Traitement de la constipation par l’ostéopathie

Dans cette vidéo, Warren Abitbol, ostéopathe, nous livre ses conseils pour traiter la constipation avec l’ostéopathie.

(Transcription)

Bonjour,


Warren Abitbol, ostéopathe à Paris. Aujourd’hui, je vais vous présenter l’ostéopathie et la constipation.

Ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est que une personne sur 5 présente des troubles de constipation et que 80% sont des femmes.

On a 2 mécanismes qu’on peut distinguer pour cette pathologie:

Dans un premier temps, le colon se contracte peu et donc produit un ralentissement du transit, ce qui fait que les selles progressent lentement.

Dans un deuxième temps, le dessèchement des selles. En effet la paroi du colon a pour but la réabsorption de l’eau, ainsi en cas de mauvais hydratation, il y aura une diminution de la réabsorption de l’eau et les selles deviendront sèches.

L’ostéopathe va bien entendu s’intéresser au colon et plus particulièrement à sa mobilité, puisque sa mobilité va garantir son bon fonctionnement.

Ainsi on peut retrouver sur le colon une adhérence de type colique, un spasme récalcitrant du colon, ou bien une diminution de l’apport sanguin venant irriguer l’intestin.

Comme nous avons pu voir précédemment, pour traiter le colon, l’ostéopathe s’interessera autant à la mobilité du cadre osseux du bassin qui contient le colon que les viscères qui peuvent gêner le bon fonctionnement du colon.

Ainsi plusieurs éléments peuvent gêner le bon fonctionnement du colon, et se situent à proximité de celui-ci.

On a notamment l’articulation entre le sacrum ici et l’aile iliaque, donc le bassin, notamment la sacro-iliaque à gauche qui est directement en projection du colon sigmoïde qui stocke les matières fécales.

On peut avoir également une lésion ou une fixation du sacrum, suite à une chute, un traumatisme, ou simplement une lésion physiologique.

Donc le sacrum va se présenter soit en flexion fixer et bloquer le rectum, donc la partie terminale du colon qui se situe en avant.

Ensuite un dérèglement ou un blocage des premières lombaires, qui peuvent diminuer l’efficacité des nerfs impliqués dans la digestion et le transit intestinal.


Quelques lectures intéressantes:

Pour les femmes, sachez qu’une rétroversion utérine peut bloquer en arrière le rectum, donc la partie terminale du colon, et provoquer une constipation.

Enfin pour terminer, une tension entre la partie terminale de l’intestin et la première partie du colon peut diminuer le passage du bol alimentaire et provoquer une constipation.

La prise en charge ostéopathique comprendra aussi des conseils en alimentation, d’hygiène de vie et d’hydratation.

Sachez qu’il est très important de ne pas laisser traîner un problème de constipation et que toute constipation qui dure doit être prise en charge par un suivi médicalisé.

Sachez également qu’une bonne alimentation, une bonne hygiène de vie, une bonne hydratation et une activité physique régulière permettent d’endiguer les problèmes de constipation.

Enfin sachez que tous les problèmes d’ordre psychologiques tels que le stress, la peur, la timidité et l’angoisse peuvent influer sur le transit intestinal.

Voilà maintenant vous en savez un peu plus sur l’ostéopathie et la constipation.

Tous nos remerciements à :

  • Minuteforme que vous pouvez retrouver sur la chaîne Youtube Minute Forme.
  • Warren Abitbol, ostéopathe D.O. à Paris:
    Adresse : 7 Avenue Mac-Mahon, 75017 Paris
    Téléphone : 06 61 40 59 95

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com