verre d’eau et rincez la bouche avec cette solution au moins deux à trois fois par jour.
Évitez d’utiliser des rafraîchisseurs d’haleine et des aliments sucrés : Ces aliments sont connus pour contribuer au goût métallique désagréable dans la bouche.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com