Technique de relaxation orientale: Apprenez à vous relaxer

Véritable bénédiction, la relaxation nous permet de nous reposer, de nous rééquilibrer, de nous rétablir, de nous décontracter complètement de manière à pouvoir affronter de nouvelles tensions par la suite avec une énergie renouvelée. Elle joue un rôle essentiel sur le plan de la santé.

Il y a des gens incapables de se détendre : ils continuent à courir et à se battre en esprit, même au repos lorsqu’ils sont assis ou couchés.

Il y a deux façons excellentes de se relaxer : la première est de faire du sport ; la seconde, une merveilleuse méthode qui nous vient d’Orient.


Se lancer dans une activité sportive nécessitant une concentration d’esprit totale procure une grande détente. Le ski, l’équitation, le tennis, le jogging et la natation présentent, de ce point de vue, un intérêt remarquable. Il est pratiquement impossible de s’inquiéter d’un problème professionnel en même temps qu’on négocie un virage sur une pente, qu’on retourne le service d’un adversaire ou qu’on endure le supplice de pousser son corps au-delà de ses limites, comme c’est le cas dans la course à pied. Lire un livre, regarder un match de football ou écouter de la musique est loin d’être aussi efficace.


Quelques lectures intéressantes:

Technique de relaxation orientale

La technique orientale nécessite qu’on s’allonge à plat ventre sur un lit, un divan ou le sol, bras et jambes légèrement tendus ; en partant de la tête on va détendre chaque élément du corps tour à tour en travaillant tantôt sur la moitié droite et tantôt sur la gauche.

On commence par les yeux, en relaxant les globes oculaires l’un après l’autre. Relaxer signifie relâcher, comme un muscle se relâche après avoir été contracté. On passe ensuite au cou, dont on dénoue les muscles l’un après l’autre, au maximum. Ensuite le bras droit en partant du haut pour descendre vers l’avant-bras, le poignet et la main. De même avec l’autre bras. On se concentre alors successivement sur la poitrine, l’abdomen, les hanches, l’aine, les jambes à tour de rôle, les chevilles et ainsi jusqu’aux pieds… Il suffit d’une dizaine de minutes pour détendre le corps entier.

A la fin de cet exercice qui est une sorte de massage mental du corps, il convient de rester au repos complet pendant un bon quart d’heure, et si possible un peu plus. Les deux phases prennent à peine une demi-heure en tout et s’avèrent, sur le plan de la relaxation, aussi efficaces qu’une bonne nuit de sommeil.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com