Troubles oculaires dus au tabac et à l’alcool

Troubles oculaires dus au tabac et à l’alcool: L’alcool consommé de façon modérée n’a habituellement pas d’effet nocif sur les yeux, au contraire du tabac qui, même en faibles quantités, exerce une action pernicieuse. L’abus de tabac et d’alcool peut affecter la vision centrale et entraîner des troubles de la perception des couleurs (en particulier du vert et du rouge).

L’alcoolisme chronique peut causer des paralysies des muscles oculaires et affecte les nerfs qui leur sont contigus. L’action conjuguée du tabac et de l’alcool a un effet aggravant. Le pronostic est généralement bon, à condi­tion d’arrêter la consommation de tabac et d’alcool et de suivre un régime approprié.


Quelques lectures intéressantes:

N.B. : L’ingestion d’alcool méthylique (« esprit de bois ») est extrêmement dangereuse : elle peut entraîner l’atro­phie du nerf optique et causer une perte totale de la vue. Les symptômes sont une baisse soudaine de la vision, précé­dée parfois de diplopie. Le traitement est difficile, et la prévention est donc ici de première importance. Elle consiste à ne pas laisser les produits chimiques à la portée des enfants, à les tenir toujours dans l’emballage qui porte leur nom, et à ne jamais prendre un médica­ment dans l’obscurité sans l’avoir au préalable identifié.


Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com