Traumatisme cérébral: Symptômes, Prévention, Traitement

(commotion cérébrale, traumatisme crânio-cérébral)

La plupart des chocs reçus sur la tête, même s’ils entraînent une perte de connaissance, n’ont pas d’effet sérieux durable, en particulier chez les enfants, dont la facilité de récupération est prodigieuse.

Danger : Dans l’immense majorité des cas, les blessures à la tête se cicatrisent sans complication notable ; certaines d’entre elles peuvent cependant causer des lésions cérébrales durables, ou même entraîner la mort. Tout choc sur la tête entraînant une perte de conscience ou l’un des symptômes indi­qués ci-après relève d’une urgence médi­cale. Dans un tel cas, le recours au médecin est impératif.


Traumatisme cérébral Symptômes :

En cas de choc bénin : mal de tête, étourdissements, perte de conscience momentanée.

Lorsque le traumatisme est plus sé­rieux, il peut y avoir des saignements du nez, de la bouche et des oreilles. La peau devient pâle et moite, les pupilles sont dilatées.


Quelques lectures intéressantes:

Si la perte de conscience se prolonge, si l’on constate une dilatation inégale des pupilles, des vomissements fré­quents, si la victime reste dans un état de somnolence, de léthargie ou de confusion, il y a de grands risques de lésion cérébrale grave.

Traumatisme cérébral Traitement :

Le patient doit rester alité dans une chambre sombre et calme, la tête et les épaules surélevées, les mains et les pieds tenus au chaud. Ne pas administrer de stimulants. Si aucune complication n’apparaît, le patient re­prendra connaissance et retrouvera rapi­dement un état tout à fait normal. Dans tous les cas, le recours au médecin est impératif.

Traumatisme cérébral Prévention :

Veiller à utiliser les équipe­ments de protection appropriés – par exemple casque motocycliste, ceintures de sécurité.

Pronostic : Favorable, en particulier si la présence du médecin est immédiate.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com