Tout savoir sur la kinésithérapie à domicile

Il arrive qu’un simple mal de dos ou une opération nous empêche de nous déplacer, bien qu’il faille alors suivre des séances de kinésithérapie. Heureusement, les professionnels du secteur se déplacent aujourd’hui directement à domicile. Dans cet article, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le kiné à domicile.

Pour quels patients un kiné peut-il intervenir à domicile ?

Si la plupart des kinésithérapeutes exercent dans un cabinet, certains se déplacent également au domicile de leurs patients. Il faut pour cela que ces derniers soient dans l’incapacité de quitter leur domicile, comme ça peut être le cas après une opération des ligaments croisés, par exemple. Si une personne récemment opérée ne peut conduire durant un certain temps, elle ne doit pas pour autant négliger sa rééducation. Les kinésithérapeutes se déplacent aussi auprès des personnes porteuses de handicap, à l’exemple d’une maladie neurologique dégénérative comme Parkinson ou dans des cas de sclérose en plaque.

Les personnes âgées

L’intervention d’un kiné à domicile peut être particulièrement utile pour les personnes âgées, suite à une hospitalisation ou dans le cadre d’une prescription médicale visant à solliciter les muscles de manière régulière et à maintenir l’autonomie le plus longtemps possible. Il faut aussi savoir que les professionnels se déplacent aussi auprès des seniors vivant dans un établissement spécialisé et qui n’aurait pas de personnel qualifié en matière de kinésithérapie. Les intervenants sont parfois sous convention avec la structure, ce qui leur permet d’intervenir régulièrement.


Les enfants en bas âge

Il arrive que certains bébés ou enfants en bas âge aient besoin de kinésithérapie motrice ou respiratoire. Dans le second cas, elle peut subvenir lors d’une bronchiolite légère à modérée et permet de diminuer de façon transitoire l’encombrement des bronches. Un professionnel peut également avoir à se déplacer pour réaliser des séances auprès d’un enfant ayant un fort surpoids. Il lui permet alors d’effectuer une activité physique régulière et adaptée à ses besoins, de façon à stabiliser le poids puis à lui en faire perdre petit à petit.

Quid du remboursement des séances à domicile

Certaines informations sont à connaître quant au remboursement des séances de kinésithérapie à domicile. C’est au médecin, qu’il soit généraliste ou spécialiste, de déterminer si faire déplacer un professionnel est nécessaire ou non. Une prescription sera alors rédigée dans ce sens et le patient pourra, dans ce cas, être remboursé par l’Assurance Maladie et les mutuelles. Cependant, ce n’est pas la seule situation à laquelle il est possible d’être confronté.


Quelques lectures intéressantes:

En cas de prescription de séances de kiné

Des séances de kinésithérapie peuvent aussi être prescrites, mais sans que la mention “à domicile” n’apparaisse. L’Assurance Maladie et la complémentaire santé prendront alors en charge les séances, mais pas les frais de déplacement du kinésithérapeute. Il faut savoir qu’en moyenne, ils sont compris entre 2,50 et 4 euros par séance. Ces frais sont donc payés par le patient lui-même et il n’est d’ailleurs pas rare que les kinés aient avec eux un tpe mobile, de manière à ce que le paiement soit facilité. À noter que les clients sont informés du reste à charge dès le début des interventions.

Sans prescription médicale

Il est possible de bénéficier de séances de kinésithérapie sans forcément avoir d’ordonnance. Si les professionnels peuvent se déplacer, les séances et frais ne seront pas remboursés ni par l’Assurance Maladie, ni par les mutuelles. L’intégralité est donc à la charge du patient et le coût est fixé par le kiné. Il faut aussi savoir que jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire, les frais peuvent être facturés par les kinés et être remboursés ensuite.

Les séances de kinésithérapie à domicile

Lorsqu’un kinésithérapeute se déplace pour la première fois chez un patient, il effectue un bilan. Un point est fait, notamment sur ses antécédents médicaux, mais aussi sur les douleurs, capacités ou encore la force musculaire. Des objectifs sont ensuite fixés, à l’exemple de retrouver une capacité de déplacement ou désencombrer les voies aériennes, par exemple. La prise en charge, quant à elle, comprend :

  • L’application de différentes techniques de kinésithérapie.
  • Le réapprentissage de gestes du quotidien.
  • L’information sur la pathologie et les solutions pour mieux vivre avec.
  • La recommandation de postures et d’exercices à réaliser en autonomie, parfois quotidiennement.

La durée d’une séance

En règle générale, les durées des séances sont définies. Elles sont de 30 minutes pour la majorité des cas, de 20 minutes pour l’accompagnement à la marche pour les seniors et sans durée minimale pour ce qui est des actes respiratoires. Bien sûr, ces temps ne sont qu’indicatifs et il est tout à fait possible qu’une séance soit écourtée ou prolongée, en fonction des besoins d’un patient.

En conclusion

Un kinésithérapeute cherchera avant tout à s’adapter à son client, en fonction des pathologies. Pour trouver un professionnel, le plus simple reste encore de demander à son médecin traitant s’il peut vous conseiller quelqu’un. Autre solution, se tourner vers les plateformes de prises de rendez-vous en ligne, les annuaires ou les moteurs de recherche. Et dans le cas où aucun praticien ne pourrait se déplacer, l’option de la téléconsultation pourrait être envisagée.